Estamillia du blog Assise sur mon Volcan

Estamillia est le genre de blogueuse discrète, qui publie sur Assise sur mon Volcan au gré de ses humeurs. Chaque billet est rédigé avec des mots bien choisis. Je la compare à une grande couturière qui mettrait tout son cœur dans la réalisation de pièces uniques. Elle choisirait ses tissus avec soin, ses broderies avec élégance pour faire monter en nous toute une gamme de sentiments.

Elle est celle qui soutient les autres dans leurs moments de doutes ou de découragement. C’est aussi celle qui sait redonner ce petit coup de manivelle pour relancer la machine quand les rouages sont coincés…

Estamillia est une belle découverte qu’il me tarde de vous faire connaître…

 

Assiste sur mon volcan

Bonjour Estamillia,

En quelques mots, que pouvez-vous nous dire de vous, de votre parcours, de votre activité ?

J’ai 32 ans, deux enfants de 5 et 2 ans (et demi) qui ont un super papa qui fait péter tous les chiffres sur l’égalité dans la gestion des tâches domestiques. Accessoirement, je travaille dans le milieu associatif où je suis animatrice coordinatrice formatrice et pleins d’autres trucs en –ice.

Depuis quand tenez-vous le blog  Assise sur mon Volcan et d’où vous en est venu l’idée, l’envie ? Pouvez-vous nous le décrire ?

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours écrit, ça fait partie de moi. L’envie de  bloguer m’est venue en partie grâce (à cause ?) de blogs qui m’ont beaucoup aidé à déculpabiliser de ne pas être la mère parfaite que je projetais d’être (je pense au blog de Marie de mamantestent notamment). L’arrivée de ma fille a été un gros choc pour moi, et j’aieu besoin de l’écriture pour faire sortir tout ça, aussi bien par des billets d’humeur pour rire du quotidien, que par des poèmes, des papotages inutiles…

Ça fait donc plus de 4 ans que je tiens un blog, mais mon blog actuel, lui, a fêté sa première année d’existence le 10 avril !

Devenir Maman, qu’est-ce que ça a changé pour vous ?

Tout… ça m’a bouleversée profondément, ça a changé mon regard sur mon travail, sur mon couple, sur ma famille… et en même temps ça m’a appris à lâcher prise, arrêter de courir toujours après la perfection (enfin essayer), à profiter de la vie et de tous les petits moments magiques qu’elle nous offre.

Comment se passe le quotidien dans votre famille ?  

On ne peut pas dire qu’on ait un quotidien à proprement parler. Nos journées se déroulent un peu en fonction du travail de mon mari, pompier professionnel, et de son planning casse-couilles (oui désolée, j’ai pas d’autres mots).  Parfois avec des avantages (des journées complètes à la maison) parfois avec des inconvénients (des gardes de 24h pendant lesquelles je suis seule pour gérer la maison et les enfants). C’est compliqué pour les enfants puisqu’il n’y a pas de routine ou d’habitude, mais on fait avec. Et pour moi, c’est double peine, puisque je dois également jongler avec mes propres horaires de boulot qui peuvent également varier.

Comment faîtes-vous pour articuler vos différents temps de vie ? Quelles sont les solutions mises en place pour faciliter votre quotidien ? 

Je pense que je désarticule mes temps de vie plus que je ne les articule (poudoumpschi, je suis une comique de haut niveau tu noteras). Je n’ai pas encore trouvé de recette magique pour avoir une vie bien rodée avec nos plannings de fous… notre seul outil absolument indispensable c’est notre Google-agenda partagé avec nos plannings de boulot, crèche, activités sportive, scolaires, rendez-vous médicaux, etc. …

Et nous avons la chance d’avoir nos parents pas loin, qui de temps en temps gardent les enfants pour nous laisser un peu le temps de respirer (maman je t’aime).

Votre employeur avait-t-il mis en place des mesures pour favoriser l’équilibre entre la vie pro et la vie perso de ses salarié-e-s ? Quelles sont les mesures qui vous semblaient les plus pertinentes au regard de votre situation ? 

Hahaha NON ! Après chacune de mes grossesses, la reprise du boulot a été très compliquée… faire comprendre que je ne pouvais plus être dispo et malléable à 100% dans le milieu dans lequel je travaille, c’est très très compliqué ! Par contre, les journées « enfant malade » prévues par la convention qui permettent de dépanner de temps en temps sans perdre d’argent, ça c’est plutôt pratique.

Avez-vous bénéficié du congé parental ? Comment avez-vous vécu cette période et le retour au travail ?

Oui, mais très court. J’ai repris au 5 ou 6 mois de mon enfant à chaque fois. Ce petit moment rien que pour eux était important, et en même temps pas tous les jours facile ! J’ai donc apprécié de pouvoir reprendre le travail, une vie sociale… mais me sentir sans arrêt tiraillée entre la vie perso et la vie pro est encore un calvaire de tous les jours pour moi.

Si vous aviez des conseils à partager avec les autres parents, quels seraient-ils ? 

D’apprendre à prendre du temps pour soi. Quand on devient parent, on se laisse déborder par la responsabilité de cette petite vie, on ne veut rien rater de leurs premières fois, etc. … tellement qu’à un moment on s’oublie ! Ce que j’ai appris de ces dernières années, c’est que même si on croit penser à son enfant en se consacrant complément à lui, il faut garder en tête qu’avoir un parent parfois absent mais bien dans sa tête vaut mieux qu’un parent tout le temps présent mais au bout du rouleau.

Quelque chose à ajouter, c’est à vous : 

Je vais continuer à lire très attentivement cette rubrique, au cas où quelqu’un finisse par trouver une recette magique qui me permette de m’épanouir aussi bien en tant que maman que dans mon travail.

Merci Estamillia pour toutes ces belles paroles que vous partagez dans cette interview, sur votre BLOG et sur votre page FACEBOOK.

*   *   *   *   *   *   *   *   *   *

 

Ce témoignage vous a donné envie de partager votre expérience en matière d’Articulation des Temps, envoyez-moi un mail avec vos coordonnées à l’adresse suivante : egalimere@gmail.com.

 

Commentaires

  1. Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :