Marina, L’Accro du Budget.

J’ai découvert le blog de Marina du blog L’accro du Budget lorsqu’elle a proposé à plusieurs blogueuses de se réunir autours d’un projet commun.

Sur son blog, elle parle de gestion de budget mais également de conseils liés à la parentalité, à l’organisation, au recyclage… Un blog à découvrir donc mais avant, je vous propose de faire la connaissance de celle qui se cache derrière : Marina.

logo web l'accro du budget


Bonjour,
En quelques mots, pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours ?

Bonjour ! Je suis une maman hyperactive-comptable-blogueuse de 33 ans. Je jongle entre la maison (ouf,mon chéri participe autant que moi dans l’entretien et l’éducation), ma profession, mes hobbys et mon site qui commence gentiment  à me prendre de plus en plus de temps. Je suis aussi perfectionniste (coucou la procrastination) et j’ai besoin de passions dans ma vie pour compenser le côté strict de mon métier.

Depuis combien de temps tenez-vous votre blog “Confessions d’une accro du budget” et d’où vous est venue cette envie ?

J’ai commencé à bloguer il y a bientôt 2 ans. Le but de ce blog est de partager mes méthodes et astuces pour mieux gérer ses comptes et surtout pouvoir profiter de son argent sans stresser. Pas de miracles, il faut avoir son budget à l’œil. Mais j’essaye de rendre le sujet fun et abordable.
A la base, je voulais partager avec quelques amis, contacts Facebook mes trucs et techniques pour faire ses comptes, et l’audience s’est élargie. J’espère qu’un jour mon blog n’aura plus sa raison d’être car tout le monde saura profiter de son argent.

 

Crédit Photo : L’Accro du Budget (non libre de droits)

Combien avez-vous d’enfants et quels sont leurs âges ?

J’ai deux enfants qui ont 16 mois d’écart, l’aîné va avoir 6 ans (mais où est mon bébé ???), la puce a donc 4 ans et demi.

A la naissance de vos enfants, avez-vous pu bénéficier d’un congé parental (vous ou votre conjoint) ? 

Pour mon aîné, j’étais salariée et j’ai profité de quelques mois de congé parental. On avait un peu d’argent de côté, j’ai repris le travail pour ses 6 mois.
Pour la cadette, j’étais à mon compte (j’avais un dépôt-vente de puériculture, en boutique physique). Mon congé maternité a été 4 semaines avant la naissance et 3 semaines après. J’ai eu une grossesse facile, ça aide. Et j’ai repris en allaitant, avec la puce en écharpe 🙂

Pour quelles raisons l’avoir pris ?

J’avais vraiment envie de profiter de mon bébé, je trouve que le congé post-natal (10 semaines après la naissance) est vraiment trop court. Lorsque le premier bébé vient bouleverser votre organisation et surtout votre perception de vous-même, 3 mois ne seraient pas de trop. J’étais une toute jeune femme, jeune mariée, je me retrouvais maman sans mode d’emploi (comme toutes !)  et s’adapter à ce nouveau rôle (et au corps qui va avec) N’est pas chose facile. De plus, les 3 premiers mois de bébé 1 ont été difficiles alors sans congé parental, je n’aurai vraiment pas profité de mon état de maman…
Pour ma deuxième, la question ne s’est pas posée. J’étais entrepreneur individuel, j’avais un magasin à faire tourner (ma maman m’avait remplacé durant mon arrêt) et le RSI n’est pas connu pour sa générosité en indemnités maternité…De plus, nous n’avions plus d’argent de côté 😉

Quels ont été les modes de garde pour vos enfants ? 

Les enfants ont été en nourrice dès le départ. Lorsque celle ci a du se faire opérer, j’ai pu avoir une place en crèche pour ses 3 mois d’arrêt maladie.

Est-ce que cela vous a paru compliqué de trouver une assistante maternelle ? Comment vous-y êtes vous prise ?

Par ici les assistantes maternelles ne sont pas rares. J’ai fait appel au relais assistantes maternelles pour avoir les coordonnées des assistantes qui avaient de la place et nous sommes allés à leur rencontre avec mon mari. Mais ça n’est pas évident de déterminer dès le premier entretien si on peut faire confiance à un inconnu pour garder et élever son enfant.
Par contre pour la crèche ça a été plus compliqué. Je demandais deux places en urgence (je ne voulais pas rechercher une personne pour un contrat de 3 mois), et les crèches aux alentours sont complètes.

Votre employeur a-t-il mis en place des mesures pour favoriser l’articulation des temps de ses salarié-e-s ?

Je travaille au service comptabilité d’un groupe de magasins d’alimentation. Notre employeur essaye de nous aider à concilier notre vie de famille avec notre vie professionnelle, mais pour les équipes de vente ça n’est pas évident. J’ai cependant un collègue, en surface de vente, qui fini à 15 h 45 le mardi et a son jour de repos le mercredi pour s’occuper de ses enfants et je trouve ça top.
A l’administratif, nous pouvons demander assez facilement à décaler ponctuellement nos horaires, si notre enfant est malade par exemple.
Je suis passée à mi-temps au printemps, c’est un choix personnel pour mieux équilibrer ma vie perso et ma vie professionnelle, et mon employeur a accepté que j’arrive vers 9 h 30 au lieu de 9 h 00 pour déposer mes enfants à l’école.

Quelles mesures aimeriez-vous qu’il mette en place ?

Je trouve que toutes les entreprises devraient se rassembler pour créer des crèches inter-entreprises communes, et faciliter la vie et la sérénité de leurs employés. Aujourd’hui les amplitudes horaires des crèches, leurs localisations ne sont pas forcément très compatibles avec le salariat. Sans compter de l’éternel dilemme : si je recherche un emploi, le recruteur sera rassuré par une solution de garde déjà en place, alors que si je veux avoir une place en crèche pour mon enfant, il faut déjà avoir un emploi…

Comment faites-vous pour concilier votre vie professionnelle et votre vie personnelle ? 

Comme je le disais,  je suis passée à mi-temps le mois dernier. Je suis consciente d’avoir de la chance mais à force d’enchaîner les missions sans prendre le temps de souffler j’ai fini par craquer cet hiver.
Mon job est intéressant, mais il manque une part créative dont j’ai besoin pour m’épanouir pleinement et je n’avais plus le temps ni l’énergie pour créer au dehors.
Aujourd’hui, je prends mon temps (enfin), je ne culpabilise plus de laisser mes enfants à l’accueil périscolaire car c’est uniquement 2 soirs par semaine (avant c’était 5 matins et 4 soirs par semaine).
Je savoure chaque matinée où je les dépose à à l’école, nous avons gagné une heure sur le timing du matin !

Quelles sont les mesures mises en place pour faciliter votre quotidien ?

Mon mari participe à part égale à la gestion du foyer donc je ne me suis jamais retrouvée à devoir faire le ménage alors que tout le monde était couché… on a toujours partagé les tâches et mon mi-temps n’y a rien changé 😉
On s’appuie aussi sur notre organisation : on fait les menus et la liste des courses ensemble, on passe par le drive pour gagner du temps. On utilise aussi un calendrier familial que nous regardons ensemble une fois par semaine pour ne rien oublier (genre réserver les places au centre de loisirs), et on gère le budget ensemble.

L'accro du budget
Crédit Photo : L’Accro du Budget (non libre de droit)

Vous arrive-t-il de prendre du temps pour vous ? Pour votre couple ? Comment vous organisez-vous dans ces cas là ?

J’ai  un mari super qui comprend mon besoin d’être un peu seule, tranquille… en même temps, désormais j’ai mon lundi, mon mercredi et même le vendredi après-midi pour moi. Je peux consacrer tout ce temps non pas à briquer ma maison (faut pas exagérer non plus 😉 ) mais à transmettre via mon blog, continuer à faire avancer mon entreprise, nouer des partenariats,  aller courir, voir mes copines… je vous ai dit que je vivais au pays des bisounours ?
Pour mon couple, on essaye de se prendre un minimum un week end par trimestre que tous les deux. Aux dernières vacances, nous avons pris notre semaine de congé APRES les vacances scolaires. Je le conseille vivement ! C’est important de se rappeler que si nous sommes parents, si nous formons une famille, le couple doit aussi continuer à exister que pour lui.

Si vous aviez un conseil à donner aux autres parents, quel serait-il ?

Ecoutez les conseils qu’on peut vous donner, faites oui oui de la tête, mais faites toujours ce que votre cœur vous dit. Vous êtes le parent parfait pour l’enfant que vous avez, parce que vous lui offrez votre amour inconditionnel. Le reste n’est que de la logistique. Et pensez à rester un peu égoïste et penser à vous. Ah aussi : DORMEZ TANT QUE VOUS LE POUVEZ !!!

Et la question bonus : “Astuce mère parfaite” – “astuce mère imparfaite”

Astuce mère parfaite : le soir, j’aime faire un tour de table pour célébrer nos petits bonheurs de la journée. Celui qui a la parole tient une bougie en forme de coeur et raconte 3 choses qui l’ont faites sourire, qui l’ont ému, qu’il a aimé. De toutes façons mes enfants ne se rappellent jamais ce qu’ils ont fait dans la journée, inutile de leur demander le repas de la cantine ^^

Astuce mère imparfaite : lorsque j’étais à temps plein, je me posais un RTM par mois. Récupération du Temps de Maman. Je laissais les enfants au centre de loisirs un mercredi après-midi et je faisais ce qui me chantait. Sans culpabiliser.

Merci Marina pour ces conseils et ces astuces relatives à votre organisation.
Pour suivre L’Accro du Budget, rendez-vous sur son blog ou sur sa page Facebook.

 

Comments

  1. Répondre

  2. By lily

    Répondre

  3. By Jennifer

    Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :