Aurélien Ghislain témoignage vie pro – vie perso – photo

Pour le premier anniversaire du blog, je cherchais une photo et suis tombée sur celle d’Aurélien Ghislain. Comme j’ai fait des erreurs de débutante avec le partage de photos et d’illustrations, je lui ai envoyé un message pour lui demander l’autorisation d’utiliser sa photo. Et voilà comment depuis quelques temps, nous échangeons sur les réseaux sociaux. Si vous êtes amateurs ou amatrices de belles images, rendez-vous vite sur sa page ou sur son blog. Mais pour savoir comment il articule son travail d’éducateur spécialisé, sa passion pour la photographie et son tout récent rôle de parent, c’est par ici !
Bougie - anniversaire - Aurélien Ghislain

Et voilà comment tout a commencé… Crédit Photo Aurélien Ghislain

En quelques mots, que pouvez-vous nous dire de vous, de votre parcours, de votre activité ?

Je m’appelle Aurélien Ghislain,  j’ai bientôt 32 ans et depuis peu j’ai la chance d’être l’heureux papa d’une petite Fée. J’ai la chance de faire un métier qui me passionne et qui est chargé de sens. En effet je suis éducateur spécialisé dans un centre qui accueille des adultes en situation de handicap mental. Avant cela j’ai exercé des occupations variées telles que l’animation spécialisée, le journalisme et une foule de petits boulots pas toujours captivants.
J’ai plusieurs centres d’intérêt qui me sont utiles tant dans le cadre professionnel que privé : la photographie, les loisirs créatifs (cartonnage, carterie, bricolage en tout genre,…), les promenades, l’écriture, la nature,…  et encore plein d’autres choses. Je m’intéresse aux sujets en lien avec l’éducation,  la pédagogie et la psychologie. Depuis quelques temps la photographie prend de plus en plus de place dans ma vie, au point que j’ai quelques projets en tête pour cela.
Photo Aurélien Ghislain

Vous venez d’avoir un enfant (félicitations !). Avez-vous pu bénéficier d’un congé paternité ? Est-ce que les pères le prennent souvent dans votre entreprise ?

Eh eh, merci ! J’ai effectivement bénéficié d’un congé paternité. Dans l’association qui m’emploie je sais que d’autres pères en ont profité également. J’avoue ne jamais avoir eu vent de quelqu’un qui ait refusé de le prendre. Je reconnais que ce congé est un vrai plaisir car il permet de vivre pleinement l’arrivée d’un enfant et de s’investir autant que possible.
Photo Aurélien Ghislain

Envisagez-vous de prendre un congé parental  (vous ou votre conjointe) ? Pour quelles raisons ?

L’idée est intéressante et j’y ai déjà songé. Je suis plusieurs papa blogueurs et leur expérience est inspirante. Pour autant je retourne travailler pour des raisons économiques, il faut savoir être raisonnable paraît-il. J’entends d’ici le banquier me rappeler que la maison ne se paye pas seule. La réalité financière est présente et cette pression reste constante. Même si j’aime mon boulot je n’atteint pas le salaire médian en France.
Et puis en toute honnêteté je pense que j’ai aussi besoin de travailler. Peut-être moins, ou trouver le moyen de passer plus de temps avec ma famille, mais il faut aussi le reconnaître.
Photo Aurélien Ghislain

Est-ce que cela vous a paru difficile de trouver une place en crèche ou chez une assistante maternelle ? Pourquoi ?

Nous avons trouvé une assistance maternelle dans la commune dans laquelle nous vivons. Apparemment il y en a plusieurs aux alentours et nous en avons choisi une qui nous a inspiré confiance. Nous avons longuement échangé avec elle sur une multitude de points.  Loin de faire confiance aveuglement à n’importe qui, cette décision a été prise en couple sans laisser la place aux hésitations.

Comment se passe l’organisation du quotidien dans votre famille avec l’arrivée de votre enfant ?

La question n’est pas évidente. Je pense que nous sommes tous deux extrêmement attentifs aux besoins de notre enfant. Il n’y a pas de tableau pour organiser la journée ni pour compter qui en fait plus que l’autre. J’essaie de participer autant que possible quand je suis présent même si je dois reconnaître que la maman est particulièrement aux petits soins. Pour le moment la maman est présente H24 donc elle est seule à s’occuper de notre enfant la journée. Le soir et la nuit nous sommes à deux.
Il n’y a pas de règles pré établies pour savoir qui doit faire quoi. Nous communiquons et parfois nous nous relayons sans avoir le besoin de le dire. Disons qu’on avait déjà pris ce pli avant l’arrivée de Mademoiselle. Nous avons des animaux dont un qui a des soucis de santé et qui nécessite une surveillance constante. Ce n’est certes pas un enfant mais on a toujours vécu en comptant nos animaux parmi les membres de la famille. On agit en couple et en équipe. L’important est de toujours communiquer et d’être bienveillants.
Photo Aurélien Ghislain

Comment faîtes-vous pour articuler vos différents temps de vie ? Quelles sont les solutions mises en place pour faciliter votre quotidien ?

J’ai une technique simple : les transports en commun. J’essaie de ne pas ramener le boulot à la maison (dans le sens où je n’aime pas parasiter la maison avec des considérations du travail) et le temps passé dans les trains et métros me sert à passer à autre chose.
Photo Aurélien Ghislain

Votre employeur a-t-il mis en place des mesures pour favoriser l’équilibre entre la vie pro et la vie perso de ses salarié-e-s ? Quelles sont les mesures qui vous semblent les plus pertinentes au regard de votre situation ?

Euh…. Joker. Sans plaisanter je sais que l’association veille autant que possible au bien-être des salariés. Pour autant j’ignore si certaines choses sont mises en place spécialement pour cela. Le cadre de la loi est respecté, c’est une bonne base déjà ^^
Après c’est sûr que ce serait agréable de pouvoir travailler depuis le domicile pour avoir plus de temps à la maison. Mais cette profession nécessite d’être sûr le terrain en permanence donc ne peut pas s’exercer à distance. Fort heureusement d’ailleurs !

Vous avez une passion pour la photo que vous partagez sur une page Facebook et sur votre site Aurélien Ghislain. Comment faites-vous pour gérer vos différentes activités ?

En effet je fais de la photographie à mes heures trouvées. Il s’agit principalement de photos de nature, de reportages et de ce que je nomme Vie de l’instant. En soi faire des photos ne prend pas beaucoup de temps puisque c’est le temps d’appuyer sur le bouton (et faire quelques réglages, surtout). Avoir l’appareil toujours avec soi aide beaucoup !
Depuis la naissance récente de la petite Fée je reconnais avoir moins de temps à consacrer à la photographie mais je continue à promener l’appareil au gré de mes déplacements.
Je prends des photos sans avoir beaucoup de temps pour les trier mais cela est temporaire ! Auparavant je me demandais comment trouver du temps pour tout cela et puis je me suis rendu compte que le quotidien regorge de moments disponibles. Par exemple pendant que certains se détendent devant la télévision, ou dans les transports.
Je fais donc beaucoup de photos, néanmoins je peine à mettre à jour mon site autant que je le voudrais. C’est pour cela que j’ai créé il y a peu un compte Facebook. C’est plus instantané, moins besoin de se poser pendant de longs moments.
La photo est un peu au ralenti en ce moment mais c’est le temps de m’organiser je pense.
 

Si vous aviez des conseils à partager avec les autres parents, quels seraient-ils ?

Je suis un jeune papa, très jeune, donc je ne pense pas avoir beaucoup de recul pour donner des conseils avisés. Du coup au lieu de donner des conseils je me permet de faire état de quelques réflexions au sujet de la vie des jeunes parents. Tout d’abord j’ai une pensée émue pour tous ces gens qui disaient que je devrais dormir tant que je le pouvais avant la naissance de notre fille. C’était un conseil très judicieux que je n’ai malheureusement  pas parfaitement suivi.
Ensuite je pense aux conseils du monde entier, vous savez les petits avis de tout le monde sur n’importe quoi et notamment la façon dont nous agissons. Il y a une sorte de pression permanente venant du regard extérieur. Si vous faites ceci on vous dit de faire cela, on vous conseille, on vous recommande avec parfois grande insistance. Chaque papa et chaque maman compare votre vie et vos principes aux siens. C’est le royaume du “ah mais il ne faut pas… Tu devrais… Moi j’ai fait autrement et c’est mieux….“.
Je remercie sincèrement tous ces gens de faire part de leurs expériences mais aussi vrai que chaque enfant est différent chaque parent agit avec son propre bagage personnel. Je pense qu’il est important de s’affranchir de ces discours sans pour autant les nier.

Quelque chose à ajouter, c’est à vous.

Merci pour cette interview, c’est ma première !

Merci beaucoup Aurélien pour ces tranches de vie partagées et ce témoignage rempli de bienveillance. (Toutes les photos utilisées pour illustrer cet article sont celles d’Aurélien, avec son aimable autorisation, et ne sont donc pas libres de droit)

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :