Parc Astérix en famille, ce qu’il faut savoir avant d’y aller

Cela fait longtemps que les enfants (enfin, surtout Loulou du haut de ses 9 ans) nous réclamaient d’aller au Parc Astérix mais nous préférions attendre un peu qu’ils soient en âge de faire toutes les attractions.

Pourquoi ? Lorsque nous sommes allés au Futuroscope, même s’il avait la taille requise pour participer, Ti’Loulou (5 ans à ce moment là) avait eu tellement peur sur les attractions 3D qu’il s’est braqué et hurlait sur toutes les autres, 3D ou pas… Nous avons appris plus tard que la 3D, pour des enfants de moins de 6 ans, est fortement déconseillée. Avant 6 ans, le système visuel est en phase de développement critique et les enfants peuvent avoir du mal à différencier le virtuel du réel. Imaginez donc sa frayeur quand il s’est retrouvé plongé au milieu de créatures géantes qui venaient nous attaquer, le tout assorti de secousses assez rudes…

Avant de réserver nos billets pour le Parc Astérix, nous avons donc pris la précaution de faire un tour sur le site pour nous renseigner sur les différentes attractions. Quelles étaient celles que nous pourrions faire en famille, celles réservées aux enfants, celles réservées aux adultes…

C’est en naviguant sur le site que nous avons découvert les offres promotionnelles.

Nous avions envisagé de passer une seule journée mais avons été tenté par le pass 2 jours – 2 nuits – un enfant gratuit. Nous avons choisi la formule qui propose l’hébergement dans un hôtel hors du parc (à 8 km environ), moins cher.

A SAVOIR (parce que oui, nous avons réservé mais n’avons pas pris connaissance des conditions générales) : l’offre 2 jours-2 nuits n’est pas remboursable si vous devez ne passer qu’une nuit à l’hôtel. J’en parle plus bas dans “ce qui nous a déplu”.

Bien sûr, nous avions réservé la surprise aux enfants et ce n’est que le jour même qu’ils ont découvert la destination. Je vous fais grâce des hurlements de joie dans la voiture 

Les attractions du Parc Astérix 

L’accès au parking s’est fait assez facilement. Nous étions lundi, en période de vacances scolaires, la météo était menaçante… Bon, surprise en arrivant, le parking est payant : 10 euros la journée, non surveillé qu’il faudra multiplier par deux car nous avons prévu 2 jours sur le parc. Et autre mauvaise surprise, la personne au guichet nous annonce que la nouvelle attraction, Discobélix, est fermée.

Avant d’entrer dans le parc, il faut passer par le service de sécurité : portique de détection des métaux, observation des sacs et éventuellement, fouille corporelle.

Nous voilà enfin arrivés et nous croisons tout de suite Astérix. Allez, hop, photo !

Parc Astérix - photo avec Asterix

On récupère un plan et on s’élance dans le parc ! Sans prendre le temps de regarder où nous allons ni les panneaux de signalisation et d’avertissement, nous entrons dans la première attraction qui se présente. Nous sommes surpris, aucune file d’attente, on arrive tout de suite au niveau des embarcations. Et oui, grands fous que nous sommes, nous avons commencé par “Le Grand Splatch“. Et quand ils disent “grand splatch”, c’est vraiment un grand splatch, surtout lorsque vous êtes tout devant. Comme nous.

C’est donc trempés que nous sommes sortis de cette première attraction. Par 8 degrés. Oui, oui…

Heureusement, nous apercevons plus loin une cabine pour nous sécher. La file d’attente est un peu longue mais je n’ai pas envie de prendre froid alors on patiente avec Ti’Loulou pendant que Loulou et son père filent au Menhir Express. Bah oui, quitte à être trempés, autant y aller gaiement ! Quand arrive enfin notre tour d’entrer dans la cabine, il faut partir à la recherche du porte-monnaie dans le sac. Allez, paye tes 2 euros pour avoir un peu de chaleur. L’appareil souffle de l’air chaud mais n’est pas suffisant pour nous sécher entièrement. Nous avons quand même de la chance, le ciel n’est pas trop couvert et l’excitation de la journée nous fait oublier nos vêtements mouillés. A noter si vous décidez d’y aller en dehors des périodes chaudes : prévoir un poncho de pluie ou des vêtements de pluie pour vous protéger. Les boutiques du parc vendent des ponchos de pluie mais nous n’avons pas regardé les prix.

Nous poursuivons donc notre route et décidons de nous centrer sur les attractions “au sec” et pour toute la famille.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le deuxième jour, nous avons eu nettement moins de chance avec la météo.

Arrivés sous un beau soleil, le ciel s’est vite couvert et la température devait avoisiner les 2 degrés le matin.

Loulou et son père ont quand même souhaité refaire “Le grand Splatch” mais nous avons demandé à être placés à l’arrière de l’embarcation. Cette fois, nous avions prévu des vêtements pour la pluie pour les enfants. J’avais hésité à récupérer un grand sac poubelle à l’hôtel mais je n’ai pas osé . Heureusement, entre les vêtements de pluie et le choix de l’emplacement, nous avons été nettement moins mouillés. Je n’ai pas voulu tester Menhir Express alors nous avons, Ti’Loulou et moi, regardé les deux autres se faire tremper (parce que pour le coup, le vêtement de pluie ne protège que le haut du corps). Pas de passage par la cabine de séchage cette fois, c’est donc les pantalons mouillés que nous avons poursuivi la visite.

Mais un élément est venu perturber notre deuxième journée : la neige ! Heureusement, cela n’a pas duré toute la journée. Nous avons eu ensuite une alternance de pluie, de soleil, de grêle, puis neige à nouveau, pluie, soleil…

Parc Astérix

Toutefois, les éclaircies nous ont quand même permis de poursuivre notre journée et de profiter du parc. Comme nous avions déjà fait la plupart des attractions la veille, nous avons privilégié celles que nous avions aimé et testé de nouvelles. Ma petite fierté, c’est d’avoir réussi à vaincre ma peur et oser monter là-dessus (la vidéo n’est pas de moi, je ne suis pas responsable du volume sonore et de son impact sur vos tympans ) :

 

Déjeuner sur le Parc Astérix

Il existe différentes formules de restauration : restauration rapide, sandwicheries et kiosques gourmands, restaurants (service à table ou self)…

A titre indicatif,  “La Halte des Chevaliers” propose un menu à 9,80 euros pour les adultes (burger, frites, boisson) et 5,70 euros pour les enfants (burger ou nuggets, frites, dessert et boisson).

Le deuxième jour, nous avions envie et besoin de nous mettre au sec et de manger chaud (rappelez-vous : la neige et la pluie se sont invitées) alors nous nous sommes posés chez Caïus qui propose des pizzas ou des pâtes (8,90 euros pour les adultes, 5,70 euros pour les enfants).

Il est possible d’apporter son repas et de manger sur le parc. Une aire de pique-nique est prévue à cet effet.

Spectacles sur le Parc Astérix 

Le premier jour, nous avions plus envie de découvrir les attractions que d’assister aux spectacles. Loulou ayant toujours comme projet professionnel d’être soigneur de dauphins (ça peut changer d’ici quelques années !), nous avons assisté à Révérence, le spectacle de dauphins et otaries.

Le lendemain, nous avons assisté à deux spectacles (envie de nous mettre à l’abri) : Gaulois contre Romains, le Match et Magique Panoramix.

Les horaires des spectacles sont indiqués sur le plan qui est remis à l’entrée. Bien pratique si on veut organiser sa journée et ne pas les manquer. Nous n’avons toutefois pas pu tous les faire, même sur deux jours.

Les nuits à l’hôtel (enfin, LA nuit)

Le premier soir, nous étions contents de pouvoir nous poser à l’hôtel et de ne pas avoir à reprendre la route pour rentrer chez nous. Nous avons logé à l’Hôtel Novotel de Survilliers dans une chambre pour 4 personnes. L’accueil est agréable et l’hôtel se veut Kid Friendly. Ils offrent aux enfants un petit kit comprenant un avion en carton à monter et des petits feutres.

L’hôtel dispose d’un restaurant mais les tarifs proposés sont élevés. Nous avons donc repris la voiture pour nous rendre dans une zone à proximité où nous avions le choix entre un Buffalo Grill, un restaurant japonais, un Fast Food…

La literie est de bonne qualité mais la nuit fût hachée par les différents réveils des enfants, les portes qui claquent dans les chambres voisines.

Le matin, un petit déjeuner buffet est proposé jusqu’à 9 h 30 avec café-thé-lait, viennoiseries, œufs brouillés, jambon, fruits, laitage…

Nous n’avons pas pu passer de deuxième nuit dans l’hôtel, une urgence professionnelle obligeant Egalipère à être sur son lieu de travail le lendemain matin. C’est à ce moment que nous avons découvert que notre forfait de 2 nuits ne nous permettait pas le remboursement de la 2ème nuit d’hôtel + petit déjeuner et qu’aucun geste commercial ne nous serait accordé de la part de l’hôtel. Il faudra voir avec le service client du Parc Astérix.

C’est donc sur cette mauvaise nouvelle que nous avons regagné notre domicile mais en essayant de garder en tête le positif de ces deux journées.

CE QUE NOUS AVONS AIME 

A cette saison, nous n’avons pas eu trop de soucis d’attente pour les attractions, les services de restauration, ce qui est plutôt agréable.

Les attractions sont variées et il y en a pour toute la famille, tous les âges. Ti’Loulou (presque 7 ans) a aimé L’Oxygénarium, L’Escadrille des As, La Nationale 7. Loulou (9 ans 1/2) a préféré Le Grand Splatch, Menhir Express, La Nationale 7. Egalipère aime bien les attractions à sensation (moi aussi, ça tombe bien !) et nous avons beaucoup aimé La Trace du Hourra qui est un peu moins “violente” que les autres (Tonnerre de Zeus, Oziris, Goudurix.

Nous avons bien aimé nous balader dans “Le Village Gaulois” qui permet d’entrer dans l’univers de la BD en découvrant les maisons d’Astérix, d’Obélix et les autres habitants.

Le personnel du parc est très agréable, souriant, et disposé à répondre à nos questions.

Peut-être parce que nous étions en début de saison et qu’il y avait peu de monde mais nous avons apprécié alors autant le dire !

Les prix de la restauration sont assez accessibles (je m’attendais à des tarifs beaucoup plus élevés) mais cela peut revenir rapidement cher si on se laisse tenter par les petites douceurs proposées dans les différents kiosques (près de 3 euros la crêpe par exemple).

L’entretien du parc : les allées sont propres, les toilettes régulièrement nettoyés.

Le sentiment de sécurité : outre les portiques de sécurité à l’entrée, des agents patrouillent régulièrement. Sur une attraction, de jeunes personnes n’ont pas respecté les consignes de sécurité. La personne chargée de l’attraction leur a rappelé les consignes en indiquant qu’ils pourraient être exclus du parc en cas de non respect de ces dernières.

CE QUE NOUS N’AVONS PAS AIME

Le prix pour l’accès au parc est un peu élevé (mais si on compare à une fête foraine où les prix des manèges avoisinent les 5 euros par attraction, on s’y retrouve) . Nous avons pu profiter d’une offre promotionnelle (Rappel : bien lire les conditions générales avant d’effectuer votre achat !!!) mais n’avions pas prévu certaines dépenses telles que le parking à 10 euros (2 jours de suite…), les cabines de séchage et autres petites tentations auxquelles nous avons dû résister, notamment auprès des enfants.

Parce que, sur le parc, de nombreuses attractions payantes sont proposées : petits bateaux télécommandés, chamboule-tout, paniers de basket… Cela tente beaucoup les enfants (et les jeunes adultes) et peut entraîner d’autres dépenses non prévues.

Les cabines pour se sécher sont non seulement payantes mais pas assez puissantes. Il nous aurait fallu remettre 2 euros pour espérer un séchage plus complet mais la file d’attente était déjà longue et les personnes impatientes de pouvoir trouver un peu de chaleur.

Les attractions telles que Le Grand Splatch et Menhir Express, par moins de 5 degrés, c’est moyen quand même ! Par ces températures, le personnel aurait pu être plus prévenant et nous avertir que les places de devant étaient les plus exposées aux éclaboussures (le mot est faible pour dire splatch !). Nous aurions pu nous protéger par la suite en achetant des ponchos sur le parc mais nous voulions éviter un achat qui nous serait inutile par la suite. Oui, je ne me vois pas trop me balader dans les rues de Paris avec un poncho “Parc Astérix” sur le dos.

Je sais bien que l’objectif du parc est de permettre aux gens de passer un bon moment mais il ne faut pas se leurrer non plus, tout est fait pour que les portes-monnaie s’allègent à coup de 2 euros (ou plus) par ci, 2 euros (ou plus) par là…

Dans les différentes boutiques, vous trouverez de quoi satisfaire toute la famille : les t.shirt, des bols, des verres, des déguisements, des bonnets, des porte-clés… le tout à l’effigie des personnages. Les prix sont ceux des objets sous licence alors ne vous attendez pas à payer un verre moins cher qu’en magasin. Comme il y a de nombreuses boutiques, forcément, les enfants ont été tentés d’y entrer et de repartir avec un souvenir. Difficile de dire non surtout lorsqu’ils ont avancé l’argument “Avec notre argent de poche !“.

Au niveau des jouets, il existe des épées pour les filles et pour les garçons. Oui, oui, des épées d’Astérix pour les garçons et des épées roses pour les filles. Et devinez quoi ? Les roses sont moins chères !!! Alors je me suis dit que c’était plutôt une bonne chose. Mais, parce que oui, il y a un mais… A la différence des épées Astérix, les épées “roses pour les filles” sont dépourvues d’attache et ne peuvent se porter autours de la taille. A quoi ça sert alors ? A faire joli ?

Enfin, le non-remboursement de la chambre alors que nous n’avons pas dormi sur place. Je vous conseille vivement de lire les conditions générales de vente si vous envisagez de séjourner dans le parc parce que “Les Titres d’accès et les services annexes sont ni remboursables, ni échangeables ni modifiables.

En conclusion

Dans l’ensemble, nous gardons un très bon souvenir de ces deux jours. Si nous devions y retourner, nous ne le ferions sans doute que sur une seule journée. Maintenant que nous avons pu tester les différentes attractions, nous savons celles qui nous plaisent, celles qui représentaient pour nous un intérêt moyen, celles qui ne nous feront pas sortir avec l’estomac à l’envers…

Nous prévoirons également de quoi nous restaurer sur l’aire de pique-nique prévue.

Nous emporterons des ponchos pour la pluie. Je pense qu’il faut privilégier quelque chose de plus couvrant que des vestes imperméables de type Kway pour éviter d’être trempé-e-s au niveau des jambes. Comme je l’ai dit plus haut, poursuivre la journée les pantalons trempés n’est pas très agréable par les quelques degrés que nous avions lors de notre visite.

Ces deux jours ont ravi les enfants. Je pense qu’ils voudront y retourner (ou tester un autre parc) mais pour l’instant, ils se repassent en boucle les images du séjour et leurs yeux s’illuminent !

Et vous ?

Envisagez-vous d’y aller ? Avez-vous déjà séjourné au Parc Astérix ? Quelles ont été vos attractions préférées ?

Commentaires

  1. Par Ludivine

    Répondre

    • Répondre

  2. Répondre

  3. Par Marie

    Répondre

    • Répondre

  4. Répondre

    • Répondre

      • Répondre

  5. Par petitemamandesmontagnes

    Répondre

  6. Par de araujo

    Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :