Autour des parents, création bienveillante

Lorsqu’on devient parent, on se pose toujours tout un tas de questions. La maternité peut-être merveilleuse mais les jeunes parents, les mères notamment, peuvent avoir le sentiment d’être un peu livrées à elles-même au retour de la maternité. Avoir une personne digne de confiance à qui parler, poser toutes ces questions, faire part de ces doutes, voilà le projet de Sandrine, créatrice de Autour des parents.

Sandrine CERDAN - Autour des parents

Sandrine CERDAN – Autour des parents

Bonjour,

En quelques mots, pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours ?

Je m’appelle Sandrine CERDAN, j’ai 38 ans, je suis pour une moitié de ma vie cadre dans la fonction publique territoriale et pour l’autre moitié de ma vie dévouée à mes activités avec Autour des Parents. Je suis aussi maman d’une tribu de 3 loulous de 10 ans, 6 ans et 18 mois qui arrive à me faire passer en une fraction de seconde de la douce Caroline Ingalls à Vampirella !

Je suis éducatrice de jeunes enfants de formation et j’ai toujours souhaité faire évoluer ma carrière pour montrer à tous (et probablement aussi à moi) que malgré notre milieu de naissance et une enfance pas forcément facile qu’on peut y arriver avec la conviction, la volonté et l’envie.

J’ai donc passé mon concours d’attachée territoriale, enceinte de mon fils, et j’ai été recrutée sur un poste de direction par une importante collectivité.

A quel moment avez-vous eu envie de changer de métier ?

Il y a eu plusieurs grandes étapes…. La plus importante et significative a été mon « burn out professionnel » et peut être un peu d’épuisement maternel avec le recul…

Je me suis investie et même sur- investie dans mes nouvelles fonctions avec force conviction, intérêt et je dirai même dévotion. Mais les petites remarques assassines de ma hiérarchie ont commencé à mettre du plomb dans mes ailes, des évaluations annuelles de plus en plus négatives sur mon travail… Je me souviens encore de la phrase « Oui madame CERDAN vous relatez en effet les étapes positives de votre direction avec notamment l’octroi de la subvention de 187 000 euros que vous avez réussi à décrocher mais nous ne sommes qu’au pied de la montagne qu’il reste à gravir ». Cette phrase m’a coupé les jambes…et les ailes… et j’ai commencé à décliner…sérieusement décliner mais de façon insidieuse. Les insomnies, les nausées à peine dans le tramway pour aller au travail mais comme j’étais en essai de bébé 3 je me suis dit qu’il était peut-être là…mais non…

Qu’est-ce qui vous a poussé à vouloir créer Autour des parents ?

L’arrivée de mon 3ème trésor, le speed du quotidien que j’imposais à mes enfants et à moi-même, et le tic tac de la 40aine approchant. Je me suis dit qu’il était peut-être temps de s’écouter et de faire quelque chose qui me fasse véritablement vibrer et qui soit conforme avec les valeurs et l’éthique que je porte en moi.

J’ai la chance d’avoir pour amie Diane ROLLAND de Zen et Organisée qui m’a offert à l’occasion de la naissance de ma tchoupinette un cycle de coaching collectif sur le thème « 6 mois pour trouver son équilibre ». Ces rencontres m’ont vraiment permis d’écouter ma petite voix intérieure qui me disait que la réponse je l’avais déjà en moi pour mon changement de vie.

Retrouver mes premiers amours d’éducatrice de jeunes enfants, accompagner les parents dans leur fonction parentale et les jeunes enfants. Ma vocation a toujours été celle-ci !

Alors je me suis mise en marche… définir mes accompagnements et services, mes besoins en formations, quel statut…. Et Autour des Parents est né au bout de 9 mois ! Une temporalité symbolique pour moi donc un 4ème (et dernier !) bébé !

Pouvez-vous nous dire en quoi consiste votre activité ?

Je suis en quelque sorte une éducatrice de jeunes enfants libérale. Je propose de l’accompagnement bienveillant à la grossesse et à la parentalité.

Autour des parents

J’offre aux parents une palette de services qui va de cycle d’ateliers massage parent/bébé et aussi famille et à l’école, des ateliers collectifs entre parents (Faber et Mazlish) afin de permettre aux parents de mieux gérer les situations de crises et de conflits dans un climat apaisé. Je reçois les parents pour parler de thématiques qui les questionnent liées à l’enfance comme le sommeil, l’alimentation, la communication, les modes de garde…..

J’interviens aussi à domicile en tant qu’apprentie Doula, accompagnante à la naissance afin de soutenir et accompagner le couple, la famille dans l’accueil d’un nouveau bébé pendant la grossesse et/ou en post accouchement au retour à la maison.

Je précise que les doulas ne se substituent pas aux sages-femmes et apportent bien une approche complémentaire car non médicale. Nous n’intervenons que SI un accompagnement avec une sage-femme ou médecin a lieu.

Comment avez-vous eu l’idée de vous lancer dans ce nouveau concept ?

Mon propre constat de femme et de mère avant tout. On passe 3 jours à la maternité et puis on nous met gentiment dehors. Nous voilà parti avec bébé dans les bras mais quid du retour à la maison ? Nous n’avons pas forcément de famille à disposition (et parfois même on s’en passerait bien…), nos amis travaillent donc pas disponibles, chérinet ou chérinette reprends le travail et nous voilà seule… avec parfois aussi d’autres enfants à gérer et le quotidien…

J’aurai personnellement apprécié pouvoir être soutenue par une doula et être en effet dans une relation de femme à femme, pouvoir poser mes valises auprès de ce tiers à qui je ne dois rien et auprès de laquelle je peux partager mes états d’âmes, mes moments bonheur et aussi mes fragilités.

Avez-vous pu bénéficier d’un accompagnement par une structure pour vous aider dans votre projet ?

J’ai contacté et participé à une réunion d’information collective avec l’ORIFFPL LR de Montpellier (la maison des professions libérales) dispensée par un expert-comptable. J’ai ainsi pu avoir les informations préalables nécessaires telles que la déontologie d’une profession libérale, les régimes fiscaux, les statuts juridiques….

Du fait d’être salariée je n’ai pas pu avoir la possibilité d’être accompagnée par la boutique de gestion, enfin je n’avais pas les moyens financiers de le faire.

Quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontrées dans votre parcours de créatrice ?

Le statut et je dirai aussi à la base le problème de trouver le code APE me correspondant ! 😊 Mes domaines sont ceux de l’accompagnement, du bien-être, de la formation, du soutien… La conseillère de l’URSAFF a donc eu bien du mal pour trouver le code le plus juste !

Ensuite une de mes difficultés est dans le fait d’avoir « une légère tendance » à procrastiner avec mon copain l’ordinateur et les réseaux sociaux… Il faut que je m’organise pour rédiger des billets de blogs régulièrement pour le faire connaître, lancer ma newsletter, être sur Facebook…. Mais tout cela en étant dans une certaines stratégie marketing sans me disperser !

La communication auprès des professionnels est également essentielle et me prends beaucoup de temps pour rencontrer, parler de qui je suis et de ce que je porte avec Autour des Parents. Comme je suis à mi-temps, cela laisse peu de disponibilité pour mettre en place mes ateliers et m’occuper du déploiement de mes activités.

Une difficulté aussi liée au côté mercantile des services que je propose. EJE de formation nous sommes quelque part conditionnées à aider l’Autre. Je ne suis pas encore très à l’aise avec le fait de faire monnayer mes services mais j’y travaille !!!

Enfin et non des moindres… l’absence de local qui me freine.

Autour des parents

De quoi aviez-vous ou avez-vous encore besoin aujourd’hui par rapport à votre activité ?

Un accompagnement efficient à l’usage informatique, un local et qu’Autour des Parents soit clairement identifié et reconnu sur le territoire de Montpellier et aux alentours. J’ai besoin aussi de maitriser tous les supports pour attirer à moi ma clientèle.

Comment faites-vous pour concilier votre vie de famille et le lancement de votre activité ?

Vaste sujet ! J’ai fait le choix du mi-temps. Je travaille donc pour mon activité de cadre le mardi, mercredi matin (merci la réforme des rythmes scolaires …) et le jeudi. Je me suis gardée le mercredi après-midi pour être avec mes enfants.

J’ai sincèrement du mal à toujours tout concilier. Des clients peuvent me contacter le weekend par exemple et j’ai du mal à dire non…

Je crois que lorsqu’on démarre un projet qui nous tient tellement à cœur on est vraiment tout feu tout flamme. Et travailler à la maison n’est pas l’idéal pour moi … il y a toujours une machine à faire tourner, des jouets à ranger….

Mes enfants sont pour moi de très bons indicateurs par rapport à mes activités et ils me font clairement sentir dès que je dois mettre des STOP. Et puis mon chéri croit en moi et me soutient.

Quelles solutions avez-vous mises en place pour faciliter votre quotidien ?

La délégation ! J’ai la chance d’avoir ma belle-mère à la retraite et qui aime papouiller mes loulous.

Et chose importante j’ai fait le deuil depuis trèèèssss longtemps d’une maison nickel ! (mes vitres en sont la preuve !)

J’ai opté pour le drive pour mes courses et c’est mon mari qui récupère sur son trajet retour.

Quels conseils pourriez-vous donner aux personnes qui souhaitent se lancer dans la création de leur activité ?

Oser sortir de sa zone de confort, croire en soi et en ses capacités.

Etre entourée de belles personnes bienveillantes et émulantes.

Prendre le temps, ne larguez pas tout sur un coup de tête car il faut laisser mûrir son projet et le laisser grandir.

Si vous avez quelque chose à ajouter, c’est à vous !

Un immense merci à vous de m’avoir donné la parole. Aujourd’hui je me sens bien, à ma juste place et passionnée par mes activités auprès des familles et de leurs enfants. Je me dis que si modestement ma présence contribue à apporter un peu de bien-être/naitre autour de moi alors ma place sur terre est largement méritée !

Je partage avec vous ma phrase du jour, « Souvenez-vous que vous êtes déjà à la hauteur- votre nature profonde est merveilleuse, vous n’avez pas besoin d’être meilleur que quiconque, ni de vous soucier que les autres soient meilleurs que vous », extrait du livre « le bonheur est déjà là de Gyalwang Drukpa.

Autour des parents

Merci Sandrine d’avoir pris le temps de répondre à ces différentes questions.

Si vous souhaitez la contacter, rendez-vous sur le site : www.autourdesparents.com ou la page Facebook : https://www.facebook.com/autourdesparents?fref=ts

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *
Si vous aussi vous avez envie de partager votre parcours de créatrice ou créateur d’entreprise, vous pouvez m’envoyer vos coordonnées par mail egalimere@gmail.com ainsi qu’un lien vers votre site ou votre page FB.
Pour rappel : ces interviews n’ont aucune visée promotionnelle de l’activité des personnes interrogées. Ces articles ne sont pas sponsorisés et encore moins rémunérés. L’objectif est de communiquer sur le thème de la création d’entreprise, d’apporter des informations et conseils.
 Signature Egalimère

Warning: Use of undefined constant rand - assumed 'rand' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/32/d585870307/htdocs/clickandbuilds/WordPress/MyCMS2/wp-content/themes/ribbon/single.php on line 35

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :