Cadeaux pour les maîtresses et les maîtres

La fin d’année approche à grands pas et voilà que fleurissent sur les réseaux sociaux des belles idées cadeaux pour les maîtresses et les maîtres. Des choses à réaliser soit-même, des objets à faire confectionner par les enfants, de magnifiques trousses/mugs/porte-clés à commander en ligne… Il y en a vraiment pour tous les goûts et tous les budgets.

Mais cette profusion d’idée met légèrement la pression aux parents qui ont décidé de ne pas faire de cadeaux pour les maîtresses et les maîtres vous ne trouvez pas ?

Salle de classe - Egalimère

Se sentir obligé.e.s de participer aux cadeaux pour les maîtresses et les maîtres 

Alors que Loulou finissait sa première année d’école maternelle, je n’avais pas pensé à faire un cadeau à son enseignante. En effet, mes relations avec cette dernière n’étaient pas du tout cordiales. J’ai dû lui adresser la parole 3 ou 4 fois dans l’année et à chaque fois, j’avais l’impression de la déranger.

J’étais pour elle cette “mère protectrice” à qui elle avait quand même suggéré que son enfant pouvait avoir des “comportements autistiques”… Mouaich. Mon fils avait un retard de développement de la sphère ORL (comme de nombreux prématurés) et n’entendait pas bien.

Donc, quand une des maman a suggéré de faire passer une enveloppe pour faire un cadeau commun, j’ai été tentée de refuser.

Non, je n’avais pas spécialement apprécié la manière dont s’était passée cette première année pour mon fils alors pourquoi lui faire un cadeau ?

Et puis, j’ai culpabilisé. Si nous étions les seuls parents à ne pas faire de cadeau ? Et si on passait pour des radins ? Tout un tas de choses culpabilisantes me passaient par la tête…

Finalement, j’ai glissé quelques euros dans l’enveloppe, signé la carte collective et la maîtresse a eu un joli cadeau. Lequel, je n’en sais rien, je n’étais pas là au moment de sa remise…

Alors que tous les parents avaient reçu un mot de remerciement de la part de la maîtresse, elle nous a fait cet ultime affront de ne rien nous dire !

De quoi refroidir mes envies de faire des cadeaux pour les maîtresses et les maîtres pour des années à venir !

Avatar Egalimère fait GRR

Deuxième année de maternelle, changement d’école, changement de méthode.

Je me souviendrai toujours de cette première journée dans cette nouvelle école. Loulou ne connaissait personne. Alors que tous les parents déposaient leurs enfants dans la classe et partaient, la maîtresse m’a proposé de rester un instant avec mon fils. Nous nous sommes installés dans le coin “bibliothèque” et avons commencé à lire une histoire. Un petit garçon est venu nous rejoindre et s’est rapidement mis à discuter avec nous.

Puis, la maîtresse nous a appelés. Là, elle a pris mon fils par la main et lui a expliqué

Tu vois Loulou, j’ai deux bras. Il y a un bras pour faire des câlins aux enfants de la classe si ils en ont besoin et un autre bras rien que pour toi aujourd’hui. Tu peux venir quand tu veux pour me faire un câlin, me prendre la main, me parler… Je sais que c’est une journée difficile pour toi aujourd’hui mais tu vas voir, les enfants sont très gentils. Tu vois, lui, par exemple, il habite dans le même immeuble que toi. Elle aussi… Tu peux faire un bisous à ta Maman maintenant et tu la revois très vite“.

J’ai eu envie de faire un bisous à la maîtresse et la prendre dans mes bras.

Mais j’ai embrassé mon fils et suis partie, sereine en le voyant sourire, sa petite main dans celle de la maîtresse.

Mère enfant

Illustration Bébé en route

A la fin de l’année, la maîtresse quittait l’établissement pour s’en aller travailler dans une école plus proche de chez elle. Je ne me suis pas sentie forcée pour lui faire un cadeau.

Toute l’année, nous pouvions suivre ce que faisaient nos enfants la semaine grâce à un cahier dans lequel était inscrites toutes les activités de la semaine.

Elle était disponible si nous voulions échanger avec elle sur quoi que ce soit au sujet de notre enfant. Alors, oui, lui faire un cadeau me paraissait la moindre des choses pour la remercier de sa disponibilité, de son écoute, de son investissement professionnel.

Nous lui avons offert un “soin relaxant” qui nous semblait bien approprié avec cette année scolaire.

3ème année de maternelle, même école, changement d’enseignant.

Rassurez-vous, je ne vais pas vous détailler toutes les années scolaires !

Cette dernière année d’école fût mouvementée pour Loulou qui a souffert de l’attitude de certains camarades à son égard (coups, violences verbales…).

L’équipe éducative a été à notre écoute et nous a proposé de mettre en place des solutions qui ont porté leurs fruits.

Je connaissais bien le côté épicurien de l’enseignant alors, en fin d’année, nous lui avons offert un petit panier gourmand.

Les cadeaux pour les maîtresses et les maîtres les années suivantes :

Pendant toute l’année, nous sommes attentifs aux relations que nous entretenons avec les enseignant-e-s de nos enfants. L’école primaire est une nouvelle étape à franchir et, comparées à celles que nous avions avec l’équipe de l’école primaire, les relations ne sont plus tout à fait les mêmes. J’avais d’ailleurs eu le cœur lourd quand Ti’Loulou a quitté cette école maternelle l’an dernier.

Les enfants grandissent, les devoirs remplacent le cahier sur lequel étaient notées les activités de la semaine, le carnet de liaison a pris la place des échanges du matin avec les enseignant-e-s.

Le meilleur indicateur de satisfaction reste donc le ressenti de mes enfants.

Lorsqu’ils sont contents de leurs maîtresses ou de leurs maîtres, quand nous avons pu échanger avec eux, nous avons envie de les remercier avec une petite attention.

Jusqu’à présent, nous avons fait un cadeau chaque année. Je ne m’y sens pas obligée. C’est un choix, notre choix. Certains parents en font, d’autres non. Je ne cherche pas à savoir qui fait quoi, pourquoi, comment. Chacun-e fait ce qu’il-elle veut !

Quand nous choisissons le cadeau, nous essayons de trouver quelque chose qui ne soit pas impersonnel. Je questionne mes enfants sur les goûts et les habitudes des maîtresses et des maîtres et nous cherchons le petit truc qui devrait faire plaisir.

Chacun fait ce qui lui plait !

Après, chacun-e est libre de faire comme il veut avec les enseignant-e-s de leurs enfants.

La première année, je me suis sentie forcée par les autres parents de faire un cadeau à une enseignante. Mais j’aime bien finir l’année avec une attention pour les maîtresses ou les maîtres quand les choses se sont bien passées.

J’ai déjà lu que c’est leur métier, que si tous les salarié.e.s devaient recevoir un cadeau parce qu’ils-elles ont bien travaillé, ils-elles sont encore nombreux et nombreuses à les attendre…

Mais il y a certaines professions comme ça où le petit cadeau de fin d’année (de fin d’accompagnement, de fin de séances…) permet de dire que nous avons été satisfait.e.s de ce chemin fait ensemble au cours de l’année.

Et vous, vous allez offrir des cadeaux pour les maîtresses et les maîtres cette année ?

 

Comments

  1. By Christine

    Répondre

  2. Répondre

    • Répondre

  3. By Estelle

    Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :