Potentiel Evoqué 1 – Amoureux d’automne

C’est un nouveau rendez-vous à l’initiative de PapaPanique : “Potentiel Evoqué”.

Le principe : Papapanique propose une photo et nous sommes libre de rédiger notre article comme bon nous semble, le thème est libre à partir du moment où le point de départ est la photo.

Un souvenir, une émotion, une idée,… Notre écriture doit être guidée par le sentiment que la photo nous a insufflé, c’est une forme de libre interprétation d’une oeuvre où on ne cherche pas à savoir ce que l’artiste a essayé de nous transmettre à travers son cliché mais où l’on transmet à l’artiste ce que son travail nous évoque de prime abord.

Ca sera donc un rendez-vous un peu plus intime. Je voulais relever le challenge de saisir cette occasion pour parler de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la parentalité, des droits des femmes, dénoncer les violences faites aux femmes… Mais je vous laisse découvrir cette première photo et vous comprendrez qu’il est difficile d’en parler autrement que de manière personnelle…

Voilà donc la première photo, intitulée “Amoureux d’Automne”, qui a gracieusement été offerte par la photographe Mila Deth

Cette photo déclenche chez moi une sorte de nostalgie dont je ne saurais expliquer l’origine. Peut-être l’automne, les feuilles mortes ou ce couple au loin…

Je me demande qui sont ces personnes et mon imagination plus que fertile laisse se dessiner différentes histoires, de la plus belle, celle qui commence, celle qui donne des papillons dans le ventre, à celle qui se termine et laisse un goût amer…

Alors, qui sont-ils ?

Des amoureux qui viennent de se rencontrer et qui ont la vie devant eux, qui n’en sont pas encore au stade de se faire des promesses de vie à deux, qui profitent d’un beau dimanche d’automne pour se promener, se découvrir et qui, au moment de rebrousser chemin, s’enlacent et s’embrassent…

Un couple un peu plus installé, pour qui, à l’occasion de cette promenade, la vie va changer car elle va lui annoncer qu’elle attend un enfant, qu’une aventure à trois va bientôt commencer et que la vie telle qu’ils la connaissent à ce jour ne sera plus jamais la même, qu’une nouvelle vie les attend, faite de partages, de responsabilités et de rires d’enfants…

Un couple clandestin, venu dans cet endroit parce qu’isolé du reste du monde, seuls et libres de pouvoir s’avouer des sentiments, des craintes, des difficultés liées à cette situation, de l’envie de l’un-e de tout quitter pour vivre cette passion et qui terminent par un baiser furtif parce qu’il faut déjà faire demi-tour et retourner chacun à sa vie…

Un couple sur le point de se séparer qui s’offre une dernière escapade avant de se dire adieu. Est-ce qu’ils s’embrassent, est-ce qu’ils s’enlacent, est-ce qu’ils s’attrapent ? Est-ce que cette dernière promenade va virer au drame parce que le choix de l’un-e n’est pas celui de l’autre… Est-ce qu’ils vont se séparer sans un dernier regard et continuer leur existence chacun de leur côté, des souvenirs plein la tête et des regrets sans doute de n’avoir pas su, pas pu, trouver la clé pour poursuivre cette vie à deux…

Je ne saurais jamais qui est ce couple, je ne connaîtrais jamais son histoire, mais je me plais à croire qu’elle est ou a été belle…

* * * * * * * * * *

Cet article a été rédigé dans le cadre du projet “Potentiel Evoqué” proposé par PapaPanique

Commentaires

  1. Répondre

    • Répondre

  2. Répondre

  3. Par Taline

    Répondre

Cet article vous donne envie de réagir, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :