Témoignage de Magali, Cadre dans l’informatique

Depuis quelques temps, l’idée de vous donner la parole me trottait dans la tête mais comme je n’avais aucun retour suite à mon billet, je me demandais si cela pouvait vous intéresser…  Alors j’en ai parlé à l’une d’entre vous, Magali, fidèle lectrice du blog depuis ses débuts et cadre dans l’informatique, pour savoir ce qu’elle en pensait.

Devant son enthousiasme, je lui ai proposé d’inaugurer ce nouveau rendez-vous en espérant que vous serez nombreux et nombreuses à vouloir faire comme elle et apporter votre témoignage.

Merci donc à Magali de se lancer avec moi dans cette rubrique que j’aurai pu intituler « les lecteur-trice-s ont la parole » mais je préfère conserver le titre original qui nous parle tant !

Assez parlé, je vous laisse donc découvrir l’articulation des temps pour Magali !

Cadre dans l'informatique
Crédit photo : <a href= »http://www.photo-libre.fr »>Photos Libres</a>

Bonjour,

En quelques mots, pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours ? 

Je m’appelle Magali, j’ai 37 ans, je suis cadre dans l’informatique, mariée et mère de deux enfants. Mon mari est ingénieur et travaille dans la même entreprise que moi. Nous vivons dans une jolie maison à la campagne, à 40 km de notre travail.
En plus de cela mon mari et moi avons monté une auto entreprise de tournage sur bois et nous faisons de temps en temps des marchés artisanaux et passons notre temps libre dans notre atelier. On est aussi passionnés de tir à l’arc et de plongée, même si ces dernières années le temps vient à manquer un peu !

Combien avez-vous d’enfants et quels sont leurs âges ? 

Deux garçons de 4 ans et 14 mois

 

Illustration It’s a Mum’s Life

 

A la naissance de vos enfants, avez-vous pu bénéficier d’un congé parental (vous ou votre conjoint) ? Pour quelles raisons l’avoir pris ou pas pris ? 

Pour le premier je n’ai pas pris de congé parental, je voulais continuer ma carrière et j’avais trouvé une super assistante maternelle prés de mon travail, donc j’ai repris à temps plein quand il a eu 3 mois.
Mais j’ai vite déchanté car mes opportunités d’évolution de carrière avaient disparu sur le mode  » maintenant que tu es maman ta carrière ne va plus être ta priorité » et ça m’a mis un sacré coup au moral. Un ami, manager dans une autre entreprise, m’a expliqué ce mécanisme vicieux un jour :  » tu as 35 ans, un enfant en bonne santé, un mariage qui roule… tes chefs s’attendent à ce que tu fasses le deuxième dans la foulée. Alors ils ont mis ta carrière en stand-by, même si aucun d’entre eux ne le reconnaîtra ouvertement » et apparemment il avait raison…
Pour le deuxième j’ai pris un congé parental partiel à 80%, parce que je voulais profiter de mes mercredi avec lui et avec le grand, et que financièrement parlant c’était à peu prés pareil de travailler en payant une assistante maternelle le mercredi ou de prendre cette opportunité. Je pensais fonctionner comme ça jusqu’à son entrée à l’école à 3 ans, mais les changements de rythme scolaire de l’aîné à la rentrée 2014 ont bouleversé notre organisation, rendant mes mercredis invivables ( trop de route à faire entre midi et 2 avec les deux enfants affamés dans la voiture par exemple).
J’ai donc interrompu mon congé parental pour reprendre à temps plein en janvier, et l’assistante maternelle me garde les deux enfants le mercredi ( elle récupère le grand à 11 h 45 à l’école)

Quels sont les modes de garde pour vos enfants ? 

Assistante maternelle à coté du travail pour les deux. J’en ai changé entre-temps car la première a pris sa retraite. Aujourd’hui, ma « super nounou » garde le cadet toute la semaine et récupère l’aîné le mercredi a 11 h 45, le fait manger et le garde l’après-midi.
Et souvent les grands-parents sont mis à contribution pour les vacances scolaires et les week-ends.

Est-ce que cela vous a paru compliqué de trouver une place en crèche ou une assistante maternelle ? Comment vous y êtes vous pris ? 

Je n’ai pas pu bénéficier de place en crèche : pas de crèche dans notre village et je ne voulais de toute façon pas laisser mes enfants aussi loin de nous dans la journée, donc je voulais un mode de garde prés de notre travail. Notre entreprise ne cotise malheureusement pas aux crèches d’entreprise de notre zone industrielle (pas faute d’essayer de faire changer les choses…) et je ne peux pas bénéficier d’une crèche municipale puisque je ne suis pas résidente de la ville.
On a donc choisi la solution de l’assistante maternelle. Dans les deux cas j’ai eu beaucoup de chance, j’ai trouvé la première par la PMI et le contact a été excellent dés le premier rendez-vous. Pour la deuxième j’ai eu encore plus de chance, puisque je discutais avec une maman devant l’école du premier avec mon nouveau-né de 3 semaines dans la poussette, et je lui expliquais qu’il fallait que je trouve une nouvelle assistante maternelle puisque l’ancienne prenait sa retraite, et cette dame m’a tapé sur l’épaule s’est excusée et m’a dit qu’elle était assistante maternelle, qu’elle avait un désistement et qu’elle avait donc de la place… ses filles sont scolarisées en CM2 dans l’école de mon fils ainé et elle habite en face de l’école. Et elle est géniale.

Votre employeur a-t-il mis en place des mesures pour favoriser l’articulation des temps de ses salarié-e-s ?

Oui et non, mais c’est le sujet de plusieurs commissions internes au CE entre autres.

Si oui, lesquelles ? 

Les horaires sont assez souples, et notre métier peut être exercé de temps en temps de la maison, ce qui est un réel avantage. Notre convention collective est aussi très avantageuse pour les futures mères (adaptation des horaires notamment) et pour les parents : 4 jours enfant malade (chacun) payés, 1 Jour de congé supplémentaire « journée de l’enfance » etc…

Si non, quelles mesures aimeriez-vous qu’il mette en place ? 

Non dans la mesure ou malgré des réclamations répétées il n’est pas question de prendre des places en crèche d’entreprise, alors que ce sont les seules crèches qui ont encore de la place dans notre ville. Un dirigeant m’a même répondu que trop peu de personnes étaient concernées car je cite  » vous n’êtes que très peu de femmes dans l’entreprise ». Saviez-vous que les hommes aussi ont des enfants ? Tout le monde ne le sait pas en tout cas, et mes collègues masculins qui aimeraient bien aussi qu’on ait accès à une crèche n’ont pas tellement apprécié, affaire à suivre.

Comment faites-vous pour concilier votre vie de cadre dans l’informatique et votre vie personnelle ? 

Je jongle beaucoup, je fais des listes,  je lâche prise souvent, j’ai un mari en or, une assistante maternelle sur qui je peux vraiment compter, des parents et des beaux-parents serviables et disponibles.. et ça roule ! On a pris le parti de scolariser notre ainé prés de notre travail, l’assistante maternelle est là aussi. On fait donc beaucoup de route matin et soir ( environ 45mn) mais on est ensemble tous les quatre dans la voiture, et c’est un moment de partage. Et ça nous permet d’avoir moins de stress puisqu’on n’a pas l’inquiétude de « comment je fais pour être à l’heure à l’école s’il y a un accident/bouchon sur l’autoroute ». Mais c’est vrai qu’on doit les lever tôt et qu’on rentre assez tard : comme chaque décision il y a du bon et du moins bon.

Quelles sont les mesures mises en place pour faciliter votre quotidien ? 

Un agenda partagé avec mon mari ( sur nos smart phones et tablettes, on est une vraie famille de geeks), une application de partage des taches et de gestion de liste de courses aussi (restons dans le thème), une aide ménagère 2 heures par semaine, un sèche linge, les courses en ligne la plupart du temps, et puis on essaie de planifier les menus de la semaine à l’avance. D’autre part les taches ménagères sont partagées à 50/50 (il faut dire qu’on fait les mêmes horaires et qu’on covoiture la plupart du temps, il ne peut pas dire qu’il travaille plus que moi 😉 ), idem pour ce qui est de s’occuper des enfants. Et je ne repasse quasiment pas !

Vous arrive-t-il de prendre du temps pour vous ? Pour votre couple ? Comment vous organisez-vous dans ces cas là ? 

J’arrive de temps en temps à prendre du temps pour moi, dans ce cas je me repose surtout sur mon mari ( il est au top je l’ai déjà dit je crois non ?). On arrive aussi à prendre du temps pour nous, et pour notre deuxième activité aussi, dans ce cas ce sont les grands-parents qui sont beaucoup sollicités : mes beaux-parents habitent à 20 mn, ils gardent souvent les enfants le weekend et une partie des vacances. Mes parents habitent à 2 heures, donc c’est un peu plus compliqué pour les weekends mais ils prennent les enfants pendant les vacances scolaires. Et les enfants se régalent !

Si vous aviez un conseil à donner aux autres parents, quel serait-il ?

Je suis surement mal placée pour donner des conseils parce que ce qui marche pour nous ne marche pas forcément pour les autres. Juste un point : Faites vous confiance l’un l’autre, et faites confiance à votre entourage : je vois trop de gens dire du mal de leur belle-mère par exemple : pourtant dans la majorité des cas elle a élevé la personne que vous aimez : vraisemblablement elle sait faire, même si elle ne fait pas exactement comme vous.. il faut lâcher prise et s’accorder du temps de qualité (avec les enfants, et sans les enfants) !

Question bonus : Avez-vous des astuces à partager pour vous faciliter la vie de parent ?

Astuce  “bonne maman” : le weekend je cuis des légumes, viandes et patates vapeur en grosse quantité, je les mixe et remplit des bac a glaçons avec (en séparant hein) et ça me permet de composer les petits pots maison de mon petiot sans pour autant cuisiner au baby Cook tous les soirs ( ce que je n’aurais de toute façon pas le temps de faire…).

Astuce “mère indigne” : j’ai reconverti mon ancienne tablette pour mon fils aîné, mis une housse solide, chargé des dessins animés genre Tchoupi, de la musique (libérée… délivréééeee) et installé quelques jeux de puzzle et de dessin, et c’est ma meilleure amie dans les bouchons ou quand je veux bosser tranquille 5 min…

Merci beaucoup Magali pour cette interview !

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *  * 

Le témoignage de Magali vous a donné envie de partager votre expérience en matière d’Articulation des Temps, envoyez-moi un mail avec vos coordonnées à l’adresse suivante : egalimere@gmail.com.

 

Commentaires

  1. Par La carne

    Répondre

  2. Par Goblin

    Répondre

    • Répondre

  3. Par Anonyme

    Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :