Joli mois de mai – RV blog #10dumois

Pour ce thème “Joli mois de mai”, j’hésite à vous parler de nombreux sujets : un très pipi-caca, un autre sur les régimes à l’approche des beaux jours, et un sur la fête des mères. Franchement, difficile de savoir lequel choisir tant ils méritent tous un article à eux seuls. Alors tant pis, je vais faire court mais aborder ces 3 sujets qui me tiennent à cœur en ce joli mois de mai…

Joli mois de mai - Egalimère - muguet - #10dumois

Joli mois de mai quand reviendras-tu ?

La première idée qui m’est venue quand j’ai lu cette proposition de thème a été une chanson. Mais siiiii : “Joli mois de mai quand reviendras-tu ? M’apporter des feuilles, m’apporter des feuilles. Joli mois de mai quand reviendras-tu ? M’apporter des feuilles pour torcher mon cul !“.

Oh là lààààà, elle a dit “torcher mon cul” !!!! Bah oui ! Je suis une femme et je dis des gros mots. Et même que La Mama Seule Two a adoré mon expression “fait chier la bite” et qu’elle l’utilise fréquemment. Alors non, je n’en retire aucune gloire mais je pose la question.

Pour quelle raison ne devrais-je pas dire de gros mots ? Parce que ce n’est pas joli dans la bouche d’une femme ? Honnêtement, vous trouvez ça joli dans la bouche d’un homme vous ?

Alors si je dois m’interdire les “merde, chier, putain…”, ce n’est certainement pas parce que je suis une femme. Non, c’est juste pour donner un bon exemple à mes enfants parce que je suis un des deux parents. Sachant que l’autre parent est un homme et qu’il est soumis à la même règle.

Et à propos de “torcher mon cul”, cela m’a fait penser à cette publicité pour un désodorisant “anti odeur de caca”.

Joli mois de mai et le caca qui ne pue pas

Oui, j’ai prévenu que j’avais une idée d’article très pipi-caca… Cette publicité ne date pas du mois de mai mais voilà une belle occasion d’en parler.


Tout est dans la caricature allez-vous me dire mais quels sont les messages envoyés ?

  • pas question de laisser traîner un petit fumet malsain, imaginez la honte
  • point de gène vis à vis de vos proches
  • pour éviter l’embarras

Parce que c’est bien connu, les princesses ne font pas caca.

Ou alors elles doivent le faire discrètement et sans laisser d’odeur. Alors là aussi, je pose la question : pourquoi cela concerne majoritairement les femmes ? Combien de femmes se retiennent de faire caca pour ne pas avoir honte ? Mais merde (c’est le cas de le dire), c’est NATUREL de faire caca. Allez répétez après moi : NA-TU-REL !! Si vous avez des doutes, allez relire le billet qui a fait exploser les statistiques du blog : Le syndrome de la princesse.

Pourquoi ça m’énerve ce genre de publicité ? Parce qu’elle ne fait que renforcer ce message selon lequel une fille, une femme, doit être belle, lisse et sans odeur.

Joli mois de mai, bientôt l’épreuve du maillot

Transition toute trouvée en parlant de belle et lisse avec le retour des beaux jours. Et que voit-on fleurir partout autour de nous ? Des injonctions au corps parfait, tout mince, sans cellulite. Et vas-y que je te propose une pilule magique pour perdre tes kilos en trop. Qui en veut de la crème qui fait mincir en 15 jours ? Le voici le nouveau régime qui va vous faire perdre 5 kilos en une semaine…

Epreuve du maillot - Playmobil - Egalimère - #10dumois - Joli mois de mai

STOOOOOOOP !!!

Mais qu’on arrête de nous mettre la pression avec ces images de gamine de 15 ans pour nous faire croire que notre corps doit ressembler au leur ! Qu’on arrête de nous faire croire que perdre 5 kilos rapidement n’a pas une incidence sur notre corps et notre cerveau ! Parce que tout ça, en plus, c’est super culpabilisant.

Toutes ces injonctions peuvent avoir une incidence sur nos comportements alimentaires et notre santé. A vouloir ressembler à des images de magazines, on en oublie qui on est vraiment. On oublie d’être bienveillant·e·s avec notre corps, avec nous-même.

Alors oui, être en surpoids peut aussi entraîner des risques pour la santé et il faut se faire surveiller. Mais pitié, n’entrez pas dans le jeu du marketing !!! Si vous voulez mincir, faites-le en étant suivi par un·e professionnel·le de santé et sur du long terme, pas en 1 mois. Ne vous lancez pas dans le premier régime venu qui risque de vous bousiller les reins ou entraîner des carences. Et puis, arrêtez de vous mettre la pression pour ressembler à ces femmes hors normes. Rappelez-vous qu’elles ne représentent qu’un très faible pourcentage de la population.

Pensez à vous, à votre corps et chouchoutez-vous. Et ça tombe bien, c’est bientôt la fête des mères !

Joli mois de mai et la fête des mères

Enfin, encore faudrait-il pour se chouchouter qu’on arrête de nous enfermer dans des clichés. Et oui, nous sommes en 2018 et pour la fête des mères, on nous propose encore des fers à repasser, des aspirateurs, des casseroles… Et je ne suis pas la seule à le remarquer et le faire savoir sur les réseaux sociaux, à l’image de ce tweet de Précieux Moments

 

Mais qu’on laisse les femmes sortir de leur cuisine et de leur maison !!! On a bien d’autres choses à faire qu’astiquer, balayer, nettoyer (casa toujou pimpante…). Pourquoi ne nous propose-t-on pas des jeux vidéos, des téléviseurs, des vélos, des voitures ??? Brisons les codes de la fête des mères auprès de tous ces gens du marketing qui continuent à véhiculer ces stéréotypes de la parfaite ménagère. Non, non et non, ce n’est pas parce que je suis une femme que je rêve de robots ménagers. Je sais que d’autres en rêvent et seront ravies par ce cadeau mais pas moi. Pas toutes les femmes. Alors sortons un peu des clichés vous voulez bien !!!

Stopstéréotypesfêtedesmères - Egalimère

Joli mois de mai, y’a encore du boulot !

Voilà, j’ai essayé de résumer mes pensées du moment en ce joli mois de mai. Et comme vous le voyez, il y a encore du boulot pour faire progresser l’image des femmes. Alors oui, on fait des cacas qui puent et on se torche le cul en disant des gros mots. Oui, on a des kilos qui pour vous sont en trop mais on a déjà assez de mal à les accepter. Pas besoin de marketing pour venir enfoncer le clou. Et oui, on a d’autres choses à faire que la cuisine, le ménage et s’occuper des gosses en 2018 !

Je développerai sans doute toutes ces thématiques dans d’autres billets plus longs. Mais là, je n’ai pas réussi à faire un choix pour ce rendez-vous #10dumois.

Est-ce que ce thème “Joli mois de mai” aura autant inspiré les participant·e·s ? 

Cliquez sous les liens ci-dessous pour le découvrir !

Et rendez-vous le 10 juin pour un nouveau rendez-vous #10dumois sur le thème “La musique dans la peau”

Thèmes 10dumois 2018 - Egalimère - Silent sunday 88

Comments

  1. Répondre

    • Répondre

  2. Répondre

  3. By Kiara Papillon

    Répondre

    • Répondre

      • By Kiara Papillon

        Répondre

  4. Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :