Aurélie : reconversion professionnelle et yoga

Lorsque l’équilibre vie professionnelle – vie personnelle est difficile à atteindre, que le sens des priorités change, il n’est pas rare de se poser la question d’une reconversion professionnelle. Quelles sont alors les questions à se poser, les démarches à entreprendre, les structures à contacter ? Aurélie nous parle de son parcours qui lui a permis de transformer sa passion du yoga en activité professionnelle.

La reconversion professionnelle d’Aurélie

Bonjour Aurélie,

Pouvez-vous nous parler de vous et de votre parcours en quelques mots ?

Bonjour ! Je suis Aurélie… J’ai été éclairagiste intermittente du spectacle pendant plus de 10 ans pour des groupes en tournée. Je pratique le yoga depuis 8 ans et viens d’obtenir mon diplôme de professeur de hatha yoga (200h) que je vais enrichir d’une formation en yoga pré et post natal en octobre.

Aurélie prof yoga

A quel moment avez-vous décidé de vous lancer dans la création de votre activité et pourquoi avoir fait ce choix ?

Mon statut est une reconversion. Les concerts en tournée nous éloignent de nos familles et l’absence est difficile à vivre quand elle se compte en semaines, pour les uns comme pour les autres.

J’avais à cœur de trouver une activité qui pourrait à la fois me permettre de rester proche de mes enfants et de mon bien aimé, mais qui aussi me laisse travailler de manière indépendante et épanouissante dans une branche que j’aime.

Comment avez-vous fait pour passer de l’idée de création au projet ?

J’avais découvert le yoga début 2008. J’ai pratiqué en dents de scie pendant quelques années puis de manière très régulière et enfin quotidiennement. Je cherchais en parallèle à changer de métier après la naissance de ma seconde fille, considérant l’auto-entrepreneuriat comme une logique et une bonne suite à l’intermittence. Le yoga était au départ une activité mais elle s’est vite transformée en mode de vie et j’ai pensé que si c’était bon pour moi, ça devait l’être aussi pour d’autres et j’ai eu envie de l’enseigner, tout naturellement.

Avez-vous pu bénéficier d’un accompagnement par une structure pour vous aider dans vos démarches, pour choisir le statut juridique le mieux adapté en fonction de votre activité, vous informer sur les aides à la création d’entreprise pour les femmes ?

Le vrai accompagnement que j’ai pu avoir a été le soutien de ma famille 😉 On nous a aussi donné quelques clés pour choisir notre statut pendant ma formation de yoga. J’ai effectué des recherches sur internet (après avoir abandonné l’idée de soutient du Pôle emploi suite à un rendez-vous catastrophique qui n’a fait que me démotiver…) et essayé de déchiffrer le jargon administratif qui rime avec création d’entreprise. Je ne savais pas qu’il y avait une aide spécifique pour les femmes par exemple.

Lors de vos démarches, avez-vous senti qu’être une femme pouvait être un frein à la création d’entreprise ou au contraire un avantage ? Comment cela s’est-il manifesté ?

Je n’ai jamais ressenti de difficulté à être une femme pour décider de mon avenir, surtout pas dans le monde du yoga ! Je venais d’un univers quasi exclusivement masculin et je me suis toujours sentie l’égale des hommes. Se lancer dans la création d’entreprise, c’est pour moi surtout une question de motivation et de caractère mais pas de sexe.

Quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontré lors de la création de votre entreprise ?

La principale difficulté est pour moi financière. On commence de zéro et on attend le jour où on gagnera vraiment notre vie avec notre projet.

De quoi aviez-vous besoin pour vous lancer dans votre nouvelle activité ?

De soutien et de patience, mon compagnon m’a beaucoup aidée en acceptant l’idée de sacrifier un salaire le temps de ma reconversion. Rien ne vient du jour au lendemain, il faut beaucoup d’énergie et de persévérance!

Pouvez-vous nous dire en quoi consiste cette activité ?

Je suis professeur de yoga. Je donne des cours de manière indépendante en sous-louant des locaux dédiés à la pratique ou en dispensant mes cours dans des centres sur Paris. Je vais bientôt proposer mes services à domicile et en maternité en yoga pré et post natal. Et en parallèle, je réfléchis à ouvrir une structure avec des amies professeurs… Mais rien ne presse !

image1

Comment faites-vous pour concilier votre activité professionnelle et votre vie personnelle ?

J’ai la chance d’avoir une relation de partage et d’égalité avec mon bien aimé. On s’occupe de tout ensemble. On se soutient et on s’adapte au planning de l’un et de l’autre en faisant des concessions s’il le faut. Le but étant de s’épanouir dans nos métiers en passant le plus de temps possible avec nos enfants. On gagne du coup peut être moins d’argent que certains, mais on a la joie de profiter les uns des autres!

Quelles sont les mesures mises en place pour faciliter votre quotidien ?

A la maison on fait au jour le jour et on s’adapte comme ça. Mon conjoint est intermittent et le papa de ma première fille aussi. Je crois que la vraie mesure qui facilite les choses est de savoir s’adapter en temps voulu. On communique beaucoup et on cherche à s’entraider.

Quels conseils pourriez-vous donner aux femmes qui souhaitent se lancer dans la création de leur activité ?

Tout d’abord d’arrêter de penser qu’elles sont des femmes 😉 Tout le monde peut se lancer dans un projet à condition d’en avoir la volonté et la motivation. Il faut évidement s’entourer de personnes bienveillantes et éviter toutes celles qui veulent nous tirer vers le fond en donnant des avis négatifs. Il faut aussi éviter de penser trop au rendement ou à l’argent et mettre du cœur dans ce que l’on fait.

Si vous avez quelque chose à ajouter, c’est à vous !

Je tiens un blog (que j’ai créé depuis peu) sur le yoga. J’avais depuis longtemps envie de partager sur le yoga grâce au web, j’y vais doucement car ça demande beaucoup de temps. Vous pouvez cliquer ici et jeter un œil.

Merci Aurélie pour ce témoignage.

Et maintenant, place à la surprise pour les lecteurs et lectrices d’Egalimère 🙂 .

Aurélie a le plaisir d’offrir une séance découverte à l’Espace Keller (11 Rue Keller, 75011 Paris) aux 5 premières personnes qui en feront la demande soit via le formulaire de contact de son blog, soit via sa page Facebook


Warning: Use of undefined constant rand - assumed 'rand' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/32/d585870307/htdocs/clickandbuilds/WordPress/MyCMS2/wp-content/themes/ribbon/single.php on line 35

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :