Et si on le faisait finalement ???

Dans la vie, nous avons toutes et tous des certitudes, des choses sur lesquelles nous pensons ne jamais revenir parce que nous avions pris une décision, parce que c’est comme ça, parce que le temps passe, que nous avons pris des habitudes de vie, que notre organisation semble bien rodée… On se trouve toutes les bonnes ou mauvaises raisons pour ne pas changer d’opinion malgré cette envie qui revient parfois à la surface…

On se dit que les enfants grandissent, que certes, c’est un peu difficile de tout concilier mais qu’on s’en sortait pas mal jusque là et qu’on ne voit pas pourquoi on viendrait changer les choses.

 

Illustration It’s a Mum’s Life

De temps en temps, au détour d’une conversation, on aborde le sujet avec les voisin-e-s, avec les ami-e-s, avec les parents des copains-copines des enfants et lorsqu’ils-elles nous racontent la manière dont cela se passe chez eux, on en devient presque jaloux. Finalement, ça a l’air si simple…

L’idée fait alors son chemin, petit à petit, puis se transforme en envie, de plus en plus présente jusqu’à ce qu’elle devienne une évidence : et si nous aussi on sautait le pas ???

Si on le faisait nous aussi ?

C’est une décision qui n’est pas facile à prendre. Quand j’y pense, je réalise que cela fait 5 ans que l’idée trotte dans ma tête. J’ai commencé à y songer après la naissance de Ti’Loulou. Tantôt j’en ai très envie, tantôt je me dis que cela ne serait pas raisonnable…

Il faut savoir prendre le temps de la réflexion : est-ce le bon moment ? Mais que vont penser les autres ? Ne risque-t-on pas d’entendre des réflexions désagréables de la part de notre entourage ? Quels seront les avantages ? Et les inconvénients ? Et financièrement, est-ce qu’on va s’en sortir ?

On examine le projet dans tous les sens, on se pose des milliards de questions et puis on lève les yeux et on regarde autours de nous… Il n’y a pas à dire, les enfants, ça change la vie !!! Alors, on se sourit et on voit dans le regard de l’autre que la décision est prise, qu’on est d’accord et que nous allons enfin le faire, nous aussi, comme la plupart de nos amis, de nos voisins…
Illustration Mademoiselle Maman

Comme de nombreux couples, nous sommes tous les deux actifs, nous avons des emplois du temps chargés, nous gérons nos activités professionnelles et familiales à flux tendus, il n’y a pas de place pour l’imprévu, pas de place pour une panne de RER, c’est la course constante après le temps ce qui nous stresse et engendre certains matins ou certains soirs un climat de tension à la maison..

Certains jours, je me sens telle WonderWoman prête à conquérir le monde, à relever de nouveaux défis, à soulever des montagnes, à gérer sur tous les fronts alors pourquoi cette décision était si difficile à prendre, pourquoi est-ce que j’ai presque honte de l’avouer ????  

Illustration It’s a Mum’s Life

Je connais la réponse, je sais très bien qu’au fond de moi, j’ai peur de culpabiliser, peur du regard et du jugement des autres… Ah, satanées culpabilité et pression sociale, vous revoilà !

Je suis à la fois enthousiasmée par cette idée et pleine d’interrogations sur la manière dont les choses vont se dérouler par la suite… Et pourtant, nous allons le faire : nous allons passer une annonce pour un-e aide à domicile !

 

 

Commentaires

  1. Par Martine U

    Répondre

    • Répondre

  2. Par LudiM

    Répondre

    • Répondre

  3. Par Catwoman

    Répondre

    • Répondre

  4. Par Mag

    Répondre

  5. Répondre

    • Répondre

  6. Par la carne

    Répondre

  7. Répondre

  8. Par Môman Imparfaite

    Répondre

    • Répondre

  9. Par 7(embre)

    Répondre

  10. Répondre

    • Répondre

  11. Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :