Le dilemme des vacances #10dumois

En France ou à l’étranger ? Mer ou montagne ? Visites ou farniente ? Camping ou gîte ? Entre nous ou dans la famille ? Une semaine ou 15 jours ? Vous vous retrouvez dans ces questions ? C’est que vous aussi, vous connaissez le dilemme des vacances.

Piscine - VVF Villages Semur en Auxois - Le dilemme des vacances

Chaque année, la même question se pose

Avant d’avoir des enfants, nous pouvions partir en dehors des périodes de vacances scolaires. Notre petit plaisir était de nous envoler à l’autre bout du monde alors que tout nos collègues reprenaient le chemin du travail.

Nous allions voir nos familles à n’importe quel moment, une ou deux fois par an.

Et puis les enfants sont arrivés. Ils ont grandi et nous voilà confrontés comme toutes les familles aux périodes de vacances scolaires. Et là, on comprend vite que niveau budget, tout change. Surtout quand votre employeur ne vous laisse pas le choix de la date de congé : fermeture annuelle du 1er au 15 août. Oui, la “bonne” période où les prix des locations sont multipliés par deux, voire trois. La période où tout le monde se retrouve sur la route et sur les plages. Cette même période où certaines personnes se lâchent complètement sans penser aux autres…

Nous avons déjà essayé différentes formules : gîtes, camping, clubs, dans la famille, chez des ami.e.s… Elles ont toutes leur avantage mais aussi quelques inconvénients.

Alors c’est sûr qu’au moment de choisir où partir, nous nous retrouvons confrontés au même dilemme : où, quand, comment, avec qui ?

Gants de boxe - Boxe - Boxe Thaï - Silent Sunday 73

Pour en finir avec le dilemme des vacances

Parce que, quelque soit la solution que nous choisissons, au final, il y a toujours de la frustration :

  • ne pas avoir profité de notre famille,
  • avoir oublié de rendre visite au cousin Michel qui habite pourtant à côté,
  • enchaîné trop de kilomètres et accumulé trop de fatigue et de stress,
  • ne pas avoir pu faire une seule nuit correcte entre les jeunes voisins qui font la fête d’un côté et la famille lève-tôt de l’autre,
  • avoir privilégié la mer alors qu’il y a de magnifiques régions montagneuses,
  • s’être retrouvé dans un village où le nombre d’animaux domestiques est supérieur au nombre d’habitants,
  • avoir payé une location au prix fort et la voir à 50% de réduction 15 jours avant notre départ,
  • découvrir un logement qui ne correspond pas aux photos sur le site…

Cette frustration vient souvent parce qu’on veut que nos vacances réunissent toutes les conditions pour qu’elles soient bonnes. Nous avons envie de voir du monde mais de garder une certaine indépendance. Profiter des enfants oui, mais pouvoir les faire garder par des animateurs ou animatrices pendant nos visites culturelles. Dormir, faire la sieste, glander si on en a envie sans être dérangés par les autres.

Egalifamily

Nos vacances en 2 temps

Nous avons donc choisi, depuis quelques années, de passer nos vacances en 2 temps : un pour la famille, un pour nous. Comme nous connaissons nos dates de vacances vers le mois de mai (après validation de mon employeur), c’est à partir de ce moment que nous les organisons.

Pour faire plaisir à la famille que nous voyons un peu plus rarement maintenant, nous tenons à leur rendre visite. Mais en début ou en fin de vacances, tout va dépendre de notre lieu de vacances et des dates pour nos vacances entre nous.

Comme je le disais plus haut, nous avons été échaudés plusieurs années de suite. Alors que nous avions payé notre réservation plein, nous voyions passer des promotions allant jusqu’à 50 % à 15 jours du départ. Alors l’an dernier, nous avons décidé d’attendre le dernier moment pour décider de notre destination. C’est ainsi que nous avons pu passer 15 jours au VVF de Semur en Auxois l’an dernier.

Cela nécessite une certaine souplesse dans les dates mais peut vraiment valoir le coup. Il faut également que la famille prête à nous accueillir soit disponible sur la même période que nous.

Parc Astérix - Hôtel Novotel

Cette année, nous avons fait la même chose.

La plupart des réservations étaient complètes sur les 15 premiers jours d’août alors nous avons trouvé à partir du 12 août. Nous irons dans un VVF encore une fois. Nous avons beaucoup aimé l’ambiance familiale et le calme dans celui de Semur en Auxois. Alors nous espérons retrouver cette tranquillité là où nous irons.

Nous allons donc débuter nos vacances dans ma famille. Puis au gré des disponibilités des un.e.s et des autres, nous irons voir les cousins et cousines. Nous irons rendre visite à la Grand’Mère, à la tante, à l’oncle, aux ami.e.s… Cette première partie de vacances est très agréable mais éprouvante pour notre foie. Chacun.e veut nous faire plaisir alors nous sommes souvent très bien reçu.e.s. On mange, on boit, on mange, on boit… On profite de la vie, de ces moments avec celles et ceux qui nous sont cher.e.s.

Et puis, nous partirons à la (re)découverte de la Drôme Provençale. Le pays de la lavande, des cigales, du Mont Ventoux, des paysages qui sentent si bon le sud de mon enfance…

Et voilà, comment, cette année encore, nous avons résolu le dilemme des vacances !

Vacances - Hamac - Crédit Les Créas de Nono

Crédit : Les Créas de Nono

Comment ça se passe chez les autres participant.e.s ? Découvrez-le en cliquant sur les liens ci-dessous

Comments

  1. By Christine

    Répondre

  2. Répondre

  3. Répondre

  4. Répondre

  5. By oth67

    Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :