Un téléphone portable pour la sixième ?

Et bien nous y voilà, Loulou nous réclame un téléphone portable pour la sixième. Que faire ? Refuser alors que la plupart de ses ami·e·s en avaient déjà un en CM2 ? Accepter mais pour quel usage ?

Avant de prendre notre décision, nous nous sommes beaucoup interrogés. Nous avons essayé de peser le pour et le contre alors voilà ce qui ressort de tout ça.

réseaux sociaux - vacances loin des réseaux sociaux- articles sponsorisés

Crédit Photo Nana Cam Photo

Un téléphone portable, oui mais pas en primaire !

Cela fait un moment que Loulou nous réclame un téléphone portable. Depuis le CM1 plus exactement. Pourquoi ? Parce qu’à l’ère du numérique, la plupart des enfants ont déjà des tablettes, des ordinateurs portables, des consoles de jeux. Le téléphone portable a fait son entrée dans les écoles primaires et les enfants sont de plus en plus nombreux à en posséder un avant la sixième.

Pour autant, il était hors de question que Loulou ait un téléphone en primaire. Il n’en avait pas l’utilité. Mes enfants sont accompagnés le matin à l’école, récupérés le soir. En cas de soucis dans la journée, l’école nous appelle.

Nous avons autorisé Loulou a sortir de l’école seul 2 fois par semaine en CM2. Pour se rendre au conservatoire juste à côté de l’école le mercredi. Le jeudi, pour aller à son entraînement de handball, un peu plus loin, en même temps que 2 copains.

Alors quel usage aurait-il eu d’un téléphone ? Pour jouer ! Et pour jouer, il a déjà suffisamment de quoi faire avec la tablette entre Squla (pour apprendre en s’amusant), Minecraft…

éducation numérique - squla - photo Egalimère

Pourquoi autoriser un téléphone portable pour la sixième ?

Nous avons abordé cette question avec les parents des copains et copines. Quasiment tous les futurs élèves de sixième de notre entourage auront un téléphone portable. Les raisons sont diverses et variées en fonction des familles, de la liberté qui est laissée à l’enfant.

Pour quelques parents, c’est un moyen de contrôler où est l’enfant et ce qu’il fait. D’autres pensent avant tout à la possibilité d’être joints en cas d’absence d’un prof, d’un imprévu. Certains parents se disent qu’en cas d’oubli de clé pour rentrer à la maison, l’enfant pourra les avertir et se rendre chez un·e ami·e.

Voici les différents raisons pour lesquelles nous allons autoriser un téléphone portable. Nous travaillons tous les deux et les horaires du collège ne sont pas les mêmes que ceux de l’école primaire. De plus, il n’y a pas d’accueil du matin, ni d’accueil du soir. Même si le collège peut nous prévenir en cas de soucis, que se passe-t-il en dehors de ce dernier ? Liste non exhaustive puisque nous trouvons encore des “bonnes” raisons pour justifier ce choix.

anonymat - bulle - coucher de soleil

Crédit Photo : @Nana Cam Photo

Un téléphone portable, oui, mais sous certaines conditions.

La première chose a été d’échanger avec Loulou et de lui expliquer pourquoi nous souhaitions mettre en place ces conditions. Nous ne voulons pas être intrusifs au point de vérifier ses sms, ses connexions, sa position. Il est en âge de comprendre les limites et pour nous, de lui faire confiance. Mais la confiance n’empêche pas de prendre certaines précautions.

Quand on sait que certains enfants de primaires ont déjà vu des images pornographiques ou violentes, ça donne à réfléchir. La plupart des smartphones permettent l’accès à Internet et donc, à une infinie possibilité d’accéder à du contenu non adapté aux enfants.

Nous avons donc fait le choix d’un téléphone sans forfait Internet. Alors oui, me direz-vous, mais il reste le Wifi et là, ah ah ah, accès à Internet quand même !

Damned ! Bon, OK, il y a le wifi mais on va verrouiller l’accès à certains sites. Parce qu’après avoir cherché un peu, nous avons découvert qu’il est possible d’installer un contrôle parental sur les smartphones ! Il existe différents outils pour cela : lire cet article.

Autre condition : le soir, le téléphone reste éteint et pas dans la chambre. Parce qu’on les connaît les jeunes, hein, les échanges de sms, ça peut durer toute la nuit !

Expérimentation en septembre

Nous sommes parents débutant au niveau d’un téléphone portable pour un enfant. Du coup, nous allons sans doute tâtonner, avoir des surprises, devoir faire des ajustements…

En septembre donc, Loulou va récupérer mon ancien smartphone qui va devenir son téléphone. C’est une étape dans nos vies, pour lui comme pour nous. Il est en chemin vers l’autonomie, on lâche peu à peu le cordon. [EDIT : après avoir échangé avec différents parents, Loulou n’aura pas de smartphone pour sa sixième. Il aura un téléphone à touche tout simple avec lequel il pourra passer des appels et envoyer des sms]

C’est vrai que nous nous sommes quand même pas mal interrogés sur l’utilité ou non d’un téléphone portable pour la sixième. Alors nous allons voir ce que ça donne à la rentrée, quel usage il en fait, s’il n’abuse pas de notre confiance.

On se réserve le droit de revenir en arrière, Loulou est prévenu. Nous espérons juste que cela ne sera pas source de conflits et que nous arriverons à gérer tout ça avec recul et intelligence. A suivre…

Mais je suis curieuse : à quel âge vos enfants ont-ils eu un téléphone portable ? Avec quel forfait ? Quelles précautions aviez-vous prises ???


Warning: Use of undefined constant rand - assumed 'rand' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/32/d585870307/htdocs/clickandbuilds/WordPress/MyCMS2/wp-content/themes/ribbon/single.php on line 35

Comments

  1. Répondre

    • Répondre

    • Répondre

  2. By Christine ABRAHAM

    Répondre

    • Répondre

  3. Répondre

    • Répondre

  4. Répondre

    • Répondre

  5. Répondre

    • Répondre

  6. By Celine

    Répondre

  7. By Smidge

    Répondre

    • Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :