Vivaling : apprendre l’anglais à distance

Depuis quelques temps, nous cherchons des solutions pour aider nos enfants à progresser en anglais. Ils avaient déjà pu apprendre ou réviser en s’amusant avec Squla mais le programme s’arrête au CM2. Pour Loulou qui est entré au collège, il nous fallait donc une autre solution. Nous avons essayé différentes applications mais cela ne correspond pas vraiment à ses besoins. Et puis, j’ai découvert cet article sur le blog d’E-Zabel qui parlait d’apprentissage de l’anglais à distance avec Vivaling. J’ai trouvé le principe très intéressant. Quelques jours plus tard, je recevais une proposition pour tester 2 cours en ligne…

Ordinateur - écriture - réseaux sociaux- télétravail

Apprendre l’anglais à distance, comment ça marche ?

Avant de commencer les séances avec un·e coach, il est faut commencer par s’inscrire sur le site.

Ensuite, il est proposé de remplir un questionnaire avec les coordonnées du parent. Puis on indique le prénom de l’enfant, les objectifs d’apprentissage, ses goûts, ses intérêts, son caractère…

En remplissant ce questionnaire, vous trouverez un lien pour tester le débit de votre connexion Internet. Très utile pour savoir si elle est suffisante pour les cours à distance. Par exemple, la connexion depuis mon ordinateur portable, en Wifi, n’était pas adaptée. Mais j’ai pu télécharger l’application sur la tablette.

On choisit un coach et on se rend sur ses disponibilités pour réserver un cours. La durée des cours est variable (15 min, 25 min, 40 min ou 55 min). Pour ce test, nous pouvions réserver 2 cours de 25 minutes. Loulou a choisi 2 coachs, une femme et un homme. Les deux étaient disponibles assez rapidement. Dès la semaine suivante, Loulou a pu commencer les cours d’anglais à distance.

Premier cours 

J’ai reçu une alerte mail me rappelant la date et l’heure du rendez-vous. Nous avions la possibilité de cliquer sur un lien pour accéder à la session sur ordinateur. Mais à partir de la tablette, nous pouvions nous connecter directement.

A l’heure indiquée, nous voyons apparaître la coach. Elle accueille Loulou et lui pose quelques questions pour tester son niveau d’anglais. Comme elle ne parle qu’en anglais, il a du mal à comprendre. Il me regarde à chaque fois d’un air interrogateur attendant que je lui réponde. La coach s’adapte rapidement et parle plus lentement, fait des signes. Mais Loulou, me sachant à ses côtés, ne fait pas trop d’effort. J’ai alors quitté la pièce pour le laisser face à elle mais pas trop loin pour pouvoir entendre ce qui se passait.

Comme elle avait pu se renseigner sur les intérêts de Loulou à partir du questionnaire, elle a commencé à lui parler de judo. Sur l’écran, elle a affiché des illustrations de ceintures de judo et l’a questionné sur les couleurs. Elle lui a demandé à quelle couleur correspondait un numéro de ceinture numéro. Ensuite, elle l’a questionné sur Minecraft, les personnages, etc…

Petit à petit, j’ai senti Loulou se détendre et entrer vraiment dans l’échange avec elle.

Vivaling - Cours d'anglais à distance - Egalimère

Après la session 

Le parent reçoit un mail qui reprend ce qui a été fait pendant le cours. Les thèmes abordés, l’intérêt de l’enfant et une évaluation de son niveau. La coach donne aussi quelques conseils pour l’enfant. Par exemple, elle a mis des liens vers des sites sur lesquels se trouvent des illustrations pour renforcer son vocabulaire.

Dès le lendemain, il est aussi possible de visionner l’intégralité de la session en vidéo. J’ai trouvé ça très chouette. Comme je n’avais pas assisté à tout le cours, je ne savais pas de quelle manière la coach avait procédé avec lui. Là, j’ai pu voir la manière dont elle s’adapte, les supports utilisés. J’ai aussi pu voir mon fils prendre confiance en lui et oser parler.

Deuxième cours

Encore une fois, je reçois une alerte. Nous nous connections via la tablette et lorsque je vois que tout est en ordre, je quitte la pièce. Je reviens un peu avant la fin de la séance et là, surprise ! Loulou parle sans hésitation avec le coach. Il rit même. Je le sens vraiment à l’aise. Tellement à l’aise même qu’il décide de sortir du cadre et mettre un masque avant de crier “Happy Halloween !!!”. Le coach en ligne joue le jeu et crie comme s’il avait eu la peur de sa vie. OK, ces deux-là sont fait pour s’entendre !

Puis, le coach demande à me parler. J’arrive à le comprendre, plus difficilement à lui répondre. Mais là encore, il se met à mon niveau, répète ce que je ne comprends pas. Il me fait un rapide retour sur la leçon et m’explique qu’il a trouvé Loulou très intéressé et volontaire. Il nous envoie par la suite un compte-rendu et quelques conseils à destination de Loulou.

Cette fois encore, la vidéo du cours est accessible rapidement et nous pouvons la visionner ensemble. Cela m’a permis de voir la manière dont Loulou se comportait et je l’ai vraiment senti plus à l’aise.

L’avis de Loulou 

Parce que c’est le principal intéressé, je lui ai demandé ce qu’il pensait des cours d’anglais à distance. Chouette, c’est le mot qu’il a choisi. Il a bien aimé que les coachs lui parlent de judo ou de Minecraft. Il a eu un peu de mal au début parce que les coachs ne parlent qu’en anglais et qu’il ne comprenait pas tout. Et puis, il était un peu impressionné d’avoir une personne en face de lui qu’il ne connaissait pas.

Mais il reconnaît qu’il a réussi à dépasser sa peur de faire des erreurs parce qu’il se sentait en confiance. Il n’y a pas de note, pas d’évaluation à la clé et c’est ça qui lui a plu aussi.

Quand je lui ai demandé s’il avait envie de continuer, il n’a pas hésité une seule seconde. La réponse est oui avec le deuxième coach.

Mon avis

Je suis très agréablement surprise. J’ai l’impression que c’est beaucoup plus facile pour Loulou d’apprendre l’anglais en le pratiquant à l’oral. En plus, les coachs se basent sur les intérêts de l’enfant alors il parle de quelque chose qu’il aime. C’est plus intéressant pour lui.

J’ai aussi trouvé que Loulou était rapidement mis en confiance et encouragé. Face à ses difficultés de compréhension, les coachs se sont adaptés. Ils ont parlé plus lentement, ils ont fait des signes, ils se sont servis d’images… Et puis, l’air de rien, tous ces mots d’encouragement, ça pousse Loulou à continuer et à oser parler.

Comme je le disais, je l’ai vraiment senti beaucoup plus à l’aise à la fin de la 2ème session. Il a envie de continuer alors nous allons mettre en place ces cours d’anglais à distance.

Ah oui, ce que j’aime aussi, c’est justement cette notion de “à distance”. Pas besoin de se déplacer pour se rendre à un cours. C’est le cours qui vient à la maison en quelque sorte. Comme on peut choisir la date et l’heure, la durée du cours, c’est très souple au niveau de l’organisation. Si on ne peut pas assister à un cours, il est possible de le décommander 24 heures à l’avance.

Nous avons essayé les cours d’anglais mais Vivaling propose aussi des cours d’espagnol, de mandarin, de français.

Combien ça coûte ? 

Comme nous allons poursuivre, nous nous sommes donc renseignés sur les tarifs. Ils dépendent de la durée du cours. Par exemple, un cours de 15 minutes revient à 11 euros. Un cours de 25 minutes, c’est 16 euros. Mais il existe des formules Packs qui permettent de réduire les coûts des séances (12 euros pour les 25 minutes par exemple).

Ça peut paraître un peu cher de prime abord mais finalement, pas plus cher qu’un cours dans une école de langue. Avec ce confort de pouvoir rester à la maison…

Une fois que le compte est crédité, nous ne sommes pas obligé de prendre des cours de la même durée tout le temps. On peut choisir la durée, les coachs, le moment de la séance. Et si je veux suivre une séance avec un·e coach, je peux le faire aussi. C’est donc très souple au niveau de l’utilisation.

Bon à savoir

Les cours ne sont malheureusement pas éligibles au crédit d’impôts. Les cours en ligne ne rentrent pas (encore) dans la catégorie des cours à domicile.

En revanche, certains Comité d’Entreprise financent les cours dans le cadre des activités extra-scolaires. Pour cela, Vivaling fournit un devis ou une facture au CE qui rembourse les salarié·e·s ou crédite son compte. Donc, si vous avez un CE, renseignez-vous auprès de ce dernier pour savoir si cela est possible.

Cherry on the cake ! 

Vous voyez, moi aussi je m’y suis mise 😉

Si vous aussi, vous voulez tester les cours d’anglais à distance, j’ai une bonne nouvelle pour vous !

En effet, Vivaling vous propose une offre “2 cours achetés = 1 cour offert”. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de communiquer de code EGALIMERE soit lors du paiement, soit après l’entretien avec l’un des consultants. Cette offre est valable à partir du mardi 14 novembre pour une durée de 3 jours, soit jusqu’au jeudi 16 novembre.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en aurez pensé.

 

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :