La vie en rose #10dumois

Pour ce nouveau rendez-vous #10dumois, je ne vais pas vous chanter LA VIE EN ROSE d’Edith Piaf (qui a dit ouf ??? ). Je ne vais pas non plus vous parler de stéréotypes, rose pour les filles, bleu pour les garçons. Non, rien de tout cela parce que nous sommes au mois d’octobre et que ce mois est consacré à la lutte contre le cancer du sein. Mais le cancer peut revêtir bien d’autres formes et ne concerne pas uniquement les femmes. Qu’on soit pour ou contre les journées de sensibilisation, je trouve important d’en parler et de rappeler combien cette maladie fait encore des ravages. Mais plutôt que parler de prévention, je voulais vous parler de SA vie en rose…

Octobre rose - La vie en rose - Egalimère

La vie en rose cancer…

Mais je ne le ferai pas. Parce que justement, c’est SA vie et qu’elle n’a pas forcément envie de la voir s’étaler ici.

Je vous dirai juste que je suis très fière d’elle et qu’elle m’impressionne. Que je l’aime de tout mon cœur et que la remercie pour cette leçon d’humilité et de courage.

Octobre rose - La vie en rose - Forza Zazou - Egalimère

Plus je discute avec elle, plus j’en apprends sur le côté obscur du cancer et de la pudeur des malades.

Ils sont en effets nombreux à cacher ce qui se passe pendant la chimiothérapie. Nous n’en voyons que les effets extérieurs (perte de cheveux, corps qui s’affaiblissent) mais sommes loin de nous douter de la souffrance intérieure.

Personne ne parle des douleurs liées au traitement, des crampes dans le corps et des vomissements. Elles ne parlent pas de leur peur de ne pas s’en sortir. Comme pour épargner leur entourage, elles se font discrètes sur les autres malades qu’elles ne voient plus lors des séances de chimio alors qu’elles se rencontraient toutes les semaines. Elles gardent en elles l’espoir de la découverte d’un donneur de moelle osseuse compatible ou d’un nouveau traitement. Nous sommes aussi loin de nous imaginer la solitude dans laquelle les malades se retrouvent quand la maladie fait peur aux autres, comme si elle pouvait être contagieuse. Et puis, il y a toutes ces portes qui se ferment, ces regards gênés et des phrases maladroites…

Alors à toutes ces personnes qui se battent au quotidien, j’ai envie de tirer mon chapeau et de vous dire bravo. Vous êtes des héros et des héroïnes de l’ombre, celles et ceux qu’on ne voit pas mais qui sont bien plus courageux et courageuses que bon nombre d’entre nous.

Et maintenant, c’est à vous !

Ceci était ma participation au rendez-vous #10dumois sur le thème “La vie en rose”. Vous pourrez laisser vos liens de participation en cliquant sur le bouton “Add your link” ci-dessous

10 du mois et silent sunday 3

Comments

  1. By christine

    Répondre

    • Répondre

  2. Répondre

    • Répondre

  3. By ForzaZazou

    Répondre

  4. Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :