Déculpabiliser Archive

Etre mère au foyer sans culpabiliser

C’est toujours un grand débat sur les réseaux sociaux : les mères au foyer VS les mères qui bossent. Chaque mère est soumise au regard des autres et ce dernier peut-être parfois très culpabilisant. Depuis que je blogue et que je parle de ma vie de mère qui travaille, je reçois des messages de femmes

Etre Maman Solo et déculpabiliser

Au fil des jours, de mes lectures, de mes rencontres, des messages qui me sont envoyés, des questions qui me sont posées, des conseils qui me sont demandés, l’idée de faire ce billet a mûri. Toutes les mamans solo ne sont pas dans la même situation, certaines le vivent très bien et sont heureuses mais

Allaiter ou ne pas allaiter, chacune SON choix

L’article précédent sur les repas a suscité chez certaines l’envie d’un billet sur le regard des autres concernant le fait de ne pas allaiter. C’est un sujet très délicat qui peut soulever les foudres des pro-allaitement comme des anti-allaitement alors je vais essayer d’être dans la neutralité et d’exposer ici des faits. Je ne vais

S’autoriser à prendre du temps pour soi

Une fois n’est pas coutume, je vais m’adresser aux femmes dans cet article et les encourager à prendre du temps pour soi ! Pourquoi ? Parce qu’elles sont encore nombreuses à souffrir du syndrome de la “Mère Parfaite” là où les hommes savent très bien lâcher prise de temps en temps. La mère parfaite, c’est celle qui

Oser demander de l’aide sans culpabiliser

Je vais vous parler de ma grande “copine”, Madame la Culpabilité. Vous savez, celle qui surgit quand on ne s’y attend pas, qui vous prend en traître et vous enfonce un pieu dans le cœur, vous martèle la tête à grand renfort d’injonction à être parfaite… Pourquoi nous fait-elle si mal ? Parce que, depuis

Culpabilité : et si on lâchait-prise de temps en temps?

La culpabilité, vous savez, c’est ce sentiment qui vous prend la tête, qui vous serre le cœur, qui vous retourne les entrailles et peut vous donner l’impression d’être une mauvaise mère ou mauvais père… Il faut bien l’avouer, parfois, la culpabilité, ça bouffe la vie ! Combien de parents sommes-nous à nous enfermer dans ce sentiment, à vivre