Je Suis Cette Fille alias Virginie

C’est un peu en lisant entre les lignes que j’ai compris que Je suis cette fille avait vécu une expérience douloureuse et qu’elle en parlerait au fur et à mesure dans son blog.

En attendant de pouvoir la découvrir davantage, elle a bien voulu se livrer un peu dans cette interview dans laquelle elle aborde son passé mais surtout son présent et la manière dont elle organise sa vie entre ses activités professionnelles et personnelles.

Bonjour,


En quelques mots, que pouvez-vous nous dire de vous, de votre parcours, de votre activité ?

En quelque mots ça c’est dur….
Donc moi c’est Virginie, j’ai 32 ans, j’ai 2 filles de 10 ans et presque 6 ans. Je suis mariée avec un homme formidable.
Mais avant j’ai eu une autre vie, mon aînée a un autre papa, un homme particulier, violent. Je suis une survivante.
J’ai un parcours professionnel qui va crescendo, j’ai fais des études de langues qui ne me servent que parfois. Je suis commerciale depuis 10 ans maintenant.

Depuis quand tenez-vous ce blog Je suis cette fille et d’où vous en est venu l’idée, l’envie ? Pouvez-vous nous le décrire ?

J’ai ouvert mon blog récemment fin septembre 2014. C’est une idée qui me taraudait depuis longtemps, trop longtemps peu être. Je pense avoir des choses à dire, des choses à partager, une expérience dure qui peut servir a d’autre. J’ai vécu l’enfer et j’en suis sortie, c’est donc possible. Je pense avoir un devoir de partage. La violence conjugale est un sujet trop tabou, nous sommes trop jugées, personne ne comprend pourquoi on n’arrive pas à s’en sortir.
Mon blog est un exutoire, j’aime échanger, j’aime écrire et j’ai lancé une chronique « Nouvelle » ou je vais raconter mes 6 ans avec cet homme. Parfois c’est beau, parfois c’est dur mais c’est ma vie et malheureusement celle de beaucoup de femmes.
Sur mon blog je parle de tout, je n’ai pas de tabou. Ce blog me ressemble en tous points, j’ai la fâcheuse tendance a dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas.

Devenir Maman, qu’est-ce que ça a changé pour vous ?

Devenir maman a 22 ans a été pour moi un accomplissement. J’ai vécu une grossesse horrible dont je vous parlerais plus tard, je ne vais pas me spoiler moi même 😉
Enfin je devenais importante pour quelqu’un, enfin je me sentais indispensable, enfin on m’aimait sans rien attendre en retour. J’ai commencé a devenir la femme que je suis le 21 Octobre 2004.
Comment faîtes-vous pour articuler vos différents temps de vie ? Quelles sont les solutions mises en place pour faciliter votre quotidien ?

Mes filles sont grandes aujourd’hui et j’avoue que c’est génial. j’ai un mode d’éducation assez strict et je préconise le partage des taches. Donc les filles nous aident beaucoup dans notre quotidien. Elles vident le lave vaisselle, mettent la table, font le ménage dans leur chambre. Elle ont compris que pendant ce temps je pouvais faire autre chose et/ou faire des choses pour elles.
On a un emploi du temps hyper cadré. Je suis un peu une dingue de l’organisation, les imprévus me font peur je crois. J’aime maîtriser les choses et un planning me permet de maîtriser le temps, et quand on maîtrise son temps on fait plein de choses dans une journée. On peut travailler 35 h, avoir deux enfants, un mari, un blog, des amies,…..

Votre employeur a-t-il mis en place des mesures pour favoriser l’équilibre entre la vie pro et la vie perso de ses salarié-e-s ? Quelles sont les mesures qui vous semblent les plus pertinentes au regard de votre situation ?

Moi j’ai un patron en Or massif. Je travaille pour lui depuis presque un an. J’ai commencé en 28 h et je ne travaillais pas le mercredi. C’était mon choix et je lui ai imposé. Il a accepté de suite.
En septembre il m’a demande de reprendre a temps plein, ma seconde allant a l’école le matin ça ne me dérageait pas. Il m’a proposé de lui même de faire mon 35 h sur 4,5 jours.

Je ne pouvais qu’accepter ! Du coup je peux profiter des filles le mercredi après midi et la petite peux faire de la gym. Sans ce compromis ça n’aurait pas été possible.
Mais je n’ai pas toujours eu un patron en Or. Il est une exception j’en suis persuadée…
Avez-vous bénéficié du congé parental ? 

Je n’ai pas pris de congés parental, je ne suis pas une mère au foyer dans l’âme. Je ne peux pas rester à la maison, je m’ennuie et je ne supporte pas.
J’admire les femmes qui le font car moi j’en suis bien incapable.
Pour me sentir totalement épanouie j’ai un besoin profond de travailler et d’être reconnue dans mon travail. J’ai besoin de me sentir utile ailleurs qu’à la maison. Surement des traces de mon passé….

Si vous aviez des conseils à partager avec les autres parents, quels seraient-ils ?

Des conseils je n’ai pas cette prétention, je pense juste que chaque enfant est différent, que chaque parent est unique, que chaque couple est parfait à sa manière. Et ce mélange ne peut pas avoir une seule et unique recette, c’est impossible. Donc ce que moi j’applique chez moi avec mes enfants et mon mari, ne peut pas marcher chez toi par exemple.
Le plus important est de suivre une ligne d’éducation qui nous ressemble et de l’assumer.
Ne pas reproduire les erreurs et laisser à ses enfants un espace d’expression, les entourer d’amour et les nourrir de confiance.
Avec  toutes ces armes ils seront parés pour affronter la vie.
Moi je fais juste mon job de maman comme je pense devoir le faire.

Quelque chose à ajouter, c’est à vous :

Je te remercie pour cette invitation chez toi, je n’avais jamais répondu à ces questions, en fait je pense même ne me les avoir jamais posées. Je ne suis pas une fille qui se pose des questions, j’avance, je vis ma vie, avec ou sans les autres, la tête haute et droite dans mes bottes.
J’assume tout ce que je dis et tout ce que je fais.
je n’ai pas une éducation rêvée, je ne suis pas une mère parfaite même si je suis une vraie connasse! 😉
Merci beaucoup !!!!

Merci à toi Virginie pour cette interview pleine de sincérité et de vérité.

Retrouvez Virginie Je Suis Cette Fille sur son blog et sa page Facebook 

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *  * 

Si vous aussi vous aussi vous êtes blogueuse ou blogueur et que vous souhaitez partager votre expérience d’Articulation des Temps, vous pouvez m’envoyer vos coordonnées par mail egalimere@gmail.com ainsi qu’un lien vers votre site ou votre page FB.

 

Commentaires

  1. Par Deby Mag

    Répondre

    • Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :