Organiseur familial et charge mentale

Avant d’avoir un organiseur familial, je notais toutes les activités professionnelles et familiales dans mon agenda personnel. Mais ça, comme dirait la pub, c’était avant. Avant de me rendre compte que tout noter dans MON agenda faisait reposer la charge de l’organisation familiale sur MES épaules. Mais si, vous voyez bien de quoi je parle : “Mamaaaan, c’est quand la compétition de judo ???”, “Dis, c’est à quelle heure déjà le rendez-vous chez le pédiatre ?”. Voilà, c’est un peu la même chose dans toutes les familles non ? Mais, au bout d’un moment, ça commence à bien faire. Alors il était grand temps de remédier à cette situation de maman-agenda (qui fait le bonheur de certaines marques d’agendas familiaux #JDCJDR…).

Image extraite du site Quo Vadis

Alléger la charge mentale avec un organiseur familial

J’avais lu de nombreux articles vantant les mérites des organiseurs familiaux alors j’ai voulu m’en prendre un. Mais j’ai été refroidie d’une part par la taille, d’autre part par le prix et surtout, cela ne correspondait pas vraiment à mes besoins.

Je cherchais quelque chose de simple qui me permette d’avoir une vision rapide des activités des un·e·s et des autres. Sur Internet, j’ai trouvé de nombreux modèles qui proposent des planning sur la semaine ou sur le mois, mais jamais ce qui me convenait vraiment.

Alors j’ai tenté de créer l’outil qui correspondait à mes besoins. Un planning mensuel sur lequel je pourrais noter les rendez-vous, les anniversaires, les réunions parents-profs, les matchs et compétitions de judo… Ce n’est pas parfait, ce n’est pas le plus beau des organiseurs mensuels mais c’est avant tout un outil. Je l’ai bricolé avec les moyens du bord à savoir sur un document Word en ajoutant des dessins et illustrations trouvées* sur Pinkmonkey.

Planning mensuel Egalimère pour organisation familiale

S’il permet d’avoir une vision globale sur le mois, il me manquait une vision individuelle des activités. Ajouter cela sur un planning mensuel me semblait difficilement réalisable. Alors je me suis inspirée d’un semainier que j’avais acheté chez Hema l’an dernier.

Et ainsi fut créé l’organiseur familial pour la semaine !

J’aimais beaucoup ce modèle parce qu’il permettait d’avoir les activités de la semaine pour chaque membre de la famille. Hélas, celui-ci n’est plus en vente cette année. D’autres sont en vente mais ce sont des semainiers individuels. Or, je voulais quelque chose pour toute la famille. Un organiseur familial qui nous permette de savoir qui fait quoi cette semaine en un coup d’oeil rapide.

Qu’à cela ne tienne, je me suis dit que j’allais en faire un toute seule comme une grande. Pour celui-ci, je me suis servie de PowerPoint. J’y ai quand même passé beaucoup de temps mais au final, je suis plutôt satisfaite du résultat.

Semainier familial Egalimère - organiseur familial

L’avantage d’avoir une version numérique, c’est que j’ai pu compléter les cases avec les activités récurrentes de toute la famille. Ainsi, les cours de sports, le conservatoire, les activités associatives sont notées (j’ai même choisi une couleur par activité) et je n’ai pas à les réécrire toutes les semaines. J’imprime une feuille type et on ajoute ensuite les rendez-vous, anniversaires, soirées…

Et parce que nous sommes de plus en plus organisé·e·s, j’imprime plusieurs feuilles, généralement pour le mois à venir. Il ne me reste qu’à compléter les dates des semaines sur chaque feuille et remplir au fur et à mesure pour mes rendez-vous, mes sorties…

Tout le monde s’y met !

Mais les vieux réflexes sont difficiles à perdre ! Au début, je continuais à noter tout sur l’organiseur familial. Alors, devinez ce qui se passait… Bingo, retour aux “Mamaaaan, c’est quand l’anniversaire de Supercopain ???”, “Mamaaaan, c’est à quelle heure le rendez-vous pour le match ?”. 

Alors un soir, j’ai pris l’organiseur familial et j’ai expliqué aux enfants comment s’en servir. Dès qu’ils sont invités à un anniversaire par exemple, ils vont le noter sur la feuille correspondant à la semaine, dans la case qui correspond au jour et en précisant l’heure. Je leur ai indiqué que nous aussi, nous noterions tous nos rendez-vous, les déplacements, les soirées…

Depuis, chacun note ses rendez-vous, matchs, etc… dès qu’il en a connaissance sur le planning de la semaine qui correspond.

Quand les enfants se demandent à quelle heure ou quel jour a lieu tel événement, ils consultent l’organiseur sans avoir à demander à leur parent maintenant. C’est peut-être un détail mais ça change quand même pas mal de choses. Ils apprennent ainsi à gagner en autonomie, en gestion du temps et en organisation.

Alors bien sûr, il y a encore quelques petits couacs parce que tout n’est pas forcément noté. Mais petit à petit, cela devient une habitude pour toute la famille et c’est quand même bien pratique.

Je ne sais pas si vous pouvez télécharger mes modèles mais j’espère qu’ils vous seront aussi utiles que chez nous.

Et vous, dites moi tout maintenant. Est-ce que vous utilisiez déjà un organiseur familial ? De quel type ? 

*J’applique ici la règle de proximité (ou règle de voisinage) qui consiste à accorder le genre et éventuellement le nombre de l’adjectif avec le plus proche des noms qu’il qualifie.

Comments

  1. Répondre

    • Répondre

  2. Répondre

    • Répondre

  3. Répondre

    • Répondre

      • Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :