Let’s talk about sex

Cela faisait un moment que j’avais envie de parler de sexualité sur le blog, notamment de la sexualité des femmes. Pourquoi ? Parce que, là encore, nous touchons un sujet qui demeure plein de mystères et de tabous. Alors, pour ce 1er rendez-vous #10dumois de 2021, let’s talk about sex !

L’anatomie féminine

Commençons avec une petite devinette. Savez-vous en quelle année, pour la première fois, le sexe féminin a été correctement représenté dans un manuel scolaire ?

Réponse : en 2017. Oui, c’est seulement en 2017 qu’un manuel scolaire a représenté l’anatomie féminine complète dont le clitoris en intégralité ! Oui, rappelons ici que le clitoris (représenté en violet sur l’image), ce n’est pas seulement le “petit bourgeon” qui dépasse mais un organe qui mesure 10 cm.

Source : Brut Média

Pas étonnant donc que, dans son “Rapport relatif à l’éducation à la sexualité” publié en 2016, le Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes (HCE) met en exergue qu’un quart des filles de 15 ans ne savent pas qu’elles possèdent un clitoris et 83 % d’entre elles ignorent sa fonction érogène. (68 % des garçons de 4ème et 3ème non plus…).

Je vous invite vivement à lire ce rapport qui contient de nombreuses informations, ressources et recommandations. En gros, il contient tout ce dont j’avais envie de parler dans mon article 🙂

Le clitoris et le plaisir sexuel des femmes

Pourquoi est-ce que j’ai voulu aborder ce thème sur mon blog ? Parce que, comme vous l’avez lu plus haut, de nombreuses personnes ont une réelle méconnaissance de leurs organes sexuels. Ceci entraîne donc une ignorance des mécanismes du plaisir (féminin notamment) et suscite de nombreuses questions.

De quoi je parle exactement ?

Du fait que de nombreuses femmes ne savent encore que jouir via une stimulation du clitoris externe est “normal” ! NORMAL !

Je vais reprendre l’exemple de l’illustration que j’ai relayée sur les réseaux sociaux

Source : Compte Instagram “Orgasme_et_moi

Suite à cette publication, j’ai reçu quelques messages privés que je peux regrouper ainsi :

  • “Je pensais que je n’étais pas normale jusqu’à présent”
  • “Merci, je vais pouvoir montrer cette image à mon conjoint qui s’obstine à vouloir me faire faire jouir par simple pénétration !”
  • “Incroyable ces chiffres, ça veut dire qu’on est nombreuses à être clitoridiennes mais qu’on n’en parle pas parce qu’on pense qu’on est spéciales !”
  • “Il n’y a qu’avec la masturbation que j’arrive à atteindre un orgasme mais je ne savais pas que c’était la même chose pour les autres !”

Voilà, nous sommes en 2021 et la fonction érogène du clitoris reste encore méconnue, inconnue, niée, passé sous silence…

Source : Compte Instagram “Orgasme_et_moi

Pourquoi est-ce important pour moi d’en parler aujourd’hui ?

Tout d’abord, j’ai été étonnée de l’impact de cette publication et des messages reçus. Je pensais sincèrement que depuis mon adolescence, les jeunes femmes étaient bien plus informées que je ne l’ai été sur ce sujet.

Or, en faisant des recherches, je constate de que non et tout ce que je lis me conforte dans cette idée qu’il faut absolument que les choses soient dites, nommées, montrées.

Reconnaître que le plaisir des hommes est aussi important que celui des femmes, c’est, entre autres choses :

  • Un véritable enjeu d’égalité
  • Lutter contre cette idée que les femmes n’ont pas de désir, de plaisir,
  • Redonner un rôle actif aux femmes dans leur sexualité,
  • Déconstruire les stéréotypes liés au seul désir et plaisir masculin
  • Lutter contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes !

Mais c’est également informer, sensibiliser et déculpabiliser de nombreuses personnes, notamment des femmes qui se sentent “spéciales”. Et si cela peut permettre à quelques unes de se sentir libérées d’un fardeau et de s’épanouir maintenant dans leur sexualité, allons-y !!! Continuons à parler de sexualité et du clitoris, du plaisir !!!

Let’s talk about sex en 2021

Cette année, j’ai envie d’aborder d’autres questions liées à la sexualité, des femmes notamment. Je ne suis pas sexologue, je ne suis pas MashaSexplique ou Charline (du compte orgasme et moi sur instagram) mais j’ai bien envie de tordre le cou à certains stéréotypes persistants sur ce sujet.

Pour aller plus loin :

Voici une liste non-exhaustive de ressources. N’hésitez pas à en ajouter en commentaire de l’article :

En tous cas, pour lancer ce rendez-vous #10dumois de 2021 , j’ai hâte d’aller lire vos publications !

Commentaires

  1. Par cbourgin

    Répondre

  2. Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :