Kiki La Pigne, entrepreneuriat, couture et passion

Les concours organisés sur les pages Facebook sont souvent l’occasion de découvrir de nouvelles créatrices de talent. Parmi elles, Kiki la Pigne qui a accepté de répondre à cette interview pour nous parler de son parcours de créatrice d’articles textiles pour petits et grands.

Kiki la pigne logo


Bonjour, 

En quelques mots, pouvez-vous nous dire qui vous êtes et quel est votre parcours ?

Bonjour, bonjour 😉

Alors je me présente Laure alias « Kiki » 32 ans, mariée depuis 4 ans à l’homme et maman de 2 adorables monstrozors. La puce a 6 ans et le loulou 4 ans.

Sur les bancs de l’école j’étais plutôt en fond de classe à coté du chauffage. J’ai un niveau bac comptabilité gestion. (Heureusement que les loulous ne lisent pas encore ! 🙂 )

Une fois le lycée terminé je me suis retrouvée à travailler au Mc Donald en commençant équipière à servir les commandes puis quelques mois après je me retrouvais formatrice pour enfin finir manager. L’histoire Mc donald aura duré un peu plus de 4 ans. Je ne la regrette pas car ça m’aura permis de faire des très belles rencontres, d’apprendre la rigueur, prendre des responsabilités, gérer une équipe. En gros partir à la découverte du monde du travail sur de bonnes bases.

Après quelques mois de galère pour retrouver un emploi je me suis retrouvée vendeuse chez Castorama, trop de monde, trop d’histoires, trop de trop ont fait que l’histoire ne dura que 2 ans.

Puis avant de devenir maman je travaillais dans une boulangerie en tant que vendeuse et lorsqu’un des 2 boulangers n’était pas, la je prenais la relève; Une expérience que j’ai adorée, une entreprise à taille humaine, pourvoir créer des liens (ou pas :p ) avec les employés, les clients vraiment le top !

A quel moment avez-vous décidé de vous lancer dans la création de Kiki la Pigne et pourquoi avoir fait ce choix ?

Je suis devenue maman.
Pendant la grossesse, mes parents m’ont offert une machine à coudre. J’étais super fière de réussir à créer quelque chose  (bon avec le recul tu te dis que ça ne ressemblait vraiment à rien mais ce n’est pas grave tu l’as fait toute seule !). J’étais en congé parental donc entre 2 tétés je me jetais sur la machine pour me faire la main. D’ailleurs je tiens à m’excuser auprès de mes proches pour les cadeaux de Noël qu’ils ont eu les premières années … 😀

Puis le congé parental prit fin, mon ancien employeur ne voulant pas que je reprenne à mi-temps, ni essayer d’arranger les horaires  (sachant que je n’avais qu’un jour de repos par semaine et que la boulangerie se trouvait à plus de 80 km de notre nouveau chez nous) j’ai donc démissionné, sachant que je voulais tenter la grande aventure de « sur »vivre de sa passion tout en pouvant voir grandir les loulous, profiter d’eux un maximum car ces petites bêtes grandissent trop vite ! <3

Comment avez-vous fait pour passer de l’idée de création au projet de Kiki la Pigne ?

Je suis partie avec mon dossier sous le bras à Pôle Emploi sachant ce que je voulais faire. Je me suis dit « nickel on va pouvoir t’orienter ». L’entretien n’aura pas duré bien longtemps et les seuls mots dont je me souvienne c’est : « Vous êtes inconsciente madame de nos jours nous ne démissionnons plus on trouve un moyen de se faire licencier …, désolée pour vous mais vous n’aurez rien … ». Je suis sortie de ce rendez vous un peu dépitée, perdue mais pas abattue ! L’idée trottait depuis trop longtemps 😉

Quelques jours plus tard j’étais auto-entrepreneure 😉  puis dans la foulée j’ai déposé la marque « kiki la pigne »

Avez-vous pu bénéficier d’un accompagnement par une structure pour vous aider dans vos démarches, pour choisir le statut juridique le mieux adapté en fonction de votre activité, vous informer sur les aides à la création d’entreprise pour les femmes ?

Non, j’ai passé des heures à lire des forums, des articles, et je me suis renseignée auprès de copines créatrices 🙂

Lors de vos démarches, avez-vous senti qu’être une femme pouvait être un frein à la création d’entreprise ou au contraire un avantage ? 

Non vraiment lors de mes démarches je n’ai rien senti de tout cela.

Quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontrées lors de la création de votre entreprise ?

Ne pas savoir vers qui se tourner alors qu’on a des centaines de questions lorsque l’on débute.

De quoi aviez-vous besoin pour lancer Kiki la Pigne ?

Une fois la machine domptée, il me fallait du tissu afin de pouvoir proposer un éventail plus large de créations. Ça fait maintenant 6 ans que j’accumule du tissu, des boutons, que je récupère les jeans des copains et de la famille.

Et aussi un atelier digne de ce nom c’est chose faite depuis peu 😉

Pouvez-vous nous dire en quoi consiste Kiki la Pigne ?

Alors pour les têtes en l’air qui n’auraient pas encore suivi je suis créatrice d’articles textiles pour petits et grands.
Vous pouvez retrouver dans la boutique des bavoirs, serviettes de tables, hochets guitare, des sacs, porte-monnaie, lingettes lavables et d’autres nouveautés à venir 🙂

Comment faites-vous pour concilier votre activité professionnelle et votre vie personnelle ?

Alors on essaie de faire au mieux. Quand les petits sont à l’école je suis à l’atelier.
Je les récupère tous les midis (l’école est à 5 min à pied de la maison ça fait le sport de la journée 😀 )/ L’après midi je retourne à l’atelier et le soir une fois qu’ils sont couchés je m’y remet un peu. Bon du coup niveau productivité ce n’est pas encore le top mais je préfère profiter de ces moments tant que je le peux encore car bientôt ils ne voudront plus voir leur mère 🙂

Quelles sont les mesures mises en place pour faciliter votre quotidien ?

Il n’y en a pas, il faudrait peut être qu’on y songe d’ailleurs…  Merci pour l’idée ! 🙂

Quels conseils pourriez vous donner aux femmes qui souhaitent se lancer dans la création de leur activité ?

De ne jamais cesser d’y croire, ne pas lâcher l’affaire au moindre petit soucis, ne pas hésiter à en parler autour de soi (aimer les pâtes au beurre :p ). Ayez confiance en vous mesdames 😉

Si vous avez quelque chose à ajouter, c’est à vous !

Tout d’abord merci m’dame d’avoir pensé à kiki pour cette petite interview, et merci à vous lecteurs et lectrices d’avoir passé ces quelques minutes à me lire 😉

Je ne sais plus trop quoi vous dire mis à part vive le monde des bisounours <3

Si toi aussi tu aimes les poneys, les bisounours et les créations made in France  voici ma page : https://www.facebook.com/Kikilapigne 

Et merci à vous de nous faire partager votre expérience !

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *
Si vous aussi vous avez envie de partager votre parcours de créatrice d’entreprise, vous pouvez m’envoyer vos coordonnées par mail egalimere@gmail.com ainsi qu’un lien vers votre site ou votre page FB.
Pour rappel : ces interviews n’ont aucune visée promotionnelle de l’activité des personnes interrogées. L’objectif est de communiquer sur le thème de la création d’entreprise par les femmes, d’apporter des informations et conseils.

 

Commentaires

  1. Répondre

    • Répondre

  2. Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :