Londres : notre séjour en famille

Après notre petit séjour à Athènes fin avril, nous avons accepté l’invitation de nos amis à venir les voir à Londres, leur lieu de résidence. Mais voyager en famille demande un minimum d’organisation et d’anticipation.

Organiser un séjour en famille à Londres :

Nous avons essayé de réserver les billets Eurostar le plus tôt possible, d’autant plus que nous partions le week-end du 8-9 novembre et que nous savions que nous ne serions pas les seuls à faire le pont du 11 novembre.
Nous nous sommes renseignés également sur les prix des hôtels et là, la désagréable surprise : ils sont très chers et ceux qui entraient dans notre budget avaient de très mauvaises critiques sur les sites de voyageurs
Comme nous avions été satisfaits de notre réservation via Air BnB, nous avons renouvelé l’expérience. Pour héberger 4 personnes, cela revient moins cher que des nuits d’hôtel avec l’avantage de bénéficier du confort d’un appartement et de pouvoir prendre le petit déjeuner et les repas sur place.
Pour les visites à faire sur place, nous avons consulté le site Londres pour les enfants et nous sommes appuyés sur les conseils de nos amis sur place.

A nous Londres !!!

 Donc, le 8 novembre, c’était LE GRAND JOUR !!! Jusqu’au bout, nous avons gardé la surprise pour les Loulous qui ne comprenaient pas très bien pourquoi il fallait se lever aux aurores mais une fois arrivés à la gare, ils ont compris que nous partions “dans un autre pays” !
Londres - Eurostar

Crédit Photo @Egalimère

Le voyage en Eurostar s’est très bien passé. La seule chose que nous n’avions pas anticipé était le changement d’heure et une arrivée sous la pluie…

Arrivés à la Gare de Londres, nous avons pris le métro et le DLR (équivalent du RER) pour nous rendre jusqu’à la station Westeferry,  la plus proche du lieu de réservation.

Là, ce ne sont pas quelques gouttelettes qui nous ont accueillies mais des trombes d’eau. Le plan que nous avions imprimé via Air BnB n’était pas trop détaillé et nous avons commencé à demander notre chemin aux personnes présentes. C’est donc sous la pluie, avec nos deux enfants et nos valises, que nous avons commencé à chercher notre logement dans une direction, puis dans une autre après avoir demandé à nouveau notre chemin, puis encore dans une autre lorsque manifestement, nous n’avions toujours pas trouvé. Nous devons notre salut à une jeune fille qui, ne sachant pas où se trouvait la rue, a eu la bonne idée de chercher sur son smartphone et nous a ENFIN donné les bonnes indications.

Trempés, fatigués, avec notre hôte qui nous attendait et me rappelait toutes les 20 minutes, j’étais quand même à deux doigts de craquer lorsque s’est produit la chose la plus inattendue : Ti’Loulou a ramassé un ballon rose qui était coincé contre un grillage. Ce ballon était gonflé à l’hélium et commençait donc à s’élever au dessus de sa tête, il riait, le tirait vers le bas, sautillait, sautillait… Lui aussi était trempé, lui aussi était fatigué mais voilà qu’un petit ballon rose venait illuminer ce moment tout gris et mon moral en berne 🙂

Nous avons enfin trouvé notre logement mais avons à peine eu le temps de nous poser parce que nous avions rendez-vous avec nos amis pour le dîner.

Nous les avons retrouvés non loin de là pour partager un délicieux repas sur le bord de la Tamise.

Au retour à l’appartement, nous avons pris conscience de deux choses :

– les prises électriques ne sont pas les mêmes qu’en France et nous n’avons pas pensé à prendre un adaptateur…
– il n’y a pas de volet aux fenêtres et nous sommes quand même habitués à dormir dans l’obscurité.

Qu’importe, nous étions tellement fatigués que nous n’avions qu’une envie : dormir !

Le lendemain, belle journée alors nous avons visité le quartier le matin et fait quelques achats pour le déjeuner.

Londres - la résidence louée pour le séjour
Notre résidence pour le weekend
Comme nous n’étions pas loin du commissariat, nous avons vu des “camions de police Playmobil” en taille réelle 😉
Londres - Camion de police
En début d’après-midi, nous avions rendez-vous avec nos amis et nous sommes rendus à Greenwich pour visiter le Cutty Stark. C’est un ancien navire de marchandises entièrement restauré, en cale sèche, dont on peut visiter la cale, les cabines, le pont…
La visite est agréable et aussi intéressante pour les parents que pour les enfants pour lesquels de nombreux jeux interactifs sont prévus.

 

Nous avons terminé l’après-midi dans le pub, The Gipsy Moth, avant d’aller dîner chez nos amis et rentrer nous reposer pour prendre des forces pour la journée du lendemain.

 

Le lundi, nous avons voulu optimiser notre journée. Après avoir avalé un copieux petit déjeuner à l’appartement, nous voilà partis à la découverte de Londres, de son métro, de ses cabines téléphoniques, de ses bus à étages, des écureuils de Saint James’s Park

Et puis, nous avons visité les incontournables Tower Bridge, Big Ben, Buckingam Palace, Westminster

 

Nous avions vu de nombreuses personnes arborer un coquelicot sur leurs vêtements, des personnes qui appelaient aux dons à la sortie du métro mais n’avions pas compris pourquoi.

Nous nous sommes donc renseignés et avons appris que le coquelicot est un symbole porté en mémoire des soldats morts pour le Royaume-Uni pendant la 1ère guerre mondiale

A proximité du Tower Bridge se trouve la Tour de Londres. Une foule impressionnante se pressait devant les murs et les remparts, nous nous sommes approchés et là, notre gorge n’a pu s’empêcher de se nouer : des millions de coquelicots ornaient les douves… Autant de coquelicots que de soldats morts soit 888 246… (A lire pour plus d’information “Pourquoi la commémoration de la guerre avec des coquelicots à la Tour de Londres est-elle devenue un événement de masse ?“)

Nous nous sommes attardés quelques temps  le long de ces différents lieux de commémorations, des endroits qui inspiraient le silence et le recueillement.
Et puis, comme le temps passait vite, nous nous sommes dirigés vers le British Museum. Lorsque nous avions visité le Musée de l’Acropole lors de notre séjour en Grèce, nous avions vu que certaines pièces étaient exposées au British Museum. C’était donc un petit clin d’œil à notre précédent voyage en famille.
Nous nous y sommes donc rendus mais ne nous attendions pas à quelque chose d’aussi immense, magnifique et… gratuit (comme de nombreux musées à Londres) ! Nous n’avons pas pu visiter toutes les salles mais avons réussi à occuper les enfants en ne nous attardant pas devant les pièces qui présentaient peu d’intérêts pour eux.

 

 La journée fut dense mais très enrichissante et intéressante. Les enfants étaient bien fatigués et j’avoue que j’en avais moi aussi plein les jambes mais sur un court séjour comme le nôtre, il est difficile de tout voir en peu de temps.
Et voilà, le mardi, notre séjour s’achevait alors le temps de refaire nos bagages, nettoyer l’appartement, il était déjà l’heure de prendre le chemin du retour…

CE QU’IL FAUT RETENIR :

 Londres est une très belle destination de voyage avec des enfants. Les nôtres étant encore assez jeunes, nous n’avons pas voulu les amener visiter les studios Harry Potter, le musée Tussauds… Une prochaine fois sûrement (ouiiii, j’ai très envie d’y retourner moi aussi !!!).
En notre qualité de “touristes débutants à Londres”, nous avons rencontrés quelques minimes inconvénients :
– L’arrivée sous la pluie avec un plan imprécis ce qui nous a valu des allers-retours devant la station DLR avant d’être enfin mis sur le bon chemin… Prévoir donc un plan précis avec repérage de la rue du logement.
– Nous avons acheté des “Oyster cards” pour voyager dans les transports en commun. A la différence des transports en commun parisien, il n’y a pas de tourniquet pour entrer dans les métro, DLR… Il faut penser à valider sa carte en la passant devant le lecteur en entrant mais aussi en sortant sous peine de voir votre crédit diminuer car le terminal n’a pas enregistré votre sortie des transports…
– Penser à prendre des adaptateurs pour les prises électriques…
– Si vous êtes sensibles à la lumière, prévoir un masque de nuit 🙂
Malgré nos différentes visites, je crois que le meilleur souvenir de Londres pour les enfants était la conduite des DLR, ces trains automatisés sans conducteur où les passagers peuvent se mettre tout à l’avant…

 

Des sites qui nous ont aidé à préparer le voyage avec deux enfants :

Londres pour les enfants 
Visit London
Enjoy Londres 
– Le site du British Museum “Family

Si vous aussi vous avez déjà visité Londres, n’hésitez pas à laisser dans les commentaires vos bons plans, vos impressions, les lieux à découvrir… 

 

Comments

  1. Répondre

    • Répondre

  2. By Anonyme

    Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :