Parlez moi d’amour #10 du mois

Pour ce 2ème rendez-vous #10dumois, j’aurai envie de vous chanter “Parlez-moi d’Amour“, de vous dire des mots tendres, que je vous aime… Mais je vais laisser Lucienne Boyer le faire dans une vidéo que vous retrouverez en fin de billet. Parler d’amour en ce mois de février m’amène à parler de la Saint Valentin. Non, je ne vais pas râler cette année envers toutes les injonctions publicitaires incitant les femmes à être épilées, maquillées, bien habillées, coiffées… Sans parler de la “pression” envers tous les hommes s’ils oublient le bouquet de fleurs ou le ptit bijou 😉 Et non, cette année, je me lance, et je vous raconte ma première Saint Valentin avec Egalipère parce qu’elle fut inoubliable…

Crédit photo Nana Cam Photo - roses - parlez moi d'amour

Nana Cam Photos

Phase 1 – Réveiller mon âme de midinette

Quelques jours avant le samedi 14 février, le jour de la Saint-Valentin donc, j’ai senti son regard se poser sur moi. Il avait ce petit sourire au coin des lèvres et les yeux pétillants. Il me cachait quelque chose et je n’allais pas tarder à le savoir. Enfin, c’est ce que je me disais.

Cela faisait quelques mois que nous étions installés ensemble mais n’avions encore jamais abordé la Saint Valentin. Est-ce qu’il envisageait de la fêter ? Trouvait-il cela trop commercial ? Fallait-il que j’aborde la question alors que dans mon for intérieur, tout m’indiquait qu’il n’aimait pas ça ? Mais là, à le voir ainsi, il préparait quelque chose…

Je ne sais plus à quel moment il s’est lancé mais il a fini par dire : “Samedi, je t’amène quelque part, c’est une surprise !“.

Oh là là, il n’en a pas fallu plus à mon imagination pour se mettre en marche. Surprise, samedi, Saint Valentin… Un weekend en amoureux ? Un restaurant gastronomique ? Une ballade romantique sur la Seine ?

Alors même que je trouvais ridicule toutes les nanas qui attendaient la Saint Valentin comme étant THE DAY OF LOVE, me voilà transformée en midinette. Haaaan, il y a pensé !!! Gniiiiii, il me réserve une surprise !!! Il va me demander en mariage ??? Oui, je sais…

Rose et alliance - Nana Cam Photo - Parlez-moi d'amour

Nana Cam Photos

Phase 2 – Faire monter le suspens

Je savais donc qu’il m’amenait quelque part le samedi de la Saint Valentin. Mais où, je n’en avais pas la moindre idée. Et comme il voulait conserver la surprise, il ne me donnait pas plus de détails.

Je tentais vainement d’obtenir quelques indices : est-ce que je dois préparer des affaires ? Prendre un maillot de bain ? Mon passeport ? Mais rien à faire, il ne disait rien et se contentait de sourire.

Le samedi 14 février est enfin arrivé. Après une bonne grasse matinée, nous avons pris notre petit déjeuner et c’est là qu’il m’a donné ses recommandations. Pas grand chose à part de me mettre en pantalon et de m’habiller chaudement. Mon cerveau était toujours en ébullition afin de deviner notre destination.

Nous nous sommes préparés, nous avons rejoint la voiture et nous voilà partis. Nous étions sur le périphérique, je ne connaissais pas bien Paris alors je lisais le nom des portes que nous croisions à la recherche d’un indice. Mais rien…

Phase 3 – Surpriiiiiise !!!

Quand nous sommes enfin arrivés, j’ai eu un moment de doute… Non, c’est pas ça quand même… Je l’ai regardé. Il m’a regardée. Je lui ai demandé si c’est bien LA que nous allions. Il a souri puis m’a entraînée vers cet endroit. Nous avons parcouru la centaine de mètres qui nous séparaient de l’entrée, avons passé le poste de contrôle et nous sommes arrêtés devant cet immense construction. Son téléphone a sonné, il s’est éloigné pour échanger quelque mot avec son interlocuteur. Il est ensuite revenu vers moi, m’a attrapé la main pour m’emporter à l’intérieur.

Et là, seul.e.s celles et ceux qui ont déjà vécu ce moment peuvent comprendre ce moment d’émotion…

L’immensité des lieux, tout ce monde, cette ambiance, ces chants, cette convivialité. C’est difficile de décrire ce qui se passe à l’intérieur de soi à ce moment là, il faut le vivre au moins une fois dans sa vie je pense.

J’ai à nouveau senti son regard se poser sur moi, il souriait, content de me voir en prendre plein les yeux.

Nous avons rejoint notre place et avons retrouvés des ami.e.s dont la personne qu’il avait eue au téléphone quelques minutes plus tôt. Ces couples étaient là, à nos côtés, heureux d’être ensemble pour partager ce moment. J’ai demandé aux femmes si elles savaient qu’elles viendraient ici pour la Saint Valentin et elles m’ont sourit en répondant oui. Elles voulaient être là, peu importe le jour finalement, peu importe l’occasion.

Mon regard avait du mal se fixer sur un point, je regardais partout. A droite, à gauche, en haut, en bas, derrière moi. Je n’en revenais pas, j’avais 8 ans et je découvrais ça pour la première fois.

Ti'Loulou heureux

Phase 4 – Allez, fin du suspens 

Et puis soudain, l’annonce au micro et ce silence total avant une explosion d’applaudissements. Nouveau moment d’émotion intense qui me transporte. La vache, si j’avais su que je ressentirai ça un jour… Et ce n’était que le début !

Lorsque la musique a commencé à retentir, que tout le monde s’est levé pour reprendre les paroles, j’en ai eu la chair de poule. Je me suis mise à chanter en y mettant tout mon cœur pour partager ce moment de communion. Et puis, nous nous sommes assis, nous nous sommes regardés et je l’ai embrassé. J’étais heureuse d’être là, de vivre ça pour la première fois.

Où étions-nous ?

Pour notre première Saint Valentin, cette surprise était donc d’aller assister au match France-Irlande au Stade de France. Oui, un match France-Irlande qui tombait un 14 février . C’est plus tard, en discutant avec lui, que j’ai appris qu’il n’avait pas fait attention à la date. Les ami.e.s présent.e.s lui avaient proposé de les rejoindre pour assister au match. Comme ils y allaient tous en couple, il avait trouvé l’idée plutôt sympa.Et ce fût très sympa. Après le match, nous sommes allés manger tous ensemble et avons fini la nuit à chanter et à danser.

Même si j’étais bien loin de me douter de ce qui m’attendait, ce jour là, “parlez-moi d’amour” a pris un autre sens. Au travers de cette surprise, il venait de me transmettre son amour pour ce sport.

Depuis, à chaque fois que le tournois des 6 nations commence, je surveille la rencontre France – Irlande parce qu’elle me rappelle notre première Saint Valentin. Ce n’était pas du tout ce que je m’étais imaginée mais je dois avouer que cette charge émotionnelle valait tous les restaurants et toutes les fleurs du monde.

LOVE - New York City - Nana Cam Photos - Parlez-moi d'amour

Nana Cam Photos

Et maintenant, c’est à vous, parlez-moi d’amour dans vos billets, avec vos illustrations ou vos photos :

Comments

  1. Répondre

    • Répondre

  2. Répondre

    • Répondre

  3. By Kiara Papillon

    Répondre

    • Répondre

  4. Répondre

    • Répondre

  5. By Assoula

    Répondre

  6. By jacou33

    Répondre

  7. Répondre

  8. Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire