Faut-il faire croire au Père Noël ?

Pour ce dernier rendez-vous #10dumois, je vais revenir sur cette question d’actualité : faut-il faire croire au Père Noël ?

La magie de Noël - Père Noël - Egalimère

Noël au travers des traditions, des cultures, des croyances…

Au travers de mon expérience professionnelle, j’ai été amenée à rencontrer beaucoup de monde, de toutes origines, de toutes religions. La question du Père Noël est assez souvent revenue dans nos échanges, notamment de la part des personnes qui ne font pas croire au Père Noël :

  • Mais vous mentez à vos enfants, cela ne vous fait rien ?
  • Que dirons vos enfants quand ils découvriront que vous avez inventé cette histoire ? Est-ce qu’ils arriveront à vous faire confiance par la suite ?
  • A Noël, nous fêtons la naissance de Jésus, pas le passage du Père Noël, on n’offre pas de cadeau !
  • C’est quoi cette histoire de gros barbu qui s’introduit chez les gens en pleine nuit ? Plutôt flippant pour des gosses non ?

La plupart de ces échanges étaient très intéressants puisqu’ils permettaient de confronter nos points de vu.. Et du coup, de m’interroger sur le fait de faire croire au Père Noël ou non.

Faut-il faire croire au Père Noël ?

Si j’ai continué à perpétuer cette “tradition” avec mes enfants, c’est parce que je garde une certaine nostalgie des Noël de mon enfance.

J’adorais tout ce qui précédait Noël : dresser le sapin et le décorer, le voir s’illuminer le soir, se demander ce que le Père Noël allait nous apporter. Voir les regards des gens s’illuminer dans la rue en même temps que ces millions de petites étoiles scintillantes accrochées dans les arbres et sur les façades des maisons.

Le soir même, nous dressions la table en famille. Nous mettions nos plus beaux habits, nous nous coiffions. Juste avant de passer à table, mon père nous emmenait faire un tour en voiture pour voir les lumières de Noël ou les lapins dans la garrigue.

A notre retour, ô magie, le Père Noël était passé !!! Nous nous précipitions sur les paquets en poussant des cris de joie quand nous découvrions un disque, un puzzle, un jeu de société…

C’était ça, pour moi, la magie de Noël. La fin d’une grande période d’attente, de suspens et la joie immense de déballer nos cadeaux en famille.

La magie de Noël - Sapin - Egalimère - Ça sent le sapin

Nulle intention de nuire ou de mentir, juste les laisser imaginer…

Je n’avais jamais eu l’impression de faire quelque chose de mal ou de contraire aux bonnes mœurs en faisant croire au Père Noël. Pour moi, c’était une sorte de tradition qui se perpétuait de génération en génération.

Avec ce que je lis maintenant sur les réseaux sociaux, j’avoue, j’ai peur d’être accusée de violence éducative avec cette tradition.

Oui, parce que j’ai menti à mes enfants, que je leur ai fait du “chantage affectif”, qu’ils ont été confrontés à la réalité de manière brutale.

Et oui, comme mes parents avant moi, j’ai eu recours à ce fameux “si vous n’êtes pas sages, le Père Noël ne passera pas !“. L’odieux chantage à être un enfant sage pour qu’ils rangent leur chambre, arrêtent de se chamailler…

Je n’ai jamais répondu sincèrement à leur question “Dis Maman, le Père Noël, il existe ou il existe pas ?”. Mais je les ai toujours renvoyé à leur croyance “Et toi mon Cœur, qu’est-ce que tu en penses ?”.

Ils ont appris la terrible réalité à l’école : “Eh ben moi, je sais que le Père Noël n’existe pas parce que mon grand frère il me l’a dit ! Et même qu’il m’a montré où mes parents cachaient les cadeaux alors tu vois, t’en encore un bébé si tu crois au Père Noël !”.

Est-ce qu’ils nous en veulent ? Est-ce qu’ils n’ont plus confiance en nous ?

Non. Ils sont même les premiers à entretenir le mystère du Père Noël auprès des plus jeunes enfants de la famille ou des ami.e.s.

Ce qu’ils gardent de cette période, ce n’est absolument pas le “chantage” ou le mensonge mais la joie de découvrir leurs cadeaux. Peu importe finalement qui pouvait les apporter, un Père Noël, une Mère Noël, un Elfe, un Lutin…

C’était la fin d’une longue période d’attente, de questionnements, d’hypothèses et d’envies. Et dans leurs yeux, dans leurs souvenirs, un moment hors du temps où rien d’autre ne comptait que ce qui se trouvait dans ces paquets et ces explosions de joie.

Magie de Noël et enfants réunis - Egalimère

Alors, faut-il faire croire au Père Noël ?

Oui. Non. Je n’ai pas la réponse parce qu’une fois encore, cela dépend de vous. De vos traditions, de vos croyances, de votre histoire…

J’ai aimé cette période avec mes enfants et j’aime voir cette magie dans le regard des autres enfants maintenant.

Et puis, pour conclure, j’aimerai juste vous rappeler une petite histoire.

Le Père Noël, je n’y croyais plus et pourtant, un soir, il est arrivé comme par magie, survenant de nulle part… C’est à relire ICI

Ainsi s’achève le rendez-vous #10dumois

Ce rendez-vous s’essouffle alors laissons la magie de Noël nous envahir et passer à autre chose en 2021.

Merci pour vos participations, vos articles, illustrations, photos, posts… que j’ai eu plaisir à découvrir tous les 10 du mois depuis de longues années.

Thémes des rendez-vous #10dumois 2020

Commentaires

  1. Par Christine

    Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :