Festibaby Créations, entrepreneuriat passion

C’est l’histoire d’une passion qui se transforme en projet de création d’entreprise pour celle qui souhaitait se reconvertir dans les métiers de la petite enfance.

Voici le parcours d’Elodie, créatrice de Festibaby Création.

Festibaby 2 Festibaby création logo Festibaby

Bonjour,

En quelques mots, pouvez-vous nous dire qui vous êtes et quel est votre parcours ?

Je suis Élodie, 31 ans, maman de deux merveilleux enfants de 4 et 2 ans bientôt!
Avant de devenir la créatrice de Festibaby Création, j’ai eu mon Bac Professionnel dans le métier de la restauration. J’aimais ce côté relationnel avec les gens, le côté aussi un peu speed des brasseries
dans lesquelles j’ai travaillé. J’adorais ce métier jusqu’au jour où j’ai eu des enfants. Et oui les horaires n’étant pas vraiment compatibles et les jours de repos décalés avec le papa, il fallait que je trouve autre chose avec des horaires plus adaptables à ma vie de famille. Mais quoi faire alors que j’ai passé toute ma vie dans ce métier ? Dix ans à faire de la restauration, j’étais complétement perdue… J’ai profité de ma seconde grossesse pour réfléchir, et j’ai commencé une formation pour devenir  Assistante Puéricultrice, car j’adore les enfants. ​

 
A quel moment avez-vous décidé de lancer Festibaby Créations et pourquoi avoir fait ce choix ?

 Ma voie s’est trouvée toute seule, j’ai fabriqué ma première création, une attache tétine pour la naissance de mon petit dernier, puis pour des proches qui me demandaient des cadeaux de naissance  originaux. Je me suis lancée comme çà, sans vraiment savoir si ça marcherait, et 6 mois après m’être lancée ce fût un succès, grâce à ma famille, à mes amis et à mes fans Facebook sans qui je n’en serais pas là aujourd’hui !
J’ai donc arrêté ma formation pour me consacrer totalement à mes créations tout en restant dans l’univers des bébés. Ce qui me permet aussi de profiter de mes enfants à la maison, et donc de trouver un équilibre familiale auquel j’aspirais.

Festibaby créations
Comment avez-vous fait pour passer de l’idée de création au projet ?

 Je n’étais pas sûre que çà marche sur le temps au début, alors j’ai fait un test sur une année pour pouvoir me faire une idée de mon bénéfice, voir si je pourrais en vivre ou pas, me faire aussi une idée de la concurrence et du marché actuel… Et puis j’ai beaucoup cherché sur les forums, et sur des sites qui parlaient d’auto entrepreneur ou micro entreprise.Voici quelques sites qui m’ont plutôt bien aidée à choisir :

Avez-vous pu bénéficier d’un accompagnement par une structure pour vous aider dans vos démarches, pour choisir le statut juridique le mieux adapté en fonction de votre activité, vous informer sur les aides à la création d’entreprise pour les femmes ? 

 Pas d’accompagnement particulier. J’ai demandé conseil à d’autres créatrices, sur le forum du site de ma boutique, qui avaient déjà leur statut et elles m’ont bien aiguillée.

Lors de vos démarches, avez-vous senti qu’être une femme pouvait être un frein à la création d’entreprise ou au contraire un avantage ? Comment cela s’est-il manifesté ?

 Non pas du tout.

Quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontré lors de la création de votre entreprise ?

 Les difficultés ont été de trouver le bon équilibre à gérer la maison, les enfants et ma boutique! Mais aussi la concurrence, parfois et souvent déloyale dans le domaine dans lequel je suis. Au début de mon entreprise je n’ai pas pensé à mettre mon nom sur les photos de mes modèles, ce qui a été une grosse erreur de ma part, puisqu’à l’heure actuelle je retrouve encore certaines de mes photos sur des pages concurrentes et s’en proclamant l’auteur. Mais comme je dis souvent “C’est avec les
erreurs que l’on apprend et que l’on progresse”.

De quoi aviez-vous besoin pour vous lancer dans votre nouvelle activité ?

 J’ai dû prendre de l’argent sur le compte personnel pour démarrer mon entreprise, ce qui a été assez dur au début car il a fallu se serrer la ceinture de longs mois et apprendre à bien gérer les dépenses et les recettes de ma nouvelle entreprise. Il fallait trouver également de bons fournisseurs qui allient qualité et prix abordables pour pouvoir caler mes prix sur la concurrence. Trouvez également la clientèle et la fidéliser. Sans compter le petit “truc en plus” qui te démarque de la concurrence. Mais au bout d’un an, j’ai réussi à trouver un bon équilibre, une bonne organisation, des fournisseurs supers et les bénéfices sont là, c’est donc un succès personnel.

Pouvez-vous nous dire en quoi consiste cette activité ? 

 J’ai créé Festibaby Création, pour les mamans qui aiment l’original, le fait main et tout ce qui est personnalisé pour bébé. J’avais commencé mon activité par des “gâteaux de couches” puis j’ai créé des attaches tétines, des hochets, des attaches doudous, des attaches biberons, des chaines de poussettes, des mobiles, des portes clés etc.. et je ne fais plus de gâteaux de couches par manque de temps. Je cherche toujours à créer des nouveautés susceptibles de plaire aux mamans, et elles peuvent bien sûr choisir leur couleur, leur motif etc .. Du sur mesure pour 100% de plaisir, et tout est personnalisable au prénom de leur choix. Ma plus grande joie est de recevoir les photos que mes clientes m’envoient de leurs bébés avec mes créations !!
Festibaby Créations

Comment faites-vous pour concilier votre activité  professionnelle et votre vie personnelle ? 

 Ce qui est parfois compliqué c’est de devoir tout gérer, le ménage, la cuisine, l’école de ma grande, les activités du petit dernier et la boutique. Je travaille en principe en début d’après midi pendant la sieste de mon fils et que ma fille est à l’école, et le soir quand les petits sont couchés. Pour le relationnel, je le fais au compte goutte sur la journée, je reste toujours connectée en m’occupant du reste de la maison et des enfants, je répond aux messages etc. dès que j’ai quelques minutes de répit. J’essaie de m’organiser au mieux pour garder un bon équilibre entre la boutique et la maison, mais j’apprécie de voir grandir mes enfants et de rester dans le cocon familial, tout en pouvant apporter
un plus financier.

Quelles sont les mesures mises en place pour faciliter votre quotidien ?

 Je n’ai pas vraiment pris de mesure, car je vais chercher ma fille tous les midi, l’école étant à 2 min à pied, je ne la met pas à la cantine et mon petit dernier reste avec moi à la maison. J’ai choisi de vivre de ma passion aussi pour ne pas avoir à faire garder mes enfants par quelqu’un d’autre. J’ai juste appris à mieux m’organiser et à être moins maniaque.  Je fais un brin de ménage tous les matins avant de partir pour l’école, en rentrant on s’occupe avec petit loulou, quand il joue seul dans sa chambre ou dans le salon j’en profite pour gérer un peu la boutique et les messages. Pour la création, je le fais pendant la sieste et le soir après le coucher. Pour l’instant le quotidien est plutôt bien équilibré.

Quels conseils pourriez vous donner aux femmes qui souhaitent se lancer dans la création de leur activité ?

 Je pense qu’il faut bien réfléchir à ce que vous voulez vraiment faire. Il faut aussi que ce soit une passion avant toute chose, et ne pas avoir peur de faire des heures et de se remettre toujours en question. Il faut également faire une bonne étude de marché et bien évaluer la concurrence avant de se lancer, sans prendre le risque de se noyer.
Ne pas croire que tout est gagné d’avance, car ce n’est vraiment pas le cas et il faut se battre et s’accrocher pour pouvoir vivre de votre passion. Tous les mois ne se ressemblent pas, et parfois le salaire sera vraiment minime. Réfléchissez bien car vous n’avez pas la sécurité de l’emploi, il faut vraiment bien réfléchir à tout avant de se lancer.
Quelques mots qui je pense résumeraient assez bien les conseils que je vous donnerais :
  • s’informer
  • être passionner
  • persévérer
  • être organiser

Si vous avez quelque chose à ajouter, c’est à vous !

Déjà je remercie Egalimère de m’avoir proposé cette interview que j’ai pris plaisir à faire.

Et je voudrai en profiter pour remercier également ma famille qui m’a toujours soutenue, mes supers partenaires qui réalisent de superbes articles sur mes créations et sans qui je n’aurais pas autant de succès, tout mes fans qui deviennent chaque jour plus nombreux, et surtout toutes mes clientes, anciennes ou nouvelles, qui croient en moi, qui me font confiance et que me sont fidèles !!
Vous m’avez permis de réaliser mon rêve et de vivre de ma passion alors merci, et j’espère que l‘aventure continuera encore longtemps avec vous..

Vous pouvez retrouver Festibaby Création sur sa page Facebook  et le site marchand.

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *

Si vous aussi vous avez envie de partager votre parcours de créatrice d’entreprise, vous pouvez m’envoyer vos coordonnées par mail egalimere@gmail.com ainsi qu’un lien vers votre site ou votre page FB.

Pour rappel : ces interviews n’ont aucune visée promotionnelle de l’activité des personnes interrogées. L’objectif est de communiquer sur le thème de la création d’entreprise par les femmes, d’apporter des informations et conseils.

Commentaires

  1. Par deverre natacha

    Répondre

    • Par Delaunau

      Répondre

      • Par Anais

        Répondre

        • Répondre

      • Répondre

  2. Par Radiguet

    Répondre

    • Répondre

      • Par Jeglot

        Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :