Comprendre les mécanismes des violences

Quand je publie un article relatif aux violences, je reçois quelques messages de la part des proches des femmes victimes qui se sentent bien démuni.e.s face à cette situation. La plupart de ces personnes ont l’impression de se heurter à un mur face à “l’inaction” de la femme en situation de violence. Elles donnent des conseils, proposent de l’aide, transmettent le numéro d’association et puis rien ne se passe. Parfois même, elles aident la femme à partir mais cette dernière retourne dans son foyer quelques jours plus tard. Alors c’est l’incompréhension, l’impression que tout ça ne sert à rien, et parfois, elles baissent les bras.

comprendre les violences faites aux femmes - 3919

Et pourtant, cela ne sert pas à rien…

Avant toutes choses, je crois qu’il est important de se renseigner sur les mécanismes des violences pour comprendre ce qui se passe. Alors oui, je ne vais parler que des femmes victimes de violences parce qu’elles sont les premières concernées.

En moyenne, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans qui au cours d’une année sont victimes de violences physique et/ou sexuelles commises par leur ancien ou actuel partenaire intime, est estimé à 219 000 femmes. (Source : https://stop-violences-femmes.gouv.fr/les-chiffres-de-reference-sur-les.html)

Ceci étant précisé, je vous propose de prendre quelques instants pour regarder ce film de sensibilisation d’une durée de 15 minute. Il explique les mécanismes des violences au sein du couple, le repérage, la prise en charge par le-la professionnel-le et le travail en réseau. (source :https://stop-violences-femmes.gouv.fr)

Le cycle de la violence

Comme vous le voyez sur l’infographie ci-dessous, il s’agit d’un mécanisme qui se répète. Et plus il va se répéter, plus il va être difficile pour la femme victime de se sortir de cette situation. Elle va se sentir de plus en plus coupable ou responsable de la situation, perdre toute confiance en elle, incapable de retrouver son autonomie et sa capacité d’agir seule.

Autres éléments à prendre en compte

Comprendre le cycle de la violence permet déjà d’avoir quelques éléments de compréhension de la situation de la victime. Toutefois, d’autres éléments sont à prendre en considération dans ce que les proches peuvent considérer comme de l’inaction ou expliquer le retour au domicile conjugal.

Il y a tout d’abord les sentiments vis à vis du conjoint qui mêlent l’amour, l’envie que la situation s’arrange mais aussi la peur. S’ajoutent à cela le sentiment d’être la responsable de l’échec du couple, la question du bien être des enfants en cas de séparation…

Puis viennent les questions : où vais-je aller, comment est-ce que je vais m’en sortir financièrement, comment trouver un nouveau logement, un autre travail ? Toutes ces interrogations sont source d’angoisse et de sentiment d’insécurité quant à l’avenir.

La situation est également difficile quand la personne se retrouver isolée (du fait du conjoint violent) de son entourage, de ses ami.e.s, des structures qui peuvent l’aider dans ses démarches et la soutenir. Elle peut ressentir un manque de soutien, de solution d’hébergement, d’aide psychologique.

Dernier point, la méconnaissance des droits, des moyens de recours et de protection, des aides possibles… Toutes ces informations peuvent être trouvées auprès des associations qui viennent en aide aux femmes victimes de violence. Pour trouver celle la plus proche de votre domicile : https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1FQugvTSRUtfs7oZDsRFLV-GhcFq0KFkC&ll=47.10571179692917%2C-1.157123531250022&z=6

Voilà pourquoi ce n’est pas si simple de partir

Cet article à lui même ne suffit pas à comprendre en profondeur quels sont les mécanismes des violences et l’impact sur la santé physique et mentale des victimes.

Je n’entends pas me substituer aux actions des nombreuses associations qui interviennent sur le terrain auprès des femmes et des professionnel.le.s.

Mon objectif était de vous apporter un premier niveau de compréhension de ce qui se passe pour les victimes.

Si vous souhaitez en savoir davantage, il existe de nombreuses ressources (liste non exhaustive) :

Commentaires

  1. Répondre

    • Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :