Le mind mapping pour s’organiser, réfléchir, apprendre

J’avais déjà vu, lors de conférences ou de réunions, certaines personnes prendre des notes en se servant du mind mapping. Je me demandais comment cela pouvait fonctionner et à quoi cela pouvait servir. Mais aussi, comment, à partir de ces cartes, réussir à retranscrire ou se rappeler tout ce qui avait dit ? Quels usages pouvait-on faire de ces cartes à part la prise de note ? Et puis, il y a quelques jours, j’ai eu l’opportunité de suivre une formation et là, tout s’est éclairé !

Attention, cet article vise à vous présenter la méthode et non à vous former à cette dernière. Pour suivre une formation, contactez les organismes qui proposent le mind mapping.

Le Mind Mapping, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une méthode qui permet d’extraire toutes vos pensées/idées/réflexions, de les organiser de manière à y voir plus clair et les mémoriser.

Elle se présente sous la forme d’une carte, d’où son nom “Map” ou “Carte heuristique”. On part d’un thème (le cœur) auquel vont être rattachées différentes ramifications (branches) qui représentent les idées principales. Puis, d’autres ramifications viennent s’ajouter pour les idées secondaires.

Comme c’est un peu difficile à comprendre, voici un schéma extrait du site mindmapping.com

Mind Mapping

A quoi ça sert ?

Depuis que nous sommes enfants, nous sommes habitué.e.s à penser de manière linéaire. Lorsque nous étions à l’école, l’enseignant.e nous dictait les leçons que nous écrivions à la chaîne sur nos cahiers, mot après mot. Mais ce mode d’enseignement et de mémorisation ne convient pas à tout le monde.

Voilà l’intérêt du Mind Mapping. Que l’on soit créatif ou non, cette manière d’organiser notre pensée, nos idées, nos réflexions, permet de ne plus mettre de barrière à notre manière de réfléchir.

Pour qui ?

Pour tout le monde ! En Finlande par exemple, le mind mapping est utilisé dès l’enseignement élémentaire. Si, si, c’est vrai, regardez ce petit reportage :

Réfléchir c’est cela, reformuler l’information à sa manière et apprendre par soi-même

Pas de longues phrases mais un schéma avec des mots clés, mettre en valeur des idées différentes et les articuler entre elles… Voilà qui résume bien le mind mapping.

Cette méthode peut donc être utilisée par les enfants, les étudiants, les adultes, les enseignants, les managers… parce qu’elle offre de multiple application.

Quelles utilisations du Mind Mapping ? 

Allez, on va tester la méthode et plutôt que de rédiger des lignes entières, voilà une carte :

Les utilisations du Mind mapping - Egalimère

Comment s’y prendre pour faire une carte ?

Vous pouvez tout à fait réaliser vos cartes mentales sur du papier. Il existe de nombreux logiciels, gratuits ou payants, mais ils nécessitent une phase de prise en main pour laquelle il vaut mieux être accompagné.e dans un premier temps.

Munissez-vous donc de feuilles, de crayons, et laissez parler votre créativité !

Pour commencer, il faut définir le thème de votre carte : organisation de la semaine, la liste des courses (oui, ça marche aussi !), un article à rédiger, un anniversaire à organiser… A partir de ce mot clé, quelles sont les idées qui vous viennent. Pour chacune de ces idées, qu’est ce que ça implique ?

Voilà, vous avez une premier exemple de carte. Pour la rendre plus facile à mémoriser ou pour attirer l’attention sur les points importants, vous pouvez utiliser des images, des émoticônes, des panneaux.

Parmi les application possible, voilà la carte de Loulou, 10 ans, pour sa leçon de mathématique :

carte mentale-loulou-egalimere

Pour aller plus loin avec le Mind Mapping 

Il existe de nombreux sites et vidéos pour vous proposer de vous former à la méthode. J’avais essayé mais rien ne vaut une formation avec un.e professionnel.le. J’ai pu passer de la théorie à la pratique assez rapidement et pu tester les différentes applications possibles.

J’ai installé un logiciel sur mon ordinateur mais je suis encore en phase de “rodage”. Je ne le maîtrise pas et je prends du temps à réaliser des cartes. Du coup, je privilégie encore la version sur papier mais je prend vraiment plaisir avec cette méthode.

A la maison, je m’en sers pour :

  • l’organisation familiale de la semaine,
  • la planification des différentes activités pour le mois en cours,
  • les choses à faire et ne pas oublier,
  • le blog : articles à prévoir, personnes à relancer, contacts, événements
  • la rédaction d’un article

Et vous, quelle utilisation allez-vous en faire ?

Comme vous avez pu le lire, les utilisations avec cette méthode sont multiples. Je ne suis pas formatrice en mind mapping mais si vous avez des questions, je tenterais d’y répondre.

Maintenant, vous allez pouvoir me dire si vous avez envie de vous lancer dans les cartes mentales et pour quel usage 🙂

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :