Poupette World # Vie pro – Vie perso

J’ai rencontré la rédactrice de Poupette World lors d’une soirée presse pour le lancement du livre “Je reste zen” de Coco Camel. Je l’ai revue à différentes occasions et cela fait un moment que je voulais la faire témoigner sur le blog. Voilà chose faite et j’en suis très heureuse parce que ces réponses sont très intéressantes. Allez, je vous laisse découvrir comment Poupette World arrive à concilier sa vie personnelle, son blog et son activité professionnelle.

Poupette World

Bonjour,

En quelques mots, que pouvez-vous nous dire de vous, de votre parcours, de votre activité ?

Je travaille depuis maintenant plus de 15 ans, dans des entreprises qui m’ont emmené faire le tour du monde. Experte dans mon domaine, j’en suis venue à donner beaucoup de formations et j’adore ça. Ma spécialité, au final, plus que mon métier, c’est d’aider les autres à pouvoir faire leur travail de la manière la plus efficace et fluide possible.

Depuis quand tenez-vous le blog Poupette World et d’où vous en est venu l’idée, l’envie ? Pouvez-vous nous le décrire ?

Mon blog fêtera ses 4 ans cette année, comme ma fille. A sa naissance, j’ai eu un gros baby-blues. J’ai pleuré pendant des semaines. Je n’existais plus. Je ne me reconnaissais plus. Et un jour, j’ai décidé d’écrire pour extérioriser et partager mon expérience. Au début, mon chéri n’y croyait pas ; j’avais déjà tenté l’aventure du blog quelques années auparavant et ça avait duré 2 articles !! Mais là, je n’ai pas lâché et 4 ans plus tard, j’en suis à plus de 900 articles publiés et une belle communauté avec qui partager.

Combien avez-vous d’enfants et quels sont leurs âges ?

J’ai une fille de 4 ans.

Poupette World - Image extraite de la page Facebook

Crédit Poupette World

Avez-vous pris un congé parental après leur naissance (vous ou votre conjoint) ? Pour quelles raisons ?

Non, aucun de nous n’a pris de congé parental. Sans vouloir passer pour une mère indigne et malgré tout l’amour que j’ai pour elle, nous avions besoin de nos vies, de notre indépendance. Et franchement, je pense que les professionnelles de sa crèche lui ont appris des choses que je n’aurais pas pu ou su lui apprendre… J’admire les mamans qui dédient leurs vies à leurs enfants. J’aime la mienne plus que tout au monde, mais je serais incapable de faire ce qu’elles font. C’est un vrai métier.

Est-ce que cela vous a paru difficile de trouver une place en crèche ou chez une assistante maternelle ? Pourquoi ?

J’ai eu la chance incroyable d’avoir une place bien avant la naissance de ma fille, même avant de l’avoir annoncée. Il se trouve que ma société a un accord avec un réseau de crèche et qu’à ce moment, il restait des berceaux disponibles et personne n’en voulait. A 3 mois de grossesse, j’avais donc une place dans une crèche qui allait ouvrir, à 10 minutes à pied de chez nous. Je n’aurais pas pu rêver mieux.

Comment se passe l’organisation au quotidien dans votre famille ?

Le matin, on se réveille 30 minutes avant notre fille. On se prépare puis on la réveille. Mon chéri part bosser et moi je gère le petit déjeuner et la préparation. Ensuite on part à l’école à pieds et on arrive tranquillement vers 8 h 25. Elle est en petite section et on a la chance de pouvoir accompagner son enfant jusqu’à la porte de la classe.

Puis, chacun vit sa journée, à l’école ou au travail. Ma fille va à la cantine et au centre. Les animateurs sont très bien et font faire toutes sortes d’activités aux enfants, même aux tout petits.

Le soir, généralement, c’est son papa qui la récupère vers 18 h 30, parfois 18 h 45 en fonction des aléas transports. Parfois, c’est moi si je me suis libérée plus tôt. Mais généralement, je rentre directement à la maison pour préparer le repas.

A 19 h, on dîne tous ensemble. On se raconte nos journées.

Après le repas, selon le temps qu’il reste, soit c’est la douche, soit des petits jeux.

Puis à 19 h 45, on enchaîne : pipi, les dents, une petite vidéo de Petit Ours Brun, une histoire (un livre pour papa et un pour maman, l’avantage d’être enfant unique !!), un gros câlin et au lit.

En général, vers 20 h 15, elle est donc couchée et endormie.

Poupette World - image extraite de la page Facebook

Crédit Poupette World

Comment faîtes-vous pour articuler vos différents temps de vie ? Quelles sont les solutions mises en place pour faciliter votre quotidien ?

On fait en fonction de nos emplois du temps. Au quotidien, son papa a plus de temps de transport que moi, donc je reste souvent à l’affût pour assurer le retour d’école si besoin. A contrario, je suis celle qui voyage le plus dans notre couple pour des raisons professionnelles. Donc quand je suis absente, c’est lui qui gère tout (je prépare quand même les vêtements de ma fille, faut pas déconner !!).

Comme nous venons d’emménager, nous n’avons pas encore trouvé de baby-sitter, mais nous allons en chercher une. En attendant, nous avons une solution de back-up avec mes parents. Ils habitent à quelques kilomètres et peuvent prendre le relais (quand ils sont là).

Crédit Poupette World

Crédit Poupette World

Votre employeur a-t-il mis en place des mesures pour favoriser l’équilibre entre la vie pro et la vie perso de ses salarié-e-s ? Quelles sont les mesures qui vous semblent les plus pertinentes au regard de votre situation ?

Nous avons des places en crèche, environ une dizaine pour une centaine de salariés, ce qui est vraiment bien et rend service à de nombreux jeunes parents dans la société.

Sinon, côté quotidien, rien de spécial n’est en place, mais je sais qu’il existe une vraie « souplesse familiale » tacite, c’est-à-dire que je peux partir plus tôt ou arriver plus tard sans risque de sanction (pour raison familiale), nos supérieurs hiérarchiques eux-mêmes n’hésitant pas à le faire.

A quel moment pouvez-vous consacrer du temps à votre blog ? Pour vous rendre aux différents événements organisés par les marques ?

Je m’occupe de mon blog le soir, quand ma fille est couchée et que j’ai vaqué à toutes mes occupations, après ma vie de famille. Le mardi soir est généralement consacré entièrement au blog, car mon mari est à sa séance de badminton. Au contraire, le mercredi, c’est notre soirée sans écran et toute activité numérique est bannie : téléphone, ordinateur, tablette et télé sont remplacés par des activités (couture, lecture, jeux) ou tout simplement par des discussions avec mon chéri.

En général, j’évite que mon blog n’empiète sur ma vie de famille, donc le week-end, je ne blogue pas non plus.

Côté événements, en fonction de l’intérêt que j’y porte, j’essaye de me dégager du temps pour m’y rendre sur ma pause déjeuner ou en soirée. Si c’est en journée et que je veux vraiment y aller, ça m’arrive régulièrement de poser des RTT. Mais cette année, j’ai décidé de limiter les congés posés pour le blog, car au final, c’est un énorme engagement de ma part, des congés que je ne passe pas avec ma famille ou du temps où je ne me repose pas vraiment, même si je regrette rarement d’avoir posé un congé pour vivre ces moments exceptionnels et privilégiés.

Crédit Poupette World

Crédit Poupette World

Si vous aviez des conseils à partager avec les autres parents, quels seraient-ils ?

Faites-vous confiance, vous êtes de bons parents. Et surtout, lâchez du lest. Parfois, on est focalisé sur des petits détails, sur des choses qui paraissent importantes mais ne le sont pas et qui nous empêchent de voir l’image d’ensemble. Passez du temps avec vos enfants, jouez avec eux, aimez les. Ils vous le rendront.

Quelque chose à ajouter, c’est à vous.

En devenant parents, nous n’avions pas vraiment envisagé tout ce qu’un enfant implique dans une vie. Ce dont je suis sûre aujourd’hui, c’est que ma fille est ma priorité. Et même si nos boulots nous permettent de faire bouillir la marmite et de nous offrir un certain confort, ma fille passe avant tout.

Etre mère / femme active / blogueuse, ça me permet de m’éclater sur tous les terrains. Mon métier m’apporte des satisfactions que mon blog ne peut pas (voyages, rencontres, formation, salaire) ; mon blog m’apporte des plaisirs que mon métier ne peut pas (découvertes de produits, visites exceptionnelles, moments privilégiés, partage avec ma communauté). Et bien sûr, ma fille, mon chéri, ma famille m’apportent tout ce que ni mon métier ni mon blog ne m’apportent : de l’amour inconditionnel.

Crédit Poupette World

Crédit Poupette World

Merci d’avoir pris de le temps de répondre à toutes mes questions. Continuez à vous éclater et à profiter de vos multiples casquettes en conservant votre bonne humeur et votre dynamisme. 


Warning: Use of undefined constant rand - assumed 'rand' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/32/d585870307/htdocs/clickandbuilds/WordPress/MyCMS2/wp-content/themes/ribbon/single.php on line 35

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :