Egalimère fête ses 4 ans d’existence

Aujourd’hui, Egalimère fête ses 4 ans. Et oui, 4 ans, déjà…

4 ans que je vous parle d’égalité, de stéréotypes, d’articulation des temps, de parentalité.

Mais 4 ans aussi que je me livre à vous, par petites touches au départ parce que je n’osais pas aborder certains sujets (mon parcours, ma lutte contre la dysmorphophobie, l’acceptation de mon image….). Et puis vous m’avez encouragée, soutenue, remerciée de partager tout cela avec vous.

Egalimère - Gants de boxe

4 ans aussi que vous avez fait la connaissance de ces petits êtres joyeux qui mettent du piment dans mon quotidien : Loulou et Ti’Loulou. Et puis, cela fait aussi 4 ans que l’homme de l’ombre me soutient et m’encourage à semer ces petites graines.

Silent Sunday 47 - Arromanches

J’aurai bien voulu marquer cet anniversaire en organisant quelque chose mais quoi ?

Un concours ?

Je me rends bien compte que ce n’est pas ce que vous recherchez sur mon blog ou ma page Facebook. A chaque fois que j’ai tenté d’en organiser un, il y a eu peu de participations. J’aimerai bien parfois vous en proposer d’autres mais est-ce que cela a vraiment sa place sur ce blog ?

Une rencontre avec les personnes qui me suivent ?

Même si la perspective de vous rencontrer “en vrai” me plaît beaucoup, cela me paraît très compliqué. Déjà, il m’aurait fallu du temps pour organiser cette rencontre. Et du temps, ces derniers jours, je cours après… Ensuite, j’ai fait le choix pour différentes raisons, de me cacher derrière un pseudo et de conserver mon anonymat. Certaines personnes me connaissent et je les remercie de respecter ce choix.

Préparer une rétrospective ?

Vous allez vous ennuyer si je publie les chiffres de ce blog, sa fréquentation depuis 4 ans non ? Ne répondez-pas, je connais la réponse

Proposez de relire les articles les plus lus ?

Pfffff, non mais ça va, s’ils sont lus, c’est que vous les connaissez déjà 

Alors comment fêter les 4 ans d’Egalimère ?

Crédit Photo Aurélien Ghislain 

Peut-être en vous parlant de la “face cachée” de ce blog ?

Quand je me suis lancée dans ce blog, je ne savais pas vraiment où j’allais mettre les pieds. Une chose est sûre, j’avais envie de partager toutes les informations que j’avais à disposition sur des thèmes qui me tiennent à cœur. Alors j’ai commencé à rédiger mes articles, à les publier, à les relayer sur les réseaux sociaux. Mais personne ne les lisait ou presque…

J’avais l’impression de galérer pour récolter mes premiers likes.

Alors j’avoue tout : j’ai mis la pression à ma famille et mes ami·e·s pour que tout le monde like ma page  Oui, je sais, c’est pas joli joli tout ça… Les premières personnes à m’avoir suivie sont donc mes proches.

Mais comme je voulais encore plus de likes, j’ai aussi dû faire du forcing auprès de ces derniers pour que ma page soit partagée. J’ai sans doute promis des apéros aussi mais chuuuuut, ça, tout le monde l’a oublié depuis le temps 

Mais ce n’est pas de ma faute hein, je voulais juste ne pas me faire distancer par Maman Prout, La mère Coupable ou la mère instit imparfaite… Bon, 4 ans après, il faut reconnaître que je suis à la traîne, bien loin derrière elles en terme de popularité sur les réseaux sociaux…

Un blog, c’est du boulot

Certes, un boulot pour lequel je ne suis payée mais dans lequel je prends vraiment plaisir.

J’ai toujours aimé écrire (et dessiner) même si ma plume mérite d’être améliorée.

Avec ce blog, j’ai l’impression d’avoir trouvé un espace de liberté d’expression. Je me sers des rendez-vous #10dumois pour me laisser aller à l’écriture de nouvelles, un format que j’aime bien.

J’ai toujours ce projet de roman non abouti. Il est là, au bout de mes doigts, mais il me manque un déclic pour m’y remettre.

Cela a pris du temps avant que je sois invitée à des événements ou manifestations.

Je reçois depuis peu de temps seulement des communiqués de presse, des invitations… J’aimerai bien développer ce côté là mais une fois encore, il me manquerait du temps. Lorsque j’assiste à un événement, j’aime bien en faire un retour. Dire ce qui m’a plu, pas plu.

J’essaie la plupart du temps d’être honnête et neutre dans mes retours. Un peu à l’image d’ E-Zabel que j’apprécie énormément, tant pour la qualité de son travail que pour ses valeurs humaines.

E-Zabel par Papa Cube

Très peu de partenaires mais des relations de confiance

De nombreuses personnes se lancent dans un blog avec l’envie de tester des produits, de recevoir des cadeaux en échange d’un article (ou d’une rémunération), de partir en voyage (blogtrip).

Je vous mentirai si je disais que cela ne me fait pas plaisir de recevoir des livres, des goodies, des peluches parfois, des DVD… Mais derrière tout cela, il y a un engagement de ma part à en faire un retour sur le blog ou les réseaux sociaux. Ça prend du temps et me demande parfois de faire des recherches avant d’aborder un sujet, un auteur, un film…

Je pourrai multiplier les tests produits et en parler sur le blog mais ce n’est pas pour cela que j’ai créé Egalimère il y a 4 ans. Mais je ne veux pas que mon blog ressemble à une vitrine publicitaire. Je veux conserver mon libre arbitre, ma crédibilité lorsque je parle de quelque chose.

La face cachée de ce blog, ce sont aussi les hauts et les bas

J’ai déjà abordée la violence verbale sur les réseaux sociaux, mon découragement quand je rédige un article avec tripes mais qu’il n’est pas lu…

J’ai (souvent) eu l’envie de tout arrêter en me disant “A quoi bon ?”. Dans ces cas là, je me retire quelques jours des réseaux sociaux. Je prends du recul, je me recentre sur la vraie vie, mes enfants, mon mari, mes ami·e·s, ma famille…

Et puis le manque se fait sentir. Alors je reviens et je lis certains messages, commentaires et je me dis que tout ce que je fais est utile. Même si cela ne touche qu’une personne, c’est utile.

Alors pour fêter ces 4 ans, j’ai juste envie de vous dire merci

Je sais, je vous l’ai déjà dit mais je vous le dis quand même (copyright Patrick Bruel ) : MERCI !

Oui, lui il dit “Je t’aime” mais on n’est pas assez intimes pour que je vous dise “je t’aime” non ? Si ? Bon, ben, je t’aime toi lecteur ou lectrice parce que c’est aussi grâce à toi que ce blog continue de vivre.

Voilà, je ne vais pas m’appesantir sur des remerciements à rallonge, nous ne sommes pas à la remise des César.  Mais c’est important pour moi de vous le dire. Parce que 4 ans de blog, ce n’est pas une parenthèse dans ma vie, ce n’est pas une petite occupation.

Ce sont 4 ans passés dans des échanges passionnés, des partages d’idées, des conflits parfois. 4 années intenses qui m’ont apporté tant de choses que je signe, là, maintenant, tout de suite, pour 4 années supplémentaires !

Happy Birthday - âge de raison - Egalimère

Comments

  1. Répondre

  2. Répondre

    • Répondre

  3. Répondre

    • Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :