Fromage et Saveurs, l’entrepreneuriat gourmand

Attention, lire cette interview peut provoquer une irrésistible envie de déguster un plat de fromages… Vous pourrez retrouver toutes les photos utilisées pour illustrer cette interview sur la page Facebook de Fromage et Saveurs, histoire de vous mettre encore plus l’eau à la bouche 🙂

Voilà un nouveau parcours de créatrice. Comment Anne est-elle passée d’un poste dans les Ressources Humaines à une fromagerie ? D’où est venue cette envie ? Comment s’est monté le projet ? Réponses tout de suite.

 

Photo Fromage et Saveurs

Photo Fromage et Saveurs

Bonjour Anne,

En quelques mots, pouvez-vous nous dire qui vous êtes et quel est votre parcours ?

Je suis maman de 2 garçons de 3 et 8 ans. J’ai travaillé dans les RH avant de prendre un congé parental qui s’est achevé à fin 2014. Depuis octobre, mon conjoint et moi avons ouvert une fromagerie dans les Yvelines.

A quel moment avez-vous décidé de vous lancer dans la création de Fromage et Saveurs et pourquoi avoir fait ce choix ?

Je ne saurais pas identifier un moment précis. C’est un projet qui a mûri lentement jusqu’à devenir une évidence. Arnauld a toujours été passionné par les métiers de bouche. C’est donc un projet qui s’est construit sur plusieurs années, motivé par une furieuse envie de “re”donner du sens à notre vie professionnelle et offrir une meilleure qualité de vie à nos enfants.

Comment avez-vous fait pour passer de l’idée de création au projet ?

L’entreprise dans laquelle nous travaillions s’est moins bien portée et la possibilité de partir dans de relatives bonnes conditions s’est présentée à nous. C’est là que le projet a commencé à se concrétiser. Nous avons vendu notre appartement. Et puis, nous avons fait preuve de chance car nous sommes très soutenus par nos familles ce qui nous a permis de quitter la ville pour aller faire nos recherches de local à la campagne tout en étant logés gracieusement.

Avez-vous pu bénéficier d’un accompagnement par une structure pour vous aider dans vos démarches, pour choisir le statut juridique le mieux adapté en fonction de votre activité, vous informer sur les aides à la création d’entreprise pour les femmes ?

C’est Arnauld qui a bénéficié d’une formation par un Meilleur Ouvrier de France dans le cadre de sa reconversion. Pour ma part, j’ai fait le choix de m’associer à lui sur le projet, de le soutenir et de l’aider mais c’est lui le porteur de projet, je n’ai donc pas eu d’accompagnement particulier.

Fromage et saveurs

Photo Fromage et Saveurs

Lors de vos démarches, avez-vous senti qu’être une femme pouvait être un frein à la création d’entreprise ou au contraire un avantage ? Comment cela s’est-il manifesté ?

Je n’ai jamais senti que ma condition de femme m’avantageait ou me désavantageait.

Quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontré lors de la création de votre entreprise ?

Trouver le local commercial avec le bon emplacement et obtenir le financement par les banques pour les travaux a été difficile et source de beaucoup de stress,

De quoi aviez-vous besoin pour vous lancer dans cette activité Fromage et Saveurs ?

De culot et d’inconscience 😉 mais surtout du soutien et des encouragements des proches.

Pouvez-vous nous dire en quoi consiste Fromage et Saveurs ? 

Nous avons ouvert une crèmerie-fromagerie. Arnauld y affine des fromages, fabrique des spécialités, prépare des plateaux pré-découpés…

Nous avons aussi pour projet de développer une activité traiteur autour du fromage dans les prochains mois puisqu’il y a une cuisine dans les locaux (c’était une charcuterie avant). Et pour l’instant, je prends à ma charge tout l’administratif (je m’occupe des chiffres ;-), la communication, la déco, les commandes, j’aide aux remballes (nettoyage bi-quotidiens et dominicale de la boutique), viens en renfort les grosses journées, etc, etc…

Photo Fromage et Saveurs

Photo Fromage et Saveurs

Comment faites-vous pour concilier votre activité professionnelle et votre vie personnelle ? 

LA difficulté que je rencontre est le manque de temps. J’ai fait le choix de continuer à m’occuper de mes enfants le plus possible, histoire qu’il ne subisse pas nos choix. Je continue donc à les récupérer à 16 h 30 et ils ne vont pas au centre de loisirs. Il a donc fallu ajouter un temps plein à mon temps de maman déjà bien plein… Nous sommes très aidés par la famille, les amis : ma mère s’occupe beaucoup des enfants, nos amis, mes sœurs et beaufs ont aidés aux travaux et nous donnent des coups de main réguliers, etc, etc…

Quelles sont les mesures mises en place pour faciliter votre quotidien ?

Je nous offre les services d’une femme de ménage à raison de 2 heures par semaine (bien insuffisants mais salvateurs tout de même).
J’ai imposé à mon fromager de s’occuper des enfants le mercredi matin car ils n’ont pas école. Ça lui permet de dormir et ça me permet de m'”échapper” un peu.
Arnauld et moi discutons énormément pour que nous trouvions chacun notre place dans la fromagerie sans que l’un des deux se sente lésé.

Quels conseils pourriez vous donner aux femmes qui souhaitent se lancer dans la création de leur activité ?

D’oser ! Osez, Mesdames ! Malgré la fatigue et le stress, ça en vaut la chandelle.

Si vous avez quelque chose à ajouter, c’est à vous !

Ben… Merci, Madame Egalimère de m’avoir donné la parole et si tu passes par chez nous, arrête-toi que je te fasse une petite dégust 🙂

Vais-je résister à la tentation ??? OK, j’amène le vin alors 😉
Merci beaucoup Anne et je vous souhaite de continuer à régaler le plus de personnes possibles. 


Pour retrouver Anne et Arnauld, rendez-vous sur leur page Facebook 

Photo Fromage et Saveurs

Photo Fromage et Saveurs

Commentaires

  1. Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :