Maman Chouquette #vie pro – vie perso

Dans la vie, réelle comme virtuelle, on côtoie des gens sans vraiment connaître leur parcours. Nous sommes dans le moment présent. Et puis, au hasard d’une conversation, on en vient à parler formation, emploi, vie parentale… C’est alors qu’on découvre une autre facette de ces personnes avec parfois un “Wouaw !”. Cette interview de Maman Chouquette, c’est un peu ça, un Wouaw !

 

Maman Chouquette bannière de blog

Bonjour,

En quelques mots, que pouvez-vous nous dire de vous, de votre parcours, de votre activité ?

Hello ! Moi c’est Charly, j’ai 28 ans depuis peu, 2 enfants et j’ai déjà eu de nombreux boulots différents. Après avoir eu une licence en métiers du livre, j’ai travaillé en librairie. Puis j’ai été manager et VDI pour une boite de sex toys. J’ai ensuite été assistante maternelle quelques mois pour m’occuper de mon fils. Ce n’était pas du tout une vocation et j’ai rapidement compris que je n’étais pas faite pour cela. Alors j’ai créé mon entreprise il y a bientôt 3 ans. Je suis aujourd’hui rédactrice pour le web et community manager. Je me sens souvent sur tous les fronts, mais j’adore mon travail.

Depuis quand tenez-vous le blog Maman Chouquette et d’où vous en est venue l’idée, l’envie ? Pouvez-vous nous le décrire ?

J’ai ouvert mon blog en 2012, j’étais tout juste enceinte de mon fils. J’ai été encouragée par des amies qui aimaient ma plume et trouvaient sympa les anecdotes que je partageais avec elles. Alors j’ai commencé par un tumblr qui est ensuite devenu mamanchouquette.com

J’y parle de ma vie de maman mais pas que ! Aujourd’hui mon blog prend un nouveau tournant, justement parce que je ne suis pas qu’une mère. Je suis aussi et sûrement avant tout une femme, avec des envies, des convictions.

Quels âges ont vos enfants ?

Ma petite fille a 2 ans (le 20/02) et mon presque grand garçon a 4 ans (le 18/04).

Avez-vous pris un congé parental après leur naissance (vous ou votre conjoint) ? Pour quelles raisons ?

J’étais déjà indépendante quand mon fils est né. J’avais fait le choix de garder des enfants pour pouvoir m’occuper de lui. C’était une décision commune avec mon ex-conjoint qui avait et a toujours un travail très prenant. Il n’a d’ailleurs pas pris son congé paternité pour la naissance de notre deuxième enfant. Pour ma part, j’ai repris rapidement le travail depuis la maison puis je me suis séparée du père de mes enfants. J’ai alors décidé de confier mes enfants. Je ne pouvais plus travailler et m’occuper des enfants seule… Le plus grand est rentré à l’école à 2 ans 1/2 et ma petite en crèche familiale.

Est-ce que cela vous a paru difficile de trouver une place en crèche ? Pourquoi ?

Oui et non. J’étais prioritaire en raison de mon statut de « femme isolée » comme aime m’appeler la CAF !!! Pour autant ce fut difficile parce que j’étais indépendante. J’ai du faire des pieds et des mains pour prouver que j’avais des clients et que cela imposait de faire garder mon enfant à temps plein. J’ai quand même réussi. Cela m’a pris plus de 4 mois ! J’ai entamé les démarches en juin après ma séparation et obtenu une place en octobre.

Comment se passe le quotidien dans votre famille ?

J’ai aujourd’hui quelqu’un qui partage ma vie mais qui ne peut pas s’impliquer davantage pour des raisons de timing et de vie perso (nous ne vivons pas ensemble). Du coup je gère plus ou moins seule de A à Z. Je lève les enfants, prépare les déjeuners, les dépose chez la nounou et à l’école. Puis je travaille à la maison ou sur des missions à l’extérieur. En fin de journée je récupère le grand à l’école, la plus jeune chez la nounou. Nous rentrons à la maison aux alentours de 17 heures.

Comment faîtes-vous pour articuler vos différents temps de vie ? Quelles sont les solutions mises en place pour faciliter votre quotidien ?

C’est un peu au jour le jour. Mes parents m’aident énormément et assument le grand le mercredi (semaine de 4 jours dans son école), les vacances scolaires et au besoin les weekends lorsque je travaille.

Être votre propre employeure vous permet-il de faciliter votre équilibre entre la vie pro et la vie perso ?

Pour l’heure, j’apprécie mon statut d’indépendante car il me permet une certaine flexibilité. Si je n’ai personne pour garder les enfants je travaille le soir (cela me fait de grosses journées mais il m’arrive de ne pas avoir le choix).

A quel moment pouvez-vous consacrer du temps à votre blog ? Pour vous rendre aux différents événements organisés par les marques ?

A l’heure actuelle c’est souvent le soir, devant la télé ou sur le temps du midi. Ou s’il me vient un article là tout de suite je note sur un carnet et je m’y replonge entre deux articles pour le travail !

Pour ce qui est des événements je m’y rends assez peu. Etant en province et seule à gérer les enfants cela m’imposerait de les faire garder plusieurs jours et que quelqu’un les dépose à l’école etc. Je ne veux pas imposer cette « contrainte » à quelqu’un.

Si vous aviez des conseils à partager avec les autres parents, quels seraient-ils ?

On est plein de ressources insoupçonnées. On pense toujours qu’on ne va pas y arriver mais on se débrouille toujours. Jamais je n’aurais pensé m’en sortir seule, aussi vite et… aussi bien ! Sans me jeter des fleurs je me rends compte que je suis aujourd’hui bien organisée et que oui je peux le faire ! Le meilleur des conseils serait donc de croire en soi et aussi de ne pas hésiter à déléguer quand on ne peut plus assurer physiquement ou mentalement et qu’on a quelqu’un qui peut prendre le relais ! C’est surement la clef pour ne pas craquer : arriver à avoir un peu de temps pour souffler.

Quelque chose à ajouter, c’est à vous.

Merci Claire pour toutes ces interviews enrichissantes.

Et merci à vous, Maman Chouquette, pour cette interview intéressantes et riches en positivisme !

Commentaires

  1. Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :