En route pour la destination surprise

Et voilà, après plus de 10 ans de vie commune, il arrive encore à me surprendre et à vouloir m’emmener sur son cheval blanc vers des contrées lointaines et inconnues où nous attendent calme et volupté… Bon, le cheval se transforme en véhicule, le calme et la volupté en tornade enfantine mais le principe reste à peu près le même !

Cela a commencé il y a quelques semaines, au détour d’une conversation :

  • “Tu crois que tu pourrais prendre quelques jours fin octobre ? – me demande-t-il
  • Ouh là, c’est un peu chaud, je dois participer à plusieurs groupes de travail et préparer deux interventions, rédiger une note de synthèse…
  • Ça serait bien que tu puisses poser 2 jours qu’on passe du temps tous les 4 ensemble, tranquillement…”

Argument infaillible… Une semaine plus tard, ma demande de RTT était acceptée. Je nous voyais déjà profiter de quelques jours de grasses matinées, d’après-midi en touristes dans Paris ou allant faire quelques ballades en foret , des soirées tranquilles sous la couette à nous mater “Star Wars” en se languissant le 18 décembre… Et voilà qu’un midi, lors de ma pause déjeuner, il m’appelle et me dit :

“C’est bon, j’ai réservé, on part 4 jours la semaine prochaine…”

La curiosité étant l’un de mes principaux défaut (je ne dévoilerai les autres que sous la torture… ou en échange d’un pot de pâte à tartiner… ou d’un bon bordeaux…), je sais que le challenge est grand pour Egalipère de réussir à maintenir la destination secrète.

Généralement, quand il essaie de me faire une surprise, je pose beaucoup de questions : qu’est-ce je dois prévoir comme vêtements, est-ce que c’est loin, est-ce que j’ai besoin de ma carte d’identité ou de mon passeport, est-ce que je prends les affaires de piscine ou la crème solaire (oui, je suis une grande rêveuse !)… Je peux être très sournoise et sortir mon regard de chapotté pour mieux l’amadouer et obtenir quelques indices… Et souvent, je devine avant même le jour du départ, à son grand regret.

IMG_367496221417865

Lorsque nous avons annoncé la nouvelle aux enfants, ils ont pris ma relève : “Où on va ? C’est loin ? On va à la piscine ? On va à la plage ? On va en Espagne ? On prend la voiture ? On prend le train ?” – qui a dit Chyen pa ka fè chat (= les chiens ne font pas des chats = telle mère, tels fils) ???

Alors cette fois et devant cet assaut de questions, j’ai décidé de jouer le jeu et de ne presque rien demander. Parce que oui, comme nous partons en famille, j’avais quand même besoin de savoir quelles affaires nous devions préparer.

Ce soir, lesdites affaires sont prêtes : des draps, des serviettes de toilette, des vêtements pour 4 jours…

ValisesVous dire que je suis impatiente serait trop faible pour décrire l’état d’excitation dans lequel je me trouve et tout le plaisir que j’ai à voir le regard de mes enfants s’illuminer à l’idée de partir sans connaître la destination.

Demain nous partons, demain nous saurons…

Egalifamily

Commentaires

  1. Par CaroSelky

    Répondre

  2. Par Catwoman

    Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :