Esprit Maman et l’entrepreneuriat féminin

J’ai fait la connaissance de Charlotte, la créatrice d’Esprit Maman, lorsqu’elle a organisé une vente privée avec Ribamb’elles.

Nous avons échangé sur la parentalité et les stéréotypes mais également sur la création d’entreprise au féminin. J’ai alors découvert une jeune femme très dynamique, pleine d’empathie qui aime prendre soin des autres et en a fait son métier en proposant des activités pour les futures et jeunes mamans.

Elle vous en dit un peu plus dans l’interview du jour.

Affichage de esprit maman color 2.jpg en cours...
Bonjour,
En quelques mots, pouvez-vous nous dire qui vous êtes et quel est votre parcours ?
 Je m’appelle Charlotte. J’ai 27 ans et ne mesure qu’1 m 60 mais j’ai appris à vivre avec ! (rire) Avant de monter mon projet j’étais collaboratrice dans un cabinet d’expertise comptable.
A quel moment avez-vous décidé de vous lancer dans la création d’Esprit Maman et pourquoi avoir fait ce choix ?
J’ai depuis toujours eu envie de créer mon entreprise et c’est en arrivant à Paris (oui je suis provinciale, enfin moi, je dis de Lyon ;)) que l’envie de monter mon projet s’est réalisée.
Comment avez-vous fait pour passer de l’idée de création au projet ?
J’ai eu la chance d’être collaboratrice comptable, et donc de baigner déjà dans le domaine, cela s’est fait très facilement. Ce n’est pas venu en un jour, mais pourtant, il y a eu un déclic et je me suis dit ” allez Charlotte prends ton courage à deux mains, deux pieds enfin tout ton corps et tu fonces ! ” Car il
faut le dire, cela fait peur, j’ai eu peur mais je me suis lancée et tout s’est enchaîné très vite.
Avez-vous pu bénéficier d’un accompagnement par une structure pour vous aider dans vos démarches, pour choisir le statut juridiquele mieux adapté en fonction de votre activité, vous informer sur les aides à la création d’entreprise pour les femmes ?

Je n’ai bénéficié d’aucune aide, même pas de mon employeur. Mais comme je le disais j’ai été collaboratrice comptable j’ai donc tout fait moi-même avec l’aide précieuse de mes collègues juristes et comptables. (Ils ont été d’un vrai soutien)

Lors de vos démarches, avez-vous senti qu’être une femme pouvait être un frein à la création d’entreprise ou au contraire un avantage ? Comment cela s’est-il manifesté ?
 Je n’ai pas ressenti qu’être une femme était un frein ni même un avantage dans la création, par contre au niveau de la communication c’est un plus ! Car proposer des ateliers pour les futures et jeunes mamans, en étant un homme, cela aurait été sûrement un frein… une femme se serait peut-être dit : c’est un garçon il n’y connaît rien ! Enfin moi j’ai déjà eu des réflexions (de femme) sur le fait que je n’étais pas maman…et pourtant je propose des ateliers que j’aimerais vivre pendant ma grossesse.
Quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontrées lors de la création de votre entreprise ? De quoi aviez-vous besoin pour vous lancer dans votre nouvelle activité ?
La visibilité ! Esprit Maman est toute jeune certes mais je dirais que c’est la principale difficulté que je rencontre.
Pouvez-vous nous dire en quoi consiste cette activité ?
Esprit maman propose sur son site internet, des ateliers variés conduits par des professionnels et conçus tout spécialement pour les futures et jeunes mamans : yoga, ateliers cuisine et diététique, conseils prévention, activités manuelles et créatives, débats thématiques, portage, ventes privées.
Une belle idée de cadeau pour une amie, sa fille ou sa petite fille, sa voisine ou sa collègue, ou tout simplement pour s’offrir à soi-même un atelier, c’est bien mérité !
Comment faites-vous pour concilier votre activité professionnelle et votre vie personnelle ?

Ce n’est pas simple…n’ayant pas d’horaire de « bureau » je dirais que c’est plus simple d’aller prendre un rdv chez le médecin à 11 h du matin en pleine semaine, par contre, la vie privée en prend un coup car on ne s’arrête pas, je n’ai plus de soirée, weekend, comme j’en avais avant…

Quelles sont les mesures mises en place pour faciliter votre quotidien ?
Me forcer à arrêter à certaines heures pour prendre du temps avec mon conjoint en bref essayer de ne pas travailler tout le temps car on est obsédée par son entreprise (risque de délaisser ceux qui partagent nos vie.) Je n’y arrive pas toujours mais mon conjoint me rappelle la règle.

Quels conseils pourriez-vous donner aux femmes qui souhaitent se lancer dans la création de leur activité ?

Il faut de la confiance en soi, un entourage en béton et aussi pouvoir partager l’expérience avec quelqu’un du milieu de entrepreneuriat. Car l’entourage s’il n’est pas entrepreneur ne pourrait pas
comprendre les angoisses, stress et autres préoccupations.
Avant de me lancer j’avais fait plusieurs entretiens avec des entrepreneurs pour savoir comment était cette vie que j’idéalisais beaucoup !
Il y en a un qui m’avait dit je cite « tu verras au début tu pleureras une fois par semaine »… C’est vrai que ça sonne un peu comme les 10 commandements de l’entrepreneuriat ça 😉 je devrais les écrire 😉
J’ai pensé qu’il disait vraiment n’importe quoi ! Ben…en fait c’est vrai, pour moi en tout cas !
Bon il m’arrive de pleurer de joie aussi ! 😉
Pour continuer je dirai qu’il faut croire toujours en son projet car c’est un vrai marathon mais avec une difficulté de plus qui est comment cela va se terminer : par un sprint, ou carrément un décathlon ! Il y a une part de non contrôle, qu’il faut accepter je pense que cela aide « au lâcher prise ».
La patience est mise à rude épreuve (surtout dans une société où l’on a tout, tout de suite.) mais c’est un bon apprentissage de la vie !
En une phrase pour résumé : C’est une très belle leçon de vie !

 

Merci Charlotte et bonne continuation dans cette belle aventure !

 
Retrouvez Esprit Maman sur le site ou la page Facebook 

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :