Père au foyer, le petit monde de Pik

Depuis la création de cette rubrique, rares sont les pères qui ont accepté de témoigner de leur mode d’organisation.  Aujourd’hui, c’est donc avec un certain plaisir que je laisse la parole à Pik, un père au foyer, qui nous explique comment se passe le quotidien avec des jumeaux et la manière dont il envisage l’avenir avec une reprise d’activité.


Bonjour,

En quelques mots, pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours ?

J’ai été parisien jusqu’à 29 ans, puis j’ai connu ma femme sur un site internet dont on taira le nom, ensuite j’ai fait des allers-retours pendant 1 an entre la Bretagne et le 92 , et en 2010 j’ai décidé de m’y installer définitivement.

Combien avez-vous d’enfants et quels sont leurs âges ?

 Je suis père de jumeaux de 3 ans et beau-père de 3 grands de la précédente union de ma femme : 14 ans , 12 ans et 9 ans

A la naissance de vos enfants, avez-vous pu bénéficier d’un congé parental (vous ou votre conjoint) ? Pour quelles raisons l’avoir pris ?

 Oui, j’ai pu bénéficier d’un congé parental de 3 ans que j’ai pris car je n’avais pas encore retrouvé de travail ici et que ma femme a une meilleure situation que moi travaillant dans la fonction publique hospitalière.

Quels sont ou ont été les modes de garde pour vos enfants ? Est-ce que cela vous a paru compliqué de trouver une place en crèche ou une assistante maternelle ? Comment vous-y êtes-vous pris ?

 Les jumeaux sont à la maison avec moi ou à l’école (le matin) et oui , cela a été compliqué de trouver une place enfin surtout deux. Chez les assistantes maternelles 2 places étaient introuvables (et hors de prix) et en crèche, ils n’ont jamais eu de places fixes et cela dépendait surtout des désistements des autres parents. Donc pour souffler ce fut vraiment compliqué et il a fallu être solide, et mettre de côté notre fatigue pour faire
face aux deux mini tornades. 

Quelles sont les mesures mises en place pour faciliter votre quotidien ?

Avec ma femme on se partage les tâches, je suis père au foyer (au chômage) donc je gère tout ce qui est entretien maison, les jumeaux, le linge, et la préparation des repas. Le reste (courses, papiers administratifs, prise de rdv) c’est ma femme qui gère. Et on essaye de se relayer pour gérer les enfants, et rien que ça nous permet de gérer au mieux le quotidien.
Illustration Fanala
Illustration Fanala

Envisagez vous de reprendre une activité professionnelle lorsque vos enfants seront à l’école ?

Oui j’envisage de reprendre une activité, je vais commencer mes recherches après l’été car les jumeaux iront normalement à l’école à plein temps. 

Pensez-vous qu’avoir pris un congé parental peut être un frein à votre retour à l’emploi ? Pourquoi ?

J’espère que non, mais tout dépend de la vision de l’employeur… Peu de pères prennent des congés parentaux, je n’aurais pas de mal à expliquer ce “trou” dans mon activité professionnelle, l’arrivée de jumeaux n’est pas un long fleuve tranquille.

Comment allez-vous vous organiser si vous reprenez une activité ? Y avez-vous déjà songé ? 

Je travaille à la base dans la vente, ce qui veut dire des horaires assez larges, ma femme ayant des horaires plutôt de type bureau, nous nous réorganiserons, on y songe forcément afin de préparer au mieux tout le monde aux changements.

Serez vous attentif aux mesures mises en place par votre employeur pour favoriser l’articulation des temps avant d’accepter un emploi ?

Je verrais ce que l’employeur proposera, mais vu la conjoncture actuelle je pense ne pas pouvoir refuser un travail s’il n’ y a pas de mesures en place.. Heureusement ma femme étant fonctionnaire hospitalière elle bénéficie de certaines avantages non négligeables.

Vous arrive-t-il de prendre du temps pour vous ? Pour votre couple ? Comment vous organisez-vous dans ces cas-là ?

Malheureusement, nous n’avons pas trop de temps à nous car les grands-parents habitent assez loin (45 min pour ceux de ma femme et 5 h pour les miens) et qu’ils sont 2 à garder. Les quelques moments à nous, nous demandons à leur grand-mère de les garder ou , en dernier recours à un ami , mais cela représente 3 à 4 jours par an c’est tout.
Les 3 grands sont absents 1 week sur 2 et la moitié des vacances scolaires mais eux sont autonomes. Quand nous faisons garder les jumeaux le peu de temps, ce fut un vrai déménagement au départ (et oui tout en double..), maintenant c’est moins le cas, mais du fait d’être tout le temps avec eux, les séparations sont plus difficiles mais avec le temps ça viendra et on finira par réussir à retrouver des vrais moments rien qu’à nous.

Si vous aviez un conseil à donner aux autres parents, quel serait-il ?

Je conseillerais aux autres parents de se dire qu’il y a toujours pire ailleurs et que tout ce que nous faisons servira à quelque chose plus tard. 

Astuces père parfait ? astuce père imparfait ? 

Astuce du père parfait : je me lève toutes les nuits pour les biberons (oui il y en a encore..) pour laisser ma femme se reposer de sa journée de travail 😀

Astuce Père imparfait : je me réjouis des 3 jours de vacances que l’on s’octroie au Hellfest.. c’est mal 😀

Merci Pik d’avoir partagé votre expérience. On vous donne rendez-vous dans un an pour savoir où vous en êtes et comment se passe votre nouvelle organisation.

 

*     *     *     *     *     *     *     *


Si vous aussi vous souhaitez apporter votre témoignage, vous pouvez utiliser le formulaire de contact ci-dessous pour me décrire votre parcours en quelques mots ou le faire par email : egalimere@gmail.com.

Commentaires

  1. Répondre

    • Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :